Avez-vous des expériences de travail à l'étranger auprès des chevaux (bonnes adresses,...) ? Je suis en pleine construction de mon année de césure !

D'accord merci beaucoup Frédérique :)
Oui c'est dommage, si ils n'avaient pas arrêtés j'y serai déjà retournée Mdr Mais bon de ce que j'ai compris, le décès de l'uns des parents à dut jouer sur la vente du domaine et les juments sont sans doutes reparties en Suisse pour êtres proches des propriétaires...

Si tu veux travailler en Irlande tu peux passer par le petit journal de Dublin (Journal internet), je voyais souvent des annonces de propositions d'emplois nourrit/logé/blanchit surtout chez les éleveurs de chevaux de courses ou des personnes cherchant un travail pour durée déterminée, à voir si tu trouve ton bonheur, il faut juste savoir parler l'Anglais un minimum pour ne pas avoir la barrière de la langue, ce qui ne rend pas les choses impossibles mais plus compliquées pour discuter et se sentir "chez soi" surtout quand tu pars pour de longues périodes.
Oh superbe récit... ça devait être une superbe expérience ! Vraiment dommage qu'ils aient fermé, j'y aurais bien postulé du coup :/
Je suis partie en Irlande (Région de Maynooth) à Dowdstown house stud il y a quelques années. J'y ai travaillé plusieurs mois, à la base pour un remplacement d'urgence et je suis restée finalement plus longtemps, j'aurai pu avoir un contrat définitif mais impossible, trop de choses à faire, ça demandait quand même beaucoup d'investissements (Logement personnel, savoir quoi faire avec les chevaux restés en Belgique,...)

C'était un vraiment "gros" élevage de Pur sang Arabe Egyptien, c'était car j'ai vu que le domaine était à vendre il y a quelques temps malheureusement.

Les propriétaires vivaient déjà en Suisse du coup c'était les grands parents de la femme du propriétaire qui logeaient dans la dépendance et je logeais chez eux.

Mon boulot était assez vaste, je m'occupais de l'écurie quasiment toute seule, j'avais le travail de la journée et je faisais ça à mon rythme, si je terminais tôt et que tout était fait j'avais quartier libre.

- Sortir les juments au pré le matin
- Entretient des boxes paille et du boxe copeaux
- Nettoyage des abreuvoirs et mangeoires
- Soins d'une pouliche qui était en convalescence après une opération
- Passer le souffleur dans les allées après avoir fait les boxes
- Travailler les juments
- Pansages et soins
- Préparer les juments qui partaient pour l'insémination en Europe
- Mettre le foin pour les juments le soir
- Rentrer les chevaux et changer les couvertures si besoin
- ...

Après on pouvait me demander de nettoyer les plaques de cuivre sur l'entrée par exemple si j'avais tout terminé tôt :)

Je devais démarrer mes journées au plus tard à 7h30, mais comme je me réveillais automatiquement entre 5h et 5h30 (sans doute le léger décalage horaire), je descendais manger comme on me préparait toujours quelque chose à réchauffer pour moi le matin, je mangeais et je descendais aux écuries vers les 6h du matin, et ça m'arrivait souvent de terminer vers 16h/17h du coup j'avais une ou deux heures de battement entre la fin du travail et rentrer les juments pour la nuit :)


Je travaillais du Lundi au Samedi, le dimanche je ne faisais que les tâches de base (Sortir et rentrer les chevaux et nourrir) mais j'étais payée pour ma semaine pleine. A savoir que là bas j'étais payée par quinzaine, mais logée, nourrie, blanchie,...

Juste pour sortir je devais m'arranger avec la mère de la propriétaire qui arrangeait des sorties avec les membres de la famille. Sorties au centres commerciaux,... J'ai même eut droit à la surprise d'une journée à la montagne pour me faire visiter lol On m'a emmenée à Dublin,...ect...

Et tout les Jeudi soir, c'était soirée tranquille au Pub avec tout le monde ^^ Et le fameux Dimanche où c'était Irlande Vs Angleterre en Rugby, j'ai eu droit à une immersion dans l'ambiance lol

Je regrette encore d'être partie, c'était vraiment une très belle expérience, ça m'a permit de rencontrer du monde dans le cheval là bas car tout le monde se connait et se côtoie, la mentalité est entièrement différente de ce que je connaissais en Belgique et encore différente aussi de la France, et je suis tombée sur une seconde famille en plus d'apprendre l'anglais très rapidement.


Par contre j'ai du bien me renseigner sur la météo Irlandaise avant de partir et prévoir de quoi ne pas mourir de froid, je suis partie fin Janvier du coup il faisait très froid aux deux extrémités de la journée, je commençais mes journées avec des couches et des couches, et petit à petit je terminais limite en tee-shirt certains jours. Sinon, comme je n'avais aucune dépenses à faire, j'avais de quoi m'acheter des vêtements si besoin.

J'avais juste un peu le mal du pays le premier jour et la première nuit comme j'avais laissé les chevaux,...ect... Et au final je pouvais téléphoner de la maison tant que je voulais pour prendre des nouvelles, et j'ai pleuré comme une madeleine le jour où je suis partie pour rentrer ^^'
Non, je suis en recherche Elia Becker. Je vais certainement me tourner vers du woofing. Frédérique Pollart est-ce que tu pourrais nous en dire plus sur ton travail stp ? Où est-ce que tu es parti, ton travail, la durée... merci :)
Bonjour Perrine,

je suis partie en Irlande pour du travail, quelles sont tes questions?
Je cherche aussi quelque chose de semblable pour mon année après le dut, tu as déjà trouvé quelque chose toi?
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X