Camille Jaloux Complet | 2 Questions | 12 Réponses

Que faire avec un cheval irrespectueux au box et aux soins ? Au travail à pied tout se passe bien mais à chaque contrariété, il a tendance à devenir "violent".

Que faire avec un cheval irrespectueux au box et aux soins ? Au travail à pied tout se passe bien mais à chaque contrariété, il a tendance à devenir "violent".
9
Tout à fait d'accord avec Aude, je rajouterai aussi qu'en ce moment, ça fait environs deux bonnes semaines que les chevaux sont spéc'
Image Horsealot's top user
Je pense que pour le cas de ton cheval, le lancé de postérieur relevait plus du jeu que de la peur ou dominance. .. :) Pour la tondeuse, certainement un caprice car il sait qu'il va devoir rester immobile longtemps et que parfois, la tondeuse peut chauffer un peu la peau.. bref rien d'alarmant à mon avis :)
Pas d'antécédents violent à ma connaissance en tout cas !
Merci à tous pour vos réponses hyper completes. Mon cheval à énormément de caractère (ce qui est parfois une grande qualité à cheval) et à côté de ça il est super affectueux. Au box il peut être câlin, chercher le contact de manière très douce et à côté de ça il s'est mis debout devant moi parce que j'avais allumé la tondeuse (alors qu'il avait été tondu plusieurs fois sans soucis). Mercredi dernier, il "s'échappe" du box (jusqu'à la pas de soucis) et quand je me suis approché de manière "normale" pour le rattraper il m'a envoyé les postérieurs.. je suis perplexe parce que à côté de ça quand il est en liberté dans le manège, il vient chercher mon contact naturellement etc...

En tout cas merci de vos conseils 😊
Image Horsealot's top user
Je rejoins Stéphane !
Il y avait beaucoup d'anxiété de la part de ma jument (ses frères et sœurs ont la même singularité : chevaux méfiants avec une tête en béton.. + sevrage et débourrage à la va-vite pour le commerce en Hollande donc les bases étaient mauvaises lol ) mais aussi du foutage de gueule par moment.

Typiquement pour le jeune véto qui faisait les radios, il sifflait pour la calmer (ce qui a eu l'effet inverse) et était lui même anxieux face aux réaction assez fortes de la jument. En revanche mon véto qui a beaucoup d'expérience ne s'est pas laissé impressionné... Il a haussé le ton, elle s'est prise en mandale et c'était fini, elle ne l'a plus embêté (pour les tests de flexions arrière..) et a pu la manipuler quasi normalement car il était sur de lui et ça a rassuré la jument.

Avec la dominance c'est souvent assez compliqué de réagir de la bonne manière. On doit parfois passer par des gestes durs mais on doit moduler pour ne pas avoir pire en retour... Au Haras, le cavalier pro de CSO avait repris le cheval d'une cavalière complètement dépassé qui la foutait par terre violement en l'attaquant ensuite... Je pense que je n'ai jamais vu un cheval prendre "aussi cher" quand il a testé pareil sur le cavalier pro... En 2 semaine, il a compris la leçon et les limites... Mais un peu dans la douleur ! résultat ils ont pu vendre le cheval à une jeune fille qui n'a jamais eu de soucis avec !

Bref pour ce qui est de l'anxiété ou autre, tu peux t'en sortir seule si tu es patiente :) en revanche comme l'a dit Frédérique, pour la dominance, fais toi aider d'un pro qui va établir un diagnostique et te donner des solutions.
Image Horsealot's top user
Je pense qu'il faut commencer par enlever les causes physiques qui comme pour nous peuvent le rendre juste irascible (exemple problème d'ovaires, brûlures d’estomac, etc). Ensuite il faut essayer de déterminer si cette agressivité viens d'une peur ou au contraire d'un comportement dominant. De ce que tu dis étant donné qu'il devient violent quand tu le contraries c'est plutôt pour dominer, il faut donc être très ferme et réagir toujours de la même manière à ses agressions mais surtout en restant calme. J'ai une jument comme ça, vendue une misère car considérée comme trop dangereuse, elle avait entre autre déjà allumé vétérinaire, osthéo et palefrenier, en fait elle avait juste "ratée" jeune et elle est ultra dominante. Le deal a été : tu tentes de me mordre, tu prends une claque, tu m'envoies un pied, tu prends le mien (niveau du passage de sangle) le tout sans énervement ni violence, uniquement une seule claque ou coup de pied en réponse à son agression. Il a fallut du temps mais elle est maintenant parfaitement gérable, elle a toujours un très fort caractère et heureusement le but n'était pas du tout de lui casser et il arrive encore que ça la démange de nous envoyer chier mais il suffit maintenant d'élever la voix, elle donne l'impression de "pester" lol mais ne va pas plus loin. Tu peux essayer aussi de faire intervenir quelqu'un que le cheval ne connait pas car souvent on finit par avoir peur de ce type de chevaux ce qui leur donne encore plus d'assurance, leur but n'étant pas pour eux de faire mal mais de dominer par intimidation, et de voir le comportement de ton cheval.
Bonjour Camille,

j'ai eu le même soucis mais tout au contraire, aux soins il est chiant mais rien de particulier mais en liberté: Pas de jeux et ne pas courir ou autre dans la piste ou prairie/paddock si il est là.

Comme Aude l'a dit et je la suis vraiment, avec certains chevaux, il faut avoir des gestes modérés en fonction des réactions. Mon grand à encore tendance à vouloir prendre le dessus et se lève hyper facilement en main et à les antérieures très légères ou pince de temps en temps, je sais que si j'agis "trop" il va seulement répondre, donc, j'utilise beaucoup la voix (je fais la grosse voix, c'est chiant parce qu'on pense qu'on gueule, mais c'est la seule méthode pour ne pas l'agresser). Donc pour le fait de se lever par exemple, on oublie les gestes un peu forts ou le coup de longe sur le nez (Simple exemple), pour lui c'est de la recherche de dominance pure et il à un caractère assez spécial. Et je pense que c'est pareil si ton cheval à tendance à répondre un peu trop fort.

