Camille Cerf a participé au @gallopsofmorocco accompagnée de 4 enfants issus des quartiers populaires du Blanc Mesnil. Que pensez-vous de cette action visant à favoriser l’accès à l’activité sportive équestre ?

Je suis du même avis que Aude : c'est un bon coup de com', et c'est utile pour attirer l'attention du grand public sur notre sport et l'intérêt qu'il peut présenter pour les plus jeunes, même (surtout ?) pour des jeunes de quartiers dits défavorisés.

Cependant, je suis d'accord sur le fait que sa portée reste limitée. C'est un geste fort en termes de symbole, et pour ces quatre jeunes, une expérience tout simplement magique. Mais reste que, dans cette course, ce sont surtout le Maroc et les chevaux barbes et arabes qui sont mis en valeur, ainsi que la culture marocaine - qu'elle soit générale ou équestre.

Le but premier de l'événement et l'ouverture du Maroc au monde en matière d'équitation, une manière de stimuler aussi le tourisme, de valoriser le patrimoine équestre et culturel local...

La présence de ces quatre enfants n'est pas une fin en soi. C'est ce qui est un peu dommage, car grâce à un tel coup de com', il aurait sans doute été intéressant de monter un projet plus conséquent derrière cela. Que ces jeunes soient ensuite invités à pratiquer plus régulièrement grâce à des aides, que l'on relaye l'information dans les centre équestres pour une journée ouverte à ce type de public... bref, que la médiatisation de cette action serve à d'autres jeunes, et pas seulement à quatre d'entre eux.

Reste que les @gallopsofmorocco restent un événement culturel et équestre qui a pour but de mettre en valeur et de faire découvrir la culture équestre marocaine, et à mon sens, sur ce point, c'est une vraie réussite, et un très beau projet !
Salut !

Je pense que c'est une bonne idée sur le principe :)
Les enfants vont découvrir le monde des chevaux arabes, les courses, l'équitation dans un cadre exceptionnel .. Bref je suis sure qu'ils vont vivre une expérience fantastique !

Après je ne pense pas que ça soit représentatif du monde équestre au quotidien .. même nous en temps que cavaliers "classiques" c'est un évènement hors norme ;)

Cependant pour moi ça fait un peu "coup de pub" ... Pourquoi seulement 4 enfants ? pourquoi ce quartier populaire spécifiquement?
Je trouve également que donner le nom du quartier dont ils sont issus ne fait que renforcer cette étiquette sociale qui va leur coller à la peau encore longtemps.. J'aurais trouvé ça plus pertinent de prendre plusieurs enfants de différents quartiers dit "défavorisés". Après ce n'est que mon avis ;)

Je trouve ça plus intelligent de permettre aux enfants des quartiers "populaires" ou des régions rurales "pauvres" de pratiquer l'équitation dans le cadre de l'école. Le haras de Jardy avait d'ailleurs participé à ce genre d'expérience en accueillant des élèves de ZEP dans le cadre d'un stage avec validation du G1.
Dans ce cadre là, la pratique de l'équitation me parait plus abordable avec une récompense à la fin, qui va valoriser les enfants et peut être leur permettre d'y accéder grâce à des aides ou au moins leur donner le gout de ce sport pour plus tard (quand ils seront indépendants financièrement) .
Dans ce genre de projet, il y a un véritable accompagnement qui est mis en place, les enfants apprennent de bout en bout les soins de base donc acquièrent une expérience auprès des animaux et de l'implication que ça demande.
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X