The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Selon-vous, est-il possible de travailler l'amplitude d'un cheval de club en le montant environ 1 fois toutes les 3 semaines ? :D

Selon-vous, est-il possible de travailler l'amplitude d'un cheval de club en le montant environ 1 fois toutes les 3 semaines ? :D
Peut-être que tu pourrais ouvrir le dialogue avec ta monitrice ? Lui parler de ton ressenti avec ce cheval. Si c'est un gros club, elle ne peut pas non plus être attentive à tout. Peut-être que ce problème d'amplitude ne l'a pas frappée, mais qu'elle y prêtera attention si tu en parles avec elle ?
Merci pour tout vos avis :)
Mon club est superbe, mais effectivement comme nombreux d'entre vous le pense, les moniteur prennent cela un petit peu trop à la légère, effectivement ma monitrice, n'a jamais prononcé le mot "amplitude" depuis que je monte ce cheval. Et oui, peu d'élèves s'en préoccupe, à vrai dire, je suis la seule sur 400 élèves environ... Donc je pense qu'a moi seule, je ne peut rien faire... :( Tampis...
Alors pour moi le problème c'est pas seulement la fréquence de travail mais bien les conditions de travail.

En club, on est pas libre de composer sa séance donc le travail sera encore plus anecdotique... En général pour travailler l'amplitude on va passer par différents dispositifs de barres au sol et des enchaînements d'exercices particuliers.

Du message de plus, ce problème peut être causé par un blocage physique et aggravé par un matériel pas adapté et là le cavalier club est complètement impuissant.

Après si les moniteurs prennent le sujet au sérieux et dont le nécessaire au niveau physique et organisent les séances sur lesquelles le cheval est présent dans le but de développer ses allures... Oui la ça peut fonctionner mais c'est un ensemble de circonstances pas facile à prévoir en club.
En espérant voir de plus en plus de centre équestre s'impliquer. Je pense notamment au grosse structure avec un grand nombre de cheptel..
Je pense qu'on a bien répondu a la question posé, a voir dans quel type de structure Florence ce trouve :)
Bien sûr, ce n'est pas un problème facile à régler, et cela nécessite un encadrement et un vrai professionnalisme de la part des moniteurs et gérants du club. Néanmoins, je pense qu'il existe plus de structures qui s'impliquent dans le travail et l'évolution de leurs chevaux qu'on ne le pense.

Evidemment, dans un endroit où ce suivit n'existe pas, les progrès ne pourront jamais être significatifs à près d'un mois d'intervalle si seule Florence se préoccupe de ce défaut.
Donc pour ma part, dans de tel conditions, sauf si Florence monte dans un club où l'on se préoccupe réellement du travail de chaque cheval, faire évoluer un cheval sur l'amplitude ce n'est pas possible. Surtout que l'amplitude est quand même un point difficile a changer sur un cheval avec peu d'impulsion et qui a eu l'habitude d'être comme ça toute sa vie
Pour rebondir, je répondais seulement a la question posée. Ceci dit, un cheval a besoin d'un travail régulier pour evoluer, 1 fois toute les 3 semaines est vraiment trop peu. Pour moi, le minimum de chez minimum a la rigueur c'est 1 fois par semaine pour espérer avoir des résultats. Ensuite pour parler des centres équestres, il doit vraiment en avoir très très peu qui travail tout leur chevaux de club... Puisqu'il ont tous forcément un soucis quelque part, chaque cheval a des points faibles et des points forts... Puis s'il en travail quelque un, en général c'est les jeunes chevaux qui intègre la structure, les chevaux compliqué a la monte qui mette par terre leur cavalier a chaque cours. Alors oui, les centres équestre qui travaillent correctement c'est vraiment bien puisqu'il permettent aux cavalier d'avoir une cavalerie de qualités ! Et je leur dit respect, parce que ça implique beaucoup plus de travail, ça exige des emplois supplémentaires pour pouvoir le faire sur chaque cheval du cheptel, ça implique donc un investissement économique. Mais très clairement, ils sont vraiment pas beaucoup a le faire.
Après ils doivent effectivement effectuer un suivi avec chaque cavalier sur tel cheval, pour que le cheval progresse autant que le cavalier dans le cours. Mais pour donner mon avis, les moniteurs se creusse pas assez la tête et matérialise pas assez leur exercice. Pour pouvoir aussi travailler le cheval meme avec des petits niveaux.
Personnellement je ne suis pas d'accord. Tous les chevaux de club, même montés par des cavaliers différents, peuvent progresser et s'améliorer. Il n'y a aucune raison que ce problème d'amplitude ne puisse se régler parce qu'il est en club.