Pour les soins, je connais un cheval qui ne supporte pas les ostéopathes par exemple, il n'a jamais pu en voir un, dès qu'on commence à poser les mains dessus c'est panique à bord et c'est un cheval sans antécédents. Il ne supporte tout simplement pas qu'on le touche, et même si il "connait" l'ostéopathe pour le voir comme ça, impossible. Je reste persuadée quoi qu'on pense que certains chevaux ont leurs gens, ce cheval je suis rentrée dans le box il ne me connaissait pas, il n'était pas sûr de lui pendant 3 minutes et puis ça à été nickel j'ai réglé le filet directement dessus après l'avoir bridé il n'a même pas bronché, sa propriétaire était étonnée.

Il faut peut être voir si il n'a pas la peau sensible, si il n'a pas une douleur viscérale qui rend exécrable...Certains chevaux ayant des douleurs à l'estomac ou au foi peuvent êtres très exécrables, un peu comme les juments ayant des douleurs ovariennes. Et d'autres plus chochottes sont exécrables avec un rien, une petite gêne qui descend dans le postérieure, ils refusent qu'on les touchent ou approchent et lattent, s'énervent et montent en pression ou fuient carrément dès qu'on approche l'arrière main.

Pour un cheval qui latte au box c'est délicat, comme Aude l'a dit, généralement ils sont comme ça car c'est leur espace.

Il faut voir si c'est juste pour faire "genre" ou si il pourrait vraiment essayer de t'avoir si tu entre...Si c'est pour t'effrayer, essai de ne pas arriver avec une appréhension qui se sent mais qui s'entend dans la voix, il suffit parfois de ça pour qu'ils gagnent et ça risque de le pousser à en faire plus. Si il réagit vraiment, là je te conseillerai vivement de faire appel à un éthologue pour t'aider à passer le cap du box sur place.

Voir son environnement, par exemple mon grand dans un couloir avec un peu de monde et d'agitation va devenir complètement dingue au bout de même pas une semaine, il est tout de même plus souvent de "meilleure" humeur depuis qu'il est dans un couloir 100 fois plus calme. Mais dans n'importe quel endroit si on l'ennuie à vouloir absolument le caresser ou le toucher et qu'il n'en a plus envie, il s'énerve et mord assez violemment parce qu'il ne supporte pas qu'on l'enquiquine alors qu'il veut juste qu'on lui foute la paix...Il aime sa tranquillité, ses habitudes quand il est chez lui et le fait d'être au calme avec moins de passage à aider dans son comportement car au final, son ras le bol d'être dérangé et d'avoir du monde autour se répercutait sur moi parce qu'il était encore plus souvent de mauvais poil.

Si c'est de la crainte, ne pas hésiter comme Aude l'a dit à utiliser des aides vocales et parler. Mais ne pas hésiter à faire appel à un éthologue sans attendre que ça aille trop loin pour le faire, une fois la limite franchie ça devient encore plus compliqué et long pour remettre les choses en place. Quand il à fallut que je reprenne le dessus sur mon cheval parce qu'il avait vraiment prit le dessus sur moi, ça a été dur mais on y est arrivé au bout de 3 jours parce que la grosse limite n'avait pas encore été franchie.
Hello,
Est-ce qu'il a des antécédents? Un ancien mauvais propriétaire? Quand tu le panses au box, il est violent?
Image Horsealot's top user
Salut Camille !

J'avais le même soucis avec mon ancienne jument qui pouvait latter sans réelle raison au boxe, tournait dedans et pouvait être agressive tentait de mordre) .
Les solutions que j'ai trouvé étaient d'ouvrir la porte du boxe et mettre une longe ou chaine pour la préparer. Ainsi elle pouvait sortir la tête et se sentais moins "enfermée" et la deuxième solution était de la préparer hors du boxe tout simplement où elle était gentille.

Je pense que le boxe était SON territoire donc quand j'entrais dedans, je violais son espace donc devenait agressive.

Pour les soins particuliers là encore je pouvais avoir des soucis (hors pansage)... l'agressivité était due soit à la peur d'une douleur (jument avec un passé certainement un peu compliqué) , soit à de l'appréhension. Elle est passée d'impossible à brosser au delà de la selle, à facile à manipuler (en restant tout de même attentif). Ce sont des chevaux qu'il faut énormément rassurer ! par exemple pour appliquer un produits sur les membres, je touchais la zone à traiter au préalable, lui montrait le produit et appliquait.

Il faut donc éviter les gestes brusques et ne pas punir en cas de réaction un peu forte (c'est de la défense) , leur parler aussi car les aides vocales peuvent avoir une incidence. Ils savent qu'il va se passer qqch mais comme on reproduit un son avec lequel il savent qu'il n'y a pas de douleur ou autre, ils se calment. Une fois qu'on les connaît bien et qu'ils ont confiance, c'est plus facile.

Ex : toujours avec mon ancienne jument, lors de la visite vétérinaire pour son achat par sa nouvelle cavalière, impossible pour le véto de poser les plaques pour les scanners des grassets/ postérieurs et même antérieurs... J'ai pris le relais pour la pose des plaques, le véto me guidant et ça c'est bien passé. Elle était hystérique avec un étranger mais calme avec moi car elle me connaissait bien et savait qu'il n'y avait pas danger (ou un risque moindre). Ce sont souvent les chevaux d'un cavalier ;) ou de cavaliers qui savent les prendre dans le sens du poil en tout cas.
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X