Angėlique Rosin Loisir | 5 Questions | 5 Réponses

Lorsqu'un cheval s'emballe, vaut-il mieux se mettre en arrière (comme les moniteurs le disent) ou en avant (comme le disent les éthologues) ?

Lorsqu'un cheval s'emballe, vaut-il mieux se mettre en arrière (comme les moniteurs le disent) ou en avant (comme le disent les éthologues) ?
5
Bonjour, ni l'un ni l'autre. Jamais de la vie je n'ai entendu parler un éthologue de se pencher en avant. Et se pencher en arrière peut avoir très vite l'effet inverse de celui recherché... Ça chasse le cheval devant vous (et en général on se pend aux rênes en faisant "culbuto" avec les jambes qui partent en avant).
Il vaut mieux rester au dessus de ses pieds, et demander au cheval de se mettre en cercle rapidement jusqu'à pouvoir le ralentir et l'arrêter. Mais le mieux... éviter d'en venir là (ça paraît évident, mais avec l'expérience et de bons professeurs on enlève les raisons aux chevaux de s'emballer parce qu'on gère mieux tout ce qui se passe avant, en évitant des situations difficiles qu'on ne saurait pas assumer tel un cheval qui s'emballe; en préparant étape par étape tout ce qui est nécessaire pour qu'il n'en ressente plus le besoin).
bonjour, jamais je n'ai entendu un éthologue dire qu'il fallait se mettre en avant et pourtant j'ai été suivie par un nombre ! ... il faut rester assez centré et avancer un peu ses jambes en levant un peu les mains. Et si cela ne marche faire la rêne d'urgence ou si maniabilité du cheval encore le mettre sur un cercle
Bonjour Angélique,
Je suis de l'avis de Aude, je pense qu'il faut trouver une position intermédiaire où tu restes en sécurité sans perturber l'équilibre du cheval qui peut partir encore plus en panique.
Je me suis faite embarqué une fois par mon cheval, et je peux te dire que je me suis mise en arrière un peu automatiquement, très mauvaise idée ! (il a encore plus accéléré, