Comment améliorer le rebond de mon cheval ?

@equistud merci pour ta réponse et tes conseils j’essayerai d’y prêter plus d’attention dans mon travail quotidien ;)
Salut Hélène !

Je rejoins Marie et Frédérique.
Tu peux travailler les transitions inter et intra-allures. Faire du trot/arret/trot avec un cheval qui doit "jaillir ". Travailler également sur les allures rassemblées en conservant l'activité (donc avec un bassin bien actif et une main douce)

Le travail des barres au sol est celui qui donne le plus de résultats. Tu peux mettre plusieurs dispositifs: un normal, un un peu long et un court. (on en revient au travail de ressemblé et d'allongement) avec minimum 3 ou 4 barres. Si ton cheval n'est pas habitué, commence par 1 puis 2 puis augmente au fur et à mesure si tu le sent à l'aise.

les barres surélevées en quinconce développent la réactivité et le rebond du cheval. Je l'avais fait avec mon ancienne jument. J'avais commencé par surélever la barre du milieu, puis les autres au fur et à mesure afin qu'elle intègre l'exercice sans tout dégommer.

Un autre exercice qui marche bien c'est de le faire avec des barres type palanques qui vont être surélevés du sol de 20 ou 30 cm ou bien des traverses de chemin de fer (à faire avec un cheval expérimenté !)
@hildalux : Et selon la taille de ta carrière, tu peux essayer de changer un peu et donner une dimension un peu plus ludique au travail en carrière simplement en travaillant, pourquoi pas, une ou deux transitions de galop pour laisser ton cheval y aller un peu plus (mais en restant dans le respect et une certaine forme de travail quand même bien sûr ^^)
@hildalux : C'est le cas avec beaucoup plus de chevaux qu'on pense et c'est normal, en extérieure les chevaux sont plus joyeux et en avant, ils ont l'espace,... En carrière, c'est un autre environnement.

Je n'ai pas encore trouvé de solution miracle pour ça, mais je peux te proposer quelques solutions à explorer et qui ont fait leur preuve.

- Rendre le travail en carrière moins redondant en variant beaucoup les exercices, mise en impulsion quelques foulées et hop, changer pour des choses plus simples que ton cheval maîtrise et recommencer en essayant de te conditionner mentalement sur ta demande pour lui donner une certaine intention. Avec un intervalle court entre chaque exercice pour le garder dans le travail.

- Travailler plus intensément mais de manière beaucoup plus courte pour ne pas le blaser ou le laisser s'éteindre avec une session trop "longue" - On peut travailler certains chevaux de temps en temps une 20aines de minutes en carrière tout simplement, ou ne travailler que du pure stretching au pas, ou juste pas/trot,... Sans devoir forcément toujours pratiquer les 3 allures. On retrouve là encore le coté un peu redondant

- Aller échauffer et détendre en extérieure si possible et/ou aller marcher après le travail en extérieure pour couper le coté métro/boulot/dodo. En allant marcher même 15 minutes dehors après le travail, on "coupe" net avec le travail dans la carrière ou le manège et c'est une bonne récompense. Échauffer en extérieure même si ce n'est que marcher est plus agréable pour les chevaux et rend le travail moins "lourd" pour eux, ils entrent généralement dans la carrière avec un autre état d'esprit. (Aller échauffer ou détendre en extérieure est bon avec n'importe quel cheval par contre ^^)
@equistud j’ai un peu un problème similitude avec ma jument parfois je bosse sur notre terrain de cross elle a une bonne impulsion naturellement, elle se tient bien et pousse par contre dès que je rentre dans une carrière elle se pousse pas trop et ne veut pas trop se porter... t’aurais une solution pour y remédier ?
Si tu as un cheval un peu plus joyeux ou en avant en extérieure avec de bons chemins de promenade, ça peut aussi se travailler à n'importe quel moment en extérieur aussi ;)

Pour le travail des transitions tu n'es pas obligée de faire ça uniquement sur une séance, avec la frisonne on travail là-dessus de temps en temps, on fait 3/4 transitions et si elle s'approche du résultat, on s'en contente. Elle aussi est du genre à manquer d'impulsion au trot et se blaser voir s'éteindre assez vite et parfois tomber en panne sèche Mdr
Merci pour vos réponses !
C'est bien ce que je pensais comme axe de boulot, l'impulsion c'est pas son fort mais faut bosser là dessus ! J'essaierai d'en faire une séance par semaine pour ne pas trop le blaser ^^
Bonjour Hélène,

pour le rebond, la première chose à faire est de travailler le cheval autrement qu'en simple auto-portée, donc, avoir une certaine propulsion des postérieurs pour libérer l'avant-main, et avoir un cheval en impulsion tout simplement.

Tu as le travail "simple" des transitions intra-allures pour travailler l’activité des postérieurs, l'impulsion, et la réactivité. En amenant ton cheval vers un certain degré de rassemblé... Soit rassembler sur le petit coté et allonger légèrement sur le grand coté,...ect...Ca va pousser ton cheval à utiliser sa propulsion.

Le travail sur des barres au sol est très bon pour apprendre aux chevaux à utiliser leurs pistons et se porter en avant.

Commencer avec des barres au sol par série de 6/8 avec un espace tout d'abord normal pour mettre le cheval à l'aise et ensuite raccourcir l'espace.

Puis avec des barres légèrement sur-élevées en alternant d'un coté et l'autre avant d'être légèrement sur-élevée des deux cotés; Sur cet exercice il faut vraiment prendre le temps pour ne pas surprendre les chevaux.

Et ensuite des petits cavaletti en croix une fois que le cheval a compris le système et est assez souple et en impulsion.

Par contre, ce sont des exercices qui font énormément travailler la musculature du cheval, si il n'est pas habitué, manque de souplesse, d'impulsion,...Il vaut mieux ne pas trop en faire trop et surtout, ne pas hésiter à laisser le cheval s'étirer pendant la séance.
Salut, tu peux travailler avec des barres en quiqonce au trop et des barres légèrement surélevées au galop ça fonctionne bien :)
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X