Quelles précautions sont à prendre lors du changement de pension et de lieu (box-pré au pré h24) et quelles sont vos expériences ? Merci

Je n'ai jamais été confrontée à cette problématique mais voici, ce qui, selon moi est important de regarder / vérifier :
- La propreté du lieu en lui même = moi je suis un peu maniaque, j'aime bien quand chaque chose est à sa place, genre pas quand y'a un tas de vieille tôles. Puis si les allées sont balayéé ou ratissée un minimum.
- L'entretien des boxes = l'état du paillage puis demandé quand les box on été fait dernièrement pour évaluer le curage.
- L'état de la structure = Que tout ne tombe pas en ruine, que tout soit bien utilisable.
- L'espace que l'on m'offre = La qualité (l'herbe des paddocks, le sable des carrières / manège). S'il y a de la place dans la sellerie (vais-je devoir me trimballer toutes mes affaires à chaque fois ou y'a-t-il une sellerie à disposition des propriétaires ?)...

Enfin bref ce sont des détails, mais moi je suis un peu maniaque la dessus, après c'est celon t'es propres exigeances. :)
L’an dernier j’ai changé mon cheval de pension et il est passé de box/pré seul à pré en troupeau
Le changement de pension s’est fait l’ete, et comme il n’est pas dominant on l’a mis avec des chevaux à la retraite. Le pré disposait d’un abri comme ça il pouvait se protéger des intempéries
Le changement a été radical au niveau de son humeur: il est devenu plus docile, calme et tranquille. Je ne regrette vraiment pas de l’avoir changé pour ce mode de vie. Et l’hiver avec l’abri et une couverture au final il n’y a eu aucun problème
* esperant que cela contribuera à réduire ses divers pb, être mieux dans sa tête c’est je l’espere la solution.
Mais voilà je pense qu’ il y a certaines précautions à prendre quand ont change d’ecurie et De conditions de vie du jour au lendemain. Niveau alimentation peut ont (en réduisant progressivement les rations au fur à mesure) être ammené a ne donner une ration que lorsque je l’ai travaillé’ ? Par travail j’entend balade, longe pour garder sa musculature, et peut être un peu de plat à l’occas (histoire que ça ne devienne pas un gros ballon, surtout avec l’apport d’herbe qu’il aura je voudrais éviter la fourbure..), quel type et marque d’aliment me conseillez vous pour ce type de conditions de vie et travail de bonne qualité ?
Et pensez vous que ce serait l’occasion de retiré un peu tout cette attirail pour le pré’ ? j’ai peur certe des gros bobos dans un premier temps, car c’est un gros dominant dont souvent sa ne colle pas trop au début avec les copains. Mais au fur et à mesure ? Bon les cloches sa sera à vie car il c’est fait à force une patho qui à engendré la déformation de son glome. ( je pensait faire venir un podologue d’ailleurs pour peu être trouver une solution radical).

BCP de question, désolé, mais c’est surtout vos EXPÉRIENCE et ce que vous savez qu’il ne faut SURTOUT PAS FAIRE !
Re-bonsoir ^^
Alors comme j’ai essayé d’expliquer ci-dessus, mais par faute d’être (unpeutrop) limité au niveau du nbre de caractère, mon cheval est en pension box la nuit- pré là journée (petite superficie de pré, à la limite du paddock) avec des copains, depuis bientôt 2 ans maintenant. Auparavant depuis qu’il est à mes côtés (2014) il vivait au pré’ h24 avec un copain, suite à de gros pb de pied face à l’humidité’ du pré j’ai du le passer en pré’ box l’hiver 2016, et face au déménagement de mon’ ecurie, et aux nouvelles conditions de vie (très petit pré pour trop de chevaux) je l’ai laissé’ en pré/box jusqu’a maintenant.
Trouvant mon cheval un peu éteint, le regard un peu vide.. et surtout que plus ça va plus il devient fragile point de vue santé, il a declaré pas mal de pathologie et devient de plus en plus grognon, ne supporte plus une seule mouche sans vrillier complément. Dites vous que en 2014 une petite faire de cloche pour pas qu’il défère suffisait, à présent : -protèges glome anatomique veredus+grosse paires de cloches+ guêtres avant et arrière et l’ete Il a en plus de ça la couverture intégrale + bonnet anti mouche complet et j’ai essayé’ tout les répulsif possible et remède rien à faire il vrille toujours; vous comprendrez que c’est pas part plaisirs ou surprotection de ma part, mais c’est un vrai boulet qd il s’y met (et il s’y met vrmt (très)souvent 😅). Je décide de le mettre au grand vert avec au moins un copain (qu’il ne connaîtra sûrement pas)
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X