The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Pour l'achat d'un premier cheval, vous vous baseriez sur votre instinct, le coup de cœur, le feeling,.. et pourquoi ?

Pour l'achat d'un premier cheval, vous vous baseriez sur votre instinct, le coup de cœur, le feeling,.. et pourquoi ?
Bonjour ! Le mieux est d'avoir avant de commencer à chercher à travers les petites annonces, une idée précise de ce que vous cherchez chez un cheval, vos objectifs avec lui, la tranche d'âge et le budget doivent être plus ou moins fixés. Ensuite, si une race vous intéresse en particulier mais que vous ne la connaissez pas plus que ça...Renseignez vous d'abord, on peut avoir un coup de coeur pour un cheval magnifique, brave le jour de l'essai mais avec lequel on va s'ennuyer et tourner en rond dès le 10e jour... Parce qu'il ne nous correspondait pas.
À ça, on ajoutera le paramètre "encadrement", qui vous permet plus ou moins de liberté sur le choix d'un cheval (sans encadrement régulier, il y a des chevaux qu'on adore mais sur lesquels il faut se raisonner pour ne pas se mettre inutilement en danger à long terme si ça se passait de moins en moins bien).
Ensuite vous voilà partie ! Le cheval que l'on choisit doit être un cheval qui nous plaise vraiment et avec lequel on se sente bien à l'aise, mais attention aux coups de coeur (d'ailleurs on peut en avoir plusieurs, il y a beaucoup, beaucoup de chevaux sur le marché). Je ne peux que vous conseiller de vous faire accompagner si vous le pouvez dans votre achat, ne serait-ce que pour vous éviter de payer une visite vétérinaire sur un cheval qu'un oeil avisé saurait voir comme non sain par exemple; ou surtout pour savoir s'il correspondra à vos éventuels objectifs sportifs.
L’entente cavalier/cheval, si nous sommes compatibles avec nos objectifs compétitifs, la visite veto.
Coucou 🌸
Perso, je marche toujours au feelings, c'est le plus important ! Mais juste attention à ne pas prendre un cheval auquel tu n'as pas le niveau. C'est triste mais beaucoup de gens achètent des jeunes poulains et ensuite n'arrive pas à les éduquer.
Après bien sûr tu peux toujours apprendre en même temps que lui, il faut juste être motivé et être bien conscient du travail.
Bonne chance ✨
Je fonctionnerais sur deux choses :

- La première c'est quels sont tes objectifs avec ton futur cheval. Veux-tu un cheval pour de l'équitation de loisirs, d'extérieur, pour de la compétition club ou amateur ...etc Afin d'évaluer les capacités nécessaires de ton futur cheval pour t'amener vers tes objectifs.
Si tu a un coup de coeur pour, un exemple, un frison alors que tu veux sauter à l'avenir 135...où tu acceptes de changer tes objectifs, où tu écoutes ta raison et ne l'achètes pas.

- Ensuite, le feeling en effet. Pour tous mes essais, j'ai su tout de suite si le cheval me convenait ou pas. Sur les 7 au total, 2 m'ont donné des petites étoiles. J'ai vu que je me sentais vraiment bien dessus, en effet il y avait du travail ou des défauts, mais le 'courant passait' vraiment.
J'ai finis par acheter le dernier, car sa visite véto était parfaite.
Tu dois à la fois te fier à ce que tu souhaites faire à l'avenir, et à ton coeur ;)
Coucou,

Personnellement, je marche toujours au feeling et instinct pour le choix d'un animal (pas que cheval). Pour ma part, le plus important est qu'il y ai une réelle alchimie avec l'animal, pour toujours me donner envie d'avancer.

Selon des objectifs, tu as peut-être des critères assez arrêtés sur le cheval que tu recherches. Tu peux avoir la chance d'avoir un véritable coup de coeur pour un cheval qui correspondait à ce que tu recherchais, et là c'est bingo ! Autrement, tu peux élargir tes recherches, et avoir un coup de coeur pour un cheval bien différent de ce qu tu souhaitais, la réflexion s'impose.

Cela dépend de tes objectifs mais aussi de ton caractère. Perso, si je n'ai pas un lien très fort avec l'animal, j'ai du mal à m'investir. Ma jument ne correspondait pas à ce que je recherchais à l'époque, et elle n'est pas devenue ce que j'aurais souhaité, mais il y a ce lien qui fait que je l'accepte comme elle est. Ca a bien évidemment induit des déceptions au début, et même si je n'ai pas évolué du côté équestre, du point du vue psychologique, mental, elle me transforme. Cependant, si je n'avais pas eu ce lien, je ne me serais pas embêtée avec ce genre de jument, je ne l'aurais pas supporté. Cela dépend beaucoup si tu es dans un objectif travail avec certains concours, niveau ou autre de visé, ou si tu es dans un objectif d'avoir ton cheval pour évoluer simplement avec sans but réellement précis, et être prête à remettre des choses en question. Perso, l'achat de mon cheval ce n'était pas que pour l'équitation, d'ailleurs je ne monte plus, mais ça m'a ouvert à beaucoup d'autres voies. Après je fonctionne à l'instinct sur beaucoup de choses dans la vie, et particulièrement avec les animaux, tout dépend de comment toi tu fonctionnes :)

Dans tous les cas, il faut tout de même rester lucide quant aux coups de coeurs. Si le cheval est vraiment trop complexe, trop chaud, agressif ou je ne sais quoi, il ne faut jamais te mettre en danger, ni lui ni toi. Si c'est pour le revendre au bout d'un an, ça n'a bien sûr aucun intérêt donc bien évidemment il faut pas non plus croire qu'on va changer le monde car on a eu un coup de cœur (bien que certains se transforment au contact de la personne qui leur correspond).