Séléna Pujol Loisir | 39 Questions | 81 Réponses

Avez-vous des expériences avec un cheval rétif ?

Avez-vous des expériences avec un cheval rétif ?
5
Je ne sais pas vraiment si c'est de la peur car en balade en main elle est adorable, même en travail à pied, elle adore ça. Je pense que je lui accordé la confiance que ses anciens propriétaires ne lui donnait pas. Elle faisait de la chasse à cours avant, je me dit que comme c'est assez physique et difficile ça l'a peut-être "traumatisée" de l'extérieur. Et en plus ils sont toujours plusieurs chevaux en chasse donc se retrouver seule l'embête sûrement (elle est avec ma shetland au pré mais suivant ce que je fais ma shetland ne peut pas suivre)
Bonjour,

j'ai vécu quasiment la même situation avec mon grand... Je l'avais laissé grandir tranquille dans une top pension, sortie prairie tout les jours sans exception, il à commencé à retrouver les juments,... Et quand je l'ai repris à 6 ans la galère à commencé.

Tout pareil, dès qu'il se braquait ça pouvait monter en flèche, il se calait dans les coins, reculait en se levant sur les jarrets et se mettait de manière à ce qu'on ne pouvait faire que descendre, si quelqu'un se mettait à coté avec une chambrière ou une badine il chauffait et tapait... Petit à petit il à vite comprit que quand il faisait son cinéma, on reprenait sur des choses hyper simples, du coup pendant tout un temps c'est à peine si on savait faire un tour de piste au pas sans qu'il commence.

En promenade, quand il décidait qu'il voulait rentrer, il se mettait debout, demi tour sur les jarrets et repartait,... Un jour il m'a prit la main d'un coup pour couper par le champ et rentrer et une voiture arrivait en face, la peur de ma vie... C'était vraiment la grosse galère...Et à pied en liberté, il répondait au "jeu" en devenant agressif et une fois la main sur le licol c'était repartit comme avant, sans soucis en dehors de ses airs mais le respect était là.

Bref, des années d'enfer...On à tout essayé, changé de cavalier, de méthode de travail pour qu'il ne s'énerve pas,... Ca fonctionnait par moment pendant une période mais il recommençait.

Il faut déjà voir si niveau dents et ostéo tout est vraiment bien en ordre, ce n'est peut être pas ça, mais si il y a quelque chose ça peut la faire monter plus vite.

Ensuite reprendre les bases. Pour le mien c'était clairement devenu une dominance prononcée, il a comprit la force qu'il avait prit (Passer de 1m63 à 1m73 et les kilos qui vont avec...), le fait d'avoir reprit une place en hiérarchie avec les autres chevaux à révélé un autre soucis aussi, plus le tempérament qu'il à déjà de nature on à été 3 à vraiment mordre sur notre chique pour passer au dessus.

A pied en liberté dès qu'il faisait de nouveau ses airs, je ne devais pas reculer d'un pouce (Facile en théorie mais en pratique j'ai eu chaud Mdr) et encore à l'heure actuelle = Pas de jeux en liberté, au pas oui mais rien de plus qui pourrait amener à nouveau le conflit et la dominance.

Monté je lui ai clairement laissé la paix, je l'ai mis au pré printemps et été sans programme de travail ou autres, si il ne voulait pas venir, je laissais, et je ne travaillais pas systématiquement monté non plus, soit en longe, soit simplement effectuer des soins. On à reprit les bases après une bonne vérification ostéo qui n'a rien montré de très alarmant mais bon ça a été fait quand même et je crois que ça n'a pas fait de mal. Je travaillais sur de courtes séances pour éviter justement d'avoir à me disputer avec lui après 10 minutes... Il fallait toujours l'occuper mais jamais de manière trop présente pour qu'il ne se braque pas (C'est un cheval très fin et délicat à la monte aussi, encore maintenant on doit doser et êtres très souples)

En promenade un jour il m'avait refait le même cirque, coup de chance c'était dans les petits chemins de campagne, et là je ne me suis plus laissée avoir. Il faisait demi tour, je le remettais dans le bon sens et essayait de le remettre en avant, il refaisait pareil de son coté,... On à reculé sur pas mal de mètres mais d'un coup il à stoppé et s'est remit en avant de lui même. Je n'ai jamais plus eut de soucis de ce coté là :)

On à dû passer par pas mal de stratégies pour lui faire passer le fait de se caler dans les coins, dès qu'il se braquait, il fallait anticiper et si malgré tout il calait: On le faisait tourner sur lui même et on le retapait en avant au trot ou au galop pour être certains qu'il ne stop pas net pour faire demi tour (Ca il nous l'a fait aussi un temps mais ça lui est passé)

Pour le fait de se lever ça lui arrive encore de le faire ou mordre les étriers ou pincer ou chercher à nous avoir de l'antérieure quand il commence à vraiment en avoir marre ou qu'il est dans ses humeurs. Mais un cavalier l'a monté et la seule solution qu'on ai trouvée à été celle-ci:

Le cavalier à simplement mit sa main au dessus de la tête de Royal et l'a laissé venir se frapper dedans de lui-même avec toute sa propre force. Je peux te dire qu'il ne s'est jamais défendu aussi fort qu'avant ça et une fois à largement suffit.

Les seuls moments où on avait jamais le moindre problèmes, c'était quand on ne prenaient pas trop notre place de cavalier face à son tempérament et qu'on faisait ce qu'il aime, là, aucuns soucis! Mais bon on ne saute pas tout les jours donc il à fallut vraiment essayé de broder, de trouver ce qui pouvait lui convenir, moi je suis passée par des années de remises en questions totales avec l'envie de le vendre, ce qui à bien faillit arriver très vite et souvent,...

Encore à l'heure actuelle Royal reste Royal, tout le monde se plie un peu à son mode de fonctionnement et son tempérament, mais les choses se passent nettement mieux! Il à toujours son quart d'heure casse nouilles, mais avec le temps j'ai aussi appris à doser correctement pour ne pas le braquer sans pour autant le laisser gagner, je me fâche en faisant la grosse voie et il redescend de trois gammes.

Il ne faut pas avoir peur de se faire aider, car en dehors du danger il y a le sentiment de propriétaire qui entre en jeu aussi... Si on se sent "seul" dans ce genre de situations ça devient une vraie misère. Ne pas avoir peur de mettre quelqu'un qui n'a justement pas peur du tout pour faire le travail et t'encadrer à coté, avec Royal on à travaillé à 2 de concert et ça a bien débridé les choses :)
Les chevaux rétifs que j'ai connus avaient été mal utilisés et avaient réussi à prendre le dessus sur leur propriétaire voir les avaient blessés. Il ne faut pas céder face à ce type de situation mais chercher à obtenir un léger mieux en s'assurant de ne pas se blesser. Il faut se contenter de peu au début, chaque jour. Se faire aider pour encadrer le cheval, le tenir, récompenser... Tout est bon pour désensibiliser, faire reprendre confiance (ballade en main, en longe, puis à cheval longé, sans la longe accompagné à 2 m puis à 10 etc...)...
En réalité il ne faut pas cacher que quand tout est perdu et qu'on y est obligé il faut sauter en marche ou rentrer dans une autorité extrême pour sauver sa vie, peut être celle du cheval et d'autres personnes. Ca ne devrait arriver à personne et à aucun cheval mais ce sont des situations qu'on retrouve quand on ne veut ou ne peut pas se débarrasser d'un cheval ou le laisser tranquille.
Bonjour ! Tout d'abord il serait important de savoir si c'est de la peur ou juste qu'elle a pas envie.
:)
Ma jument est vraiment adorable mais quand c'est non, c'est non. Et ça peut devenir dangereux pour elle et pour moi. Donc voilà ma jument n'aime pas vraiment sortir seule en balade et c'est de pire en pire. C'était déjà le cas chez ses anciens propriétaires mais ça c'était calmé avec moi. Cependant je ne l'ai pas monté pendant un long moment car elle avait des problèmes ostéopathe et avec ses chaleurs. J'ai repris la monte en balade mais.. Quand elle veut pas, elle veut pas.. C'est à dire qu'elle se bloque, reculé sans faire attention à ce qu'il y a derrière, elle cabre, fait demi tour sur ses postérieurs, et s'est déjà retourné avec son cavalier sur le dos. J'aimerai avoir vos avis sur le sujet, comment vous gérer ce genre de situation, est-ce-que vous céder, est-ce que vous faites demi tour ? Je pensais descendre pour la rassurer.. Mais j'ai peur que ça soit une mauvaise idée pour la suite et de devoir descendre à chaque fois.. Surtout qu'elle est très difficile au montoir (ostéopathe vue il y a 3 semaines)
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X