Mathilde Lheureux Saut d'obstacles | 9 Questions | 13 Réponses

Le véto vient de diagnostiquer une crise d'arthrose à mon cheval de 14 ans. Avez-vous été confronté à ce problème et continuez-vous l'obstacle malgré tout? (Am2 - 110 dans mon cas). Merci.

Le véto vient de diagnostiquer une crise d'arthrose à mon cheval de 14 ans. Avez-vous été confronté à ce problème et continuez-vous l'obstacle malgré tout? (Am2 - 110 dans mon cas). Merci.
8
Merci pour ces conseils. Mon cheval est en pension dans un centre équestre. Il est au box. Sorti 1h en liberté tous les matins au paddock en sable et je viens le monter tous les jours après le boulot en alternant plat, balade, dressage, barres au sol et obstacle donc il bouge tous les jours.

C'est vrai que parfois je me dis qu'il serait mieux pour lui d'être au pré la journée et rentré la nuit. Mais ce n'est pas possible. De plus à cause de la pluie les terrains sont très mauvais, ce qui n'arrangerait pas son arthrose non plus.
Du coup pour répondre à ta question, tu peux continuer l'obstacle mais modérément et en veillant à beaucoup marcher avant ta séance et après. Et si possible, mettre ton cheval en paddock.
Salut ! Pour ma part, on a déceler de l'arthrose à ma jument l'année dernière (12 ans). Elle a commencé à avoir un genou très gonflé pendant plusieurs semaines, sans boîter, puis s'est mise à boîter. Suite à ces signes, nous avons fait une écho qui a déceler plusieurs points d'arthrose (si je me souviens bien, 3e phalange, et boulet).
Niveau travail, à cette époque, elle était montée par le club et nous étions deux cavalières à la sortir en épreuve club 1 élite (je ne l'avais pas encore acheté).
J'ai ensuite décidé de l'acheter (en connaissance de son arthrose), et j'ai adapté le travail à son arthrose. Je ne saute pas beaucoup, et la travaille 5 fois/semaine. Elle vit dans un paddock de 300 m2 jour et nuit, ce qui fait qu'elle ait en mouvement perpétuel et qu'elle n'a désormais plus aucun engorgement ni boiterie.
A savoir aussi qu'un cheval arthrosé ne doit pas rester au repos, il doit être sorti constamment pour drainer ses articulations.
Je suis quasi sûre que si je remets ma jument en boxe, elle va se mettre à boîter.

Niveau complément alimentaires, l'harpagophytum est très efficace mais c'est un anti-inflammatoire très puissant qui, à terme, peut causer des ulcères.
Je donne à ma jument un complément qui s'appelle "reine des prés" et ça convient très bien (regarde les bienfaits de cette plante sur internet).
Image Horsealot's top user
Salut !
Alors moi, c'est un peu différent, ma jument a un suros dans la 3e phalange du pied qui a pété sur une réception d'obstacle.. Une ferrure adaptée (eggbarshoes) a résolu le pb après 8 mois d'arrêt (la jument était au pré), La jument a pu reprendre les compétitions et nous sommes allées jusqu'en amateur 1 en CCE. Mais il y a environ 2 ans, elle a commencé a devenir frileuse a l'obstacle car elle n'était pas hyper a l'aise dans ses pieds sur les abords et réceptions et comme elle n'a jamais été très courageuse, enchainer 1m devenait compliqué. De plus, malgré de nombreuses balades, elle ne pouvait plus voir la carrière en peinture lol. Nous l'avons donc confiée à une jeune fille pour balade/plat/TAP. Elle doit la monter 2 ou 3 fois par semaine, en venant la voir quotidiennement ou presque. C'est jument très proche de l'homme qui aurait déprimé à la retraite et surtout encore très en forme !!
Nous avons préférer la préserver et lui offrir une vie plus adaptée avec un lien constant avec son cavalier.

Une amie qui concourait en Amateur Elite (en CCE) a aussi découvert que son cheval faisait de l'arthrose. Après des soins vétérinaire, elle l'a mis au repos puis le travaille différemment. Elle le réserve et saute 1 fois par mois il me semble. Côté compétitions, elle sera a l'écoute de son cheval et espère retrouver son niveau dans le confort.

de toute façon, un cheval arthrosé doit bouger ! Les infiltrations et produits ne sont pas à bannir car ils permettent de soulager le cheval. En revanche il faut adapter le travail pour que le cheval soit dans le confort. Souvent le temps humide met un peu à mal les chevaux arthroses.. mais en été, ils sont mieux donc si tu veux aller t'amuser sur de la 110cm. Rien ne t'en empêche tant que ton cheval est bien dans ses pattes et que c'est de temps en temps (en gros faire une s complèteaison est exclu)
Effectivement il est hors de question pour moi de gaver mon cheval d'infiltrations pour pouvoir l'utiliser. Je préfère le mettre en retraite et lui offrir une belle vie au pré/box la nuit.

Au niveau du travail, actuellement l'hiver nous ne sautons pas, nous faison bcp de dressage, balade et travail de mécanisation sur barres au sol. Et en période de concours nous ne sautons jamais plus d'une fois par semaine.

J'aime mon cheval et le respecte trop pour faire passer mon plaisir avant lui. Mais c'est vrai que je me suis beaucoup investie et que je vise l'Amateur 2 depuis plusieurs années. Tout mon travail s'est fait dans ce sens (cours particuliers, achat d'un van, stages avec Mr Anciaume, remise en question sur ma façon de monter...) et je suis dépitée à l'idée de me dire que je vais passer la saison à pieds.

Merci pour ton partage d'expérience!
D'accord..
C'est selon ton ressenti, à toi d'adapter au jour le jour.
J'ai vu des cavaliers de CSO infiltrer leurs chevaux tous les 6 mois pour continuer la compétition (le dernier que j'ai vu dans ce cas la jument est morte 5 mois après la mise à la retraite).

Vois si la pratique du CSO de façon modérée (moins d'épreuves, sauter une semaine sur deux aux beaux jours et pas en hiver...) avec des compléments alimentaires et des soins adaptés permet à ton cheval d'avoir une vie confortable ou non.

Tu peux aussi le mettre en "retraite" en me confiant à quelqu'un qui ne fera que du loisir pour lui permettre de s'économiser sans pénaliser ni son mental (il restera monté et sorti régulièrement au contraire d'un vrai retraité) ni ta pratique du CSO.
C'est l'option qu'a choisi @audesrichard il me semble.

Ou sinon tu garde le cheval avec toi en adaptant ta pratique à ses difficultés, donc arrêt du CSO et changement de tes pratiques voir mise à la retraite totale...

Après je n'ai jamais été confronté à une situation de ce genre, je témoigne juste de ce que j'ai pu croiser. Je pense tout de même que chaque situation de ce type est unique et qu'il faut faire du cas par cas.
Ça va dépendre de son évolution physique, de son mental, de tes attentes sportive et équestres et aussi de ton budget.
Il a décelé de l'arthrose + sole très fine et plate + 3ème phalange horizontale. Il a donc prescrit une ferrure adaptée: fers en alu aux antérieurs avec plaques en silicone et rolling. Et de l'Ekyflex dans la ration pendant 1 mois. Ainsi que 6 semaines sans obstacle. Mais j'aurai mauvaise conscience d'aller me faire plaisir sur de belles épreuves alors que cela ne fera que déteriorer de plus belle les articulations de mon cheval.
Qu'à préconisé le véto ?
De ce que j'en sais ça va énormément varier selon l'intensité de l'arthrose...
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X