Comment peut-on savoir si notre cheval à assez de calcium et dans quels aliments en trouve-t-on principalement ?

Dans ce cas ça devrai passer, il faut être à l'aise avec les notions de pH et les réactions chimiques basiques. C'est pas de la haute volée non plus, mais en arrivant dans le bâtiment j'ai découvert des gens très compétents mais aillant arrêté la bio au collège...
Avec un niveau bac S tu va très bien t'en sortir si tu n'es pas trop rouillée
Merci beaucoup, c'est vraiment cool en tout cas!
Bon je t'avoue que j'ai fais un bac S mais j'étais justement loin d'être dans mon élément mais bon quand ça nous intéresse vraiment, je pense que y a moins de comprendre. Je vais me pencher là dessus déjà avoir des petites bases, merci bien ! :)
En attendant, une bonne introduction à la réflexion d'une pâture :

Pédologie de base : https://www.doc-developpement-durable.org/file/Fertilisation-des-Terres-et-des-Sols/p%C3%A9dologie/pedologie_cours.pdf

Agronomie de base : http://cours.digischool.fr/biologie/Cours-Cours-dagronomie-generale-246372.html

Et en microbiologie des sols : http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers11-07/22638.pdf
Celui là est un peu ancien mais je le trouve très complet et bien expliqué.

Mais j'avoue que pour tout suivre il faut déjà un niveau correct en chimie et biologie végétale donc j'espère que tu est un peu scientifique ! Au besoin je peux essayer d'éclaircir certains points.

Les documents sont à lire dans l'ordre, sinon ça va rendre la compréhension un poil plus ardue.
Je suis restée en bon terme avec eux pour être leur seule élève à avoir triomphé de la prépa et intégré une école d'ingénieur publique après un bac techno ^^
J'ai déjà eu beaucoup de bons retours en contactant des profs au culot et puis tu n'as rien à perdre sinon te faire envoyer bouler.
Avant je verrais si je ne déniche pas mes vieux cours mais je ne garanti pas le studieux absolu de ma prise de notes XD

J'ai peu de travail à faire au niveau des pieds ils sont sur 15ha environ, et j'ai appris en potassant la biomécanique et en testant... Je ne suis pas un exemple à suivre de ce point de vue là !
Ah oui pas évident ..
Oui, je suis à coté de Redon. Oui, tu penses qu'ils accepteraient de donner des supports à quelqu'un comme ça ?
Oui, j'avais cru voir sur un post que tu t'occupais toi même du parage de tes chevaux aussi, et j'aimerais également en apprendre beaucoup plus là dessus (même si c'est plus facile de trouver des infos sur ce sujet)
C'est assez dur de trouver des infos donc une fois sorti du domaine c'est très dur de continuer à approfondir...

J'ai vu qu'on était globalement du même coin avec ton poste sur le parage naturel, si vraiment ça t'intéresse je peux te filer le contact de mes anciens profs du côté de Ploërmel pour avoir des supports de cours ?
J'aurais trop de mal à faire une vrai explication par écrit, donc ça peut te permettre d'acquérir les bases de pédologie et d'agronomie
Oui mais c'est super intéressant, et j'imagine que quand on commence au s'y intéresser, on a toujours envie d'en savoir plus et d'approfondir ! En tout cas, bonne chance :)
Les deux XD
J'ai démarré mes études dans ce domaine et par hasard de prépa j'en suis partie.
Après c'est une passion aussi, et j'espère réussir à travailler dans ce domaine (je bosse la récupération d'une boîte dont le job c'est de répondre à la question "comment cultiver au mieux les champs pour nourrir une vache le mieux possible et à pas cher et écologiquement si c'est possible" )

Mais pour le moment je suis dans la construction et l'énergétique bois XD
D'accord merci, c'est vraiment intéressant de comprendre comment ça fonctionne, même si c'est pas évident quand on s'y connait pas
Tu travailles ou étudies dans ce domaine ou c'est de la culture personnelle ?
C'est plutôt pour une question de vie du sol et formation du complexe argilo-humique humique : le sol étant partiellement à totalement asphyxié la minéralisation se fait mal.

Car pour qu'une plante absorbe un minéral il faut que celui ci soit présent et accessible (donc sous une forme gérable par la plante).
Manque de pot la plupart des mécanismes de minéralisation et de formation du complexe (un espèce d'aimant chimique qui attire les trucs et de se carapater dans l'eau) sont aérobie.

Un bon exemple ce sont les tourbières ou la dégradation ne se fait plus correctement, ou juste l'odeur agréable des marais ...
Salut Lbh, et merci beaucoup pour ta réponse bien complète !! :)
J'avoue ne pas trop m'y connaître sur les sols, ce qu'ils contiennent, etc mais ça m'intéresse. Et pourquoi une prairie dans une zone humide peut elle etre plutot pauvre en calcium ? (Mes chevaux sont sur des prairies à côté des marais. Certaines parcelles peuvent être humides voir inondées en hiver mais sèchent très vites.)
Donc en résumé, avec une parcelle bien semée ou une prairie naturelle équilibré et un sol de bonne qualité (pas trop d'exports de matière organique, pas de surpaturage et implanté ailleurs qu'en zone humide ou en bord de mer) tu ne risque pas de carences.

Il faut aussi savoir sur les femelles gestantes n'ont pas de gros besoin en calcium, ces besoin vont par contre augmenter avec le pic de lactation (en gros jusqu'aux deux-trois mois du poulain).

C'est plus le jeune lors de sa croissance qui va pomper du calcium, donc entre 3 et 18 mois.
Là, un apport de foin mature voir de paille et de luzerne en complément de la pierre/du seau de minéraux peut s'imposer voir un complément granulé spécial foals.
Pour vérifier il faut faire une prise de sang.

Le calcium va se retrouver dans les différentes végétaux, le pissenlit étant particulièrement riche en Ca.
La concentration en calcium dans les végétaux va aussi varier avec la qualité de ton sol (part d'humus et plus généralement du complexe argilo-humique).
De mémoire je crois que les légumes racines vont être un peu plus riches en minéraux que les autres, et en général les plantes avec un gros système racinaire

La présence de plantes avec des mycorhizes (le trèfle par excellence, et la luzerne entre autre) vont enrichir les plantes voisines en minéraux, en étant elles mêmes plus riches que les graminées.
En gros, si tu as une parcelle bien semée (plusieurs graminées + trèfle) ou mieux une prairie naturelle diversifiée avec une bonne gestion (pas trop d'export de matière organique et pas de sur pâturage, sur une zone non humide ou sableuse) il n'y a pas de gros soucis de calcium.

Les graminées matures sont plus pauvres en énergie et en azote mais plus riches en minéraux, donc si tu as un foin coupé très jeune (coupes de printemps, coupes régulières ou séchage en grange) ça peut poser soucis à ce niveau là. Pour les femelles allaitantes et les jeunes il vaut mieux privilégier un foin un poil plus vieux voir coupler le "bon" foin avec de la paille.

Attention, ne complémente pas de façon excessive pour ne pas habituer l'organisme à évacuer du calcium ! Sinon c'est un coup à faire une "fièvre de lait".
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X