C'est trop souvent l'excuse des cavaliers pour ne rien faire du tout : "de toute manière même si je le travaille dans le bon sens, les autres vont saccager ce que j'ai fait".

C'est une mentalité très négative, mais hélas très répandue ( la preuve dans les commentaires ). Alors je donnerais une réponse différente. Certes, si l'amplitude n'est travaillée qu'une fois toutes les trois semaines, cela pourrait être long voire impossible à mettre correctement en place. Mais il faut savoir que dans un club (enfin du moins, dans un club sérieux), les moniteurs/gérants surveillent de près le travail de leurs chevaux.

Ils connaissent leurs défauts, leurs petits problèmes, ce sur quoi il faut insister pendant les séances. Normalement, c'est au moniteur de faire ce travail et d'orienter ses élèves en fonction des défauts et besoins de leur monture. Ainsi, prenons ton exemple d'un cheval qui manque d'amplitude : le moniteur est censé rappeler au cavalier qui monte ce cheval de travailler ce point.

De même, si le travail est adapté pour faire progresser les cavaliers, les moniteurs s'organisent aussi pour que cela profite aux chevaux. Si le moniteur à deux séances à organiser : obstacle et dressage, et qu'il a un cheval au point en dressage mais ayant quelques difficultés à l'obstacle, il choisira (dans un cours où les cavaliers en sont capables) de le mettre en saut pour travailler cette discipline.

De fait, si toi tu fais attention au défaut d'amplitude de ce cheval quand tu le monte, et que ton-tes moniteur(s) sont attentifs et veillent à ce que les autres cavaliers y fassent attention aussi, le problème peut tout à fait se régler.

Je dirais même que ce système permet de régler plus facilement certains défauts des chevaux que s'ils n'avaient qu'un seul cavalier. Pourquoi ? Parce que même si chacun emploie les mêmes codes globalement pour faire sa demande, certains cavaliers vont trouver LE bon geste pour amener le cheval sur la bonne piste. Et cela peut aider à débloquer un cheval qui s'entêtait.

De plus, le regard du moniteur qui supervise tout ceci et qui connait sa cavalerie permet d'éviter les ordres/codes contradictoires, et d'homogénéiser l'apprentissage. Un cheval apprend toute sa vie : que ce soit un maître d'école du club ou un poulain tout feu tout flamme, tout défaut, même bien ancré, peut être corrigé. Même (je dirais surtout) pour un cheval de club.

Au contraire, face à un cavalier unique qui ne trouve pas la bonne façon de faire, et qui peut avoir du mal à se remettre en question, un problème peut durer bien plus longtemps, voire s'installer durablement.

Alors on a peut être à l'esprit l'image négative des chevaux de clubs "abrutis" à force de "tourner en rond dans un manège", mais c'est une idée reçue très loin de la réalité de nombreux clubs sérieux qui savent gérer le travail et l'évolution de leurs chevaux. Gérer un centre équestre, c'est un métier, et ceux qui l'exercent ne sont pas tous des incapables qui veulent faire du fric. Même si l'image qu'en ont les propriétaires ou le public en général y ressemble.

Je te souhaite bonne chance avec ce cheval, et je suis sûre que ton problème peut tout à fait se régler. Si tu as l'impression qu'il n'y a que toi qui y pense, interpelle les gens autour de toi, fais leur remarquer, et eux aussi y feront attention quand il le monterons. N'hésite pas non plus à aller demander conseil à ton moniteur sur ce point, qui saura te dire comment lui voit les choses et comment lui essaye de résoudre ce défaut.
Ah oui, je comprend, c'est vrai que je n'avais pas réfléchi au fait qu'il soit cheval de club et que ses autres cavaliers ne vont pas s'occuper de ça ;)
Mais merci quand même d'avoir répondu :)
Bonjour, cela n'es pas possible en le travaillant une fois toute les 3 semaines. De plus, si c'est un cheval de club, son "défaut" réapparaîtra très vite ou voir ne disparaîtra jamais car ces cavaliers de club vont pas se préoccupé de son amplitude
Bonjour Florence,
Le travail de l'amplitude en soit oui c'est possible par contre en le travaillant qu'une fois toutes les 3 semaines, cela me semble compliqué... C'est un travail qui doit être régulier, car si tu travailles une fois l'amplitude et rien jusque 3 semaines, le travail saura beaucoup plus difficile à intégrer.
En sachant qu'il en a vraiment aucune, il mesure 1m49 au garrot, mais a des foulées de shetland, au pas, au trot et au galop, de plus a l'obstacle il charge alors difficile de tenir sur un cheval qui a des foulées miniatures, quand il accélère ça tricote bien là en bas ;)