J'ai une jument de club habituée à se défouler dans un manège donc je ne n'arrive pas à travailler en liberté dans ce manège (la longer avec licol et longe, pas de soucis). Que me conseillez-vous ?

Forcément, c'est visiblement un endroit qu'elle a associé à l'inconfort d'être poursuivie pour galoper, elle ne s'y sens donc sûrement pas à l'aise quand elle est en liberté.

Si ta présence passe vraiment mal, essaye de lui rendre cet endroit plus agréable quand tu n'y es pas. Tu peux mettre du foin ou des granulés dans un coin, ou la lâcher avec un copain qui se sent à l'aise au manège ! C'est une bonne façon de lui montrer que ce lieu n'est pas forcément synonyme d'inconfort.

Ensuite, tu pourras réessayer d'imposer doucement ta présence. Il faut savoir qu'aucun problème n'est insoluble, mais qu'une habitude bien ancrée peut mettre beaucoup de temps à passer. Peut-être qu'il te faudra plus d'une année pour que ta jument revienne au calme en liberté dans le manège en ta présence !

C'est un processus de désapprentissage qui peut paraître insurmontable parce que ça se travaille sur la durée. Mais il faut persévérer. ^^
Tant que je suis là elle galope. Quand je pars elle marche, trottine et fais sa curieuse avec les objets du manège. Si je reviens, êt m’approche, elle accélère.

La seule manière de la faire s’arrêter, c’est faire mine « d’ouvrir le manège. J’ai l’impression qu’elle déteste le manège
Je trouve cela étrange qu'elle ne se calme pas. Si tu la laisse deux heures dans le manège, elle galope pendant deux heures ?

Il faut parfois leur laisser beaucoup de temps si l'habitude est bien ancrée.
Elle ne revient pas. Elle va au portail, galope en tout sens, s'affole, ronfle.. même si je reste juste "plantée" à un endroit.
Comme je l'ai dit plusieurs fois sur ce post, avant elle était lâchée pour se défouler et il y avait sûrement des enfants qui couraient derrière elle dès qu'elle ralentissait.
Pour le moment, on bosse calmement (marcher/ arrêt avec la longe, lui montrer pleins de choses type ballon etc)
Et tu as déjà essayé de la lâcher et de rester avec elle pour voir si elle revient vers toi ? ;)
Oui, le soucis c’est quand on ne l’a tient plus. ^^
Et elle était calme alors pour cette première étape ? ;)
Des news: Pour le moment, on l´a longe attaché au manège ^^
Et on l’a fait marcher
Pas de soucis ^^
Je la vois mercredi :)
J'espère que ça t'aideras, tiens nous au courant ^^
Elle est calme et à l’écoute lorsque je la tiens en longe Juju Grg ;). Transitions à la voix ou juste en me baissant/grandissant légèrement.

Mathéa: d’accord merci dans ce cas! Je testerai et donnerai des nouvelles ^^
J'ai le problème inverse avec ma comtoise qui vit au pré : en liberté, je n'ai aucun souci, parce que ça signifie pour elle brouter, pansage et câlins, ou petits exercices.

En revanche, dès que je lui met le licol, elle est sur le qui-vive, et chauffe vite, car avec son propriétaire (peu patient), le licol signifie changer de pré, être attelée, ou autre, et avec lui, il faut que ça aille vite. Du coup, quand je lui met le licol, certes j'ai son attention, mais elle chauffe très vite. Au bout de quelques demandes, elle se met à trottiner sur place, ne veut plus s'arrêter.

Pour retrouver le calme en licol, j'ai donc arrêté de travailler avec pour le moment. Je ne le lui met que pour aller brouter au calme sur les chemins. Le temps pour elle de comprendre que licol peut rimer avec détente.

Je pense que dans ton cas, c'est le même système, dans l'autre sens. Elle a besoin de changer son attitude vis-à-vis de la liberté en manège.

Lâche-là en liberté dans ton manège : laisse-là courir, trotter, galoper, si c'est ce qu'elle a l'habitude de faire. Toi, reste dans le manège, sans longe, sans chambrière, dans un coin, et laisse-là faire. Au bout d'un moment (ça peut être long si son habitude est vraiment ancrée), elle va finir par voir que personne ne lui court après. Elle finira forcément par repasser au pas, même si elle continue de se déplacer.

Il faut être patiente : ne bouge pas, quand elle repasse au pas, attend dans ton coin de manège. Les chevaux sont des incorrigibles curieux : elle va forcément finir par s'ennuyer et par venir te voir. A ce moment-là, caresse-là où elle aime, donne-lui une friandise, en tous cas, essaye de la mettre à l'aise.

Au début, quand elle viendras te voir et que tu essaieras de la caresser, elle risque de repartir au trot et de recommencer son "manège" (si je puis me permettre l'expression) car elle associera surement ton geste à ceux des enfants pour la faire trotter. Si elle réagit comme cela, n'insiste pas, redevient immobile, et attend à nouveau qu'elle se calme et revienne vers toi.

Dès que tu obtiendras l'immobilité pendant la caresse, remets-lui le licol et rentre-là, en récompense. Reproduit cet exercice autant de fois que nécessaire, assez régulièrement pour que l'apprentissage soit efficace, et ta jument finira par comprendre que manège en liberté ne signifie pas forcément devoir trotter sous la contrainte, mais peut aussi vouloir dire confort et calme.

Lorsque cela sera bien acquis, tu pourras commencer en douceur le travail en liberté au manège.
Bonjour !

Pour ça tu dois lui faire retrouver les bases.
Alors tu commences avec une longe et tu laisses du mou et éventuellement un stick.
Tu dois lui réapprendre à avancer à la voix, avec de l'impulsion dans tes gestes et dans ta voix. Pour l'arrêter pareil, tu lui dit à haute voix et clairement. Si l'arrêt n'est pas immédiat tu lèves la main.
Si elle se déconcentre, un petit tour sur elle même pour la recentrer.


Si elle a de nouveaux ces bases en tête, tu pourras le faire avec de moins en moins de longe.

C'est un exercice que l'on fait dans mon centre avec les chevaux de club pour justement éviter qu'ils ne prennent de mauvaises habitudes.
D'accord... Je crois que je n'ai pas assez d'expérience pour ça, donc je crois que je ne peux pas beaucoup vous aider. Sinon je sais qu'il faut la calmer et récompenser lorsque elle fait quelque chose de bien, pour qu'elle prenne ces expériences pour agréable. J'ai une jument qui ( en selle ) au trot accélère beaucoup et donc lève la tête ce qui fait qu'elle " casse " en sorte son dos. Je lui ai donc apprise de baisser la tête pour qu'elle ai moins mal au dos et je récompensais a chaque fois avec une friansise ou un câlin. Maintenant lorsque je trotte en selle, au tout début elle lève la tête mais ensuite tout va mieux. Peut-être je vous ai aidé avec cette histoire, peut-être que je vous ai donné des idées. Bonne journée, Sophie.
Pas de soucis pour le respect ^^
C'est surtout que dans son ancien club, les gosses lui couraient après avec un stick/ une longe/ en tapant dans les mains. Donc quand elle se retrouve au milieu du manège, bah elle trotte etc (elle a vécu 10 ans dans ce club..). Elle ne ralentit pas puisque pour elle repasser au pas = se faire courser par un enfant..
Il faudrait faire comprendre a cette jument qu'il faut qu'elle te respecte. Ensuite il faut qu'elle sache différencier le travail avec le jeux. Je ne sais pas comment tu pourrais la faire comprendre, mais il faut qu'elle sache ça.
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X