L'arrêt total du saut pendant une grande période (pratiquement 4 mois) peut-il être néfaste pour le cheval et comment appréhender le retour en concours (après entraînements) ?

oui je pense
Salut Gabi !

Parfois ne pas sauter pendant plusieurs mois ne fait pas de mal surtout quand le cheval a été blessé.
Une de mes amies a arrêté sa jument car très irrégulière sur les tours, un coup elle gagnait une 120 et le tour d'après elle était raide debout et mettait des stops sur 110. Elle l'a arrêté quasi 6 mois avec traitement pour les ovaires et a recommencé sur de la 1m pour revenir sur de la 120 progressivement avec bien plus de régularité. :)

Je suis du même avis que les autres, essaye de concourir sur de la 90cm, 1m pour le routiner quitte a faire des warm-up ou des concours d'entrainement
J'avoue que tu as l'air assez sûr de toi pour ça. C'est sûr que sans y aller c'est difficile de savoir, si à la maison tout semble au contrôle, il faut essayer. J'espère en tout cas que ça ira ;)
D'accord, de toutes façons on ne peux pas juger de votre aptitude à gérer ou non le parcours 😉
Si tu te sens à l'aise alors vas y
Je suis sereine, enfin le fait que je me pose ces questions ne le montre pas forcément. Mais d'un côté si je ne retourne pas en concours maintenant je ne sais pas quand j'y retournerai, il ne réagit vraiment pas de la même façon à ma maison et en piste. J'aurais voulu trouver une plus petite épreuve, type 95 ou 1m mais il n'y en a pratiquement nul part. Pour ce qui est de la 105, j'en ai fait toute la saison dernière et cette hauteur nous va bien à tous les deux.
Pour ce qui est de le planter, il l'a déjà été il y a quelques années quand il avait 5 ans. Mais si je ne fais pas de bêtises il n'y a aucune réponse qu'il plante... Advienne que pourra
Reprendre là compétition après 4 mois de pause ce n'est pas un soucis en temps normal, mais de ce que tu dis je trouve ça risqué...

C'est un coup à planter le cheval de revenir trop vite à la compétition surtout sur un terrain lourd en souvenirs.

Si c'était moi, je pense que je referais un check up ostéo avant de prendre le temps de remettre tous les boutons en place au quart de poil près.

Aller en concours avec des doutes de ce genre c'est vraiment risqué et "ce n'est qu'un concours". Il vaudrait peut-être mieux repousser d'un mois ou deux le retour à la compétition et y aller plus sereinement.
On a resauté correctement depuis, sur 110 et 120, on est à l'aise sur 1m05 il n'y a pas de problème sur la hauteur.. Mais je vais bien le travailler cette semaine. Je vais voir comment ça se passe.
J'avoue que de ce que tu dis Gabi, personnellement je ne serais pas repartie sur une 105 sans être sûr que ça va.
L'appréhension, il peut l'avoir comme toi tu peux lui transmettre. Si tu te stresses, tu vas le stresser et ça peut être un cercle vicieux.
Si le concours est la semaine prochaine, entraîne toi bien à la maison avant pour être sûr avant d'y aller. Mais si tu ne le sens pas, je te conseille de ne pas y aller tant qu'à la maison ce n'est pas carré.
Droit à la catastrophe.
On a appelé l'osteo et il s'est avéré qu'il avait une sciatique et une cruralgie à droite et à gauche.
Donc rééducation etc, et j'ai repris le saut fin février. Malheureusement la météo n'est pas trop coopérative donc c'est assez compliqué. Je retourne en concours la semaine prochaine là où on s'est fait éliminé la première fois. En 105GP.

Sachant que c'est certainement là qui s'est fait mal il peut avoir une appréhension à votre avis ?
En fait je l'ai arrêté mi octobre parce qu'il ne sautait et plus et il était très en défense. Il ne voulait plus rentrer sur les terrains de cocos et se cabrait. J'ai été éliminé sur trois refus pendant un premier concours, sachant que pour le premier refus j'étais passé devant, je n'avais pas cherché plus loin et en avait déduis que c'était de ma faute.
Sauf qu'une semaine après il était en défense pour aller sur le parcours (il ne l'avait pas fait à la maison mais moins d'obstacles) et à fait tous les sauts à l'effort et uniquement en cloche. Je l'arrête avant le triple parce quon allait
Bonjour Gabi,
Je pense au contraire qu'arrêter parfois quelques temps l'obstacle quand le cheval est blasé est profitable, et quatre mois ce n'est rien. Après si l'arrêt est du à une raison médicale, c'est différent. Il vaut mieux reprendre doucement sur des lignes de mécanisation de petites hauteurs une fois par semaine, pour vérifier que le problème médical est réellement réglé.
Bonjour Gabi,
Néfaste non je ne pense pas ! Il est sûr qu'il va falloir retourner progressivement au boulot mais si le cheval aime ça et a naturellement un bon geste, quelques séances seront suffisantes ! Comme l'a dit Frédérique, quelques lignes de mécanisation, des gammes à répéter sur des petites hauteurs pour s'assurer que le cheval n'a pas de gêne puis ensuite remonter à la hauteur souhaitée.
Mais je ne pense pas qu'un arrêt soit réellement néfaste surtout que ce n'est que 4 mois.
Bonjour Gabi,

Néfaste? Pas du tout ;) Sinon mon grand serai fichu lol

Le cheval a continué de travailler pendant cette période? Si oui, il n'y a pas de gros changements.

Reprendre sur des exercices, reprendre ses gammes, monter progressivement niveau hauteur,... Pareil pour le concours: reprendre sur de petits parcours maitriser par le cheval et le cavalier, et augmenter petit a petit.
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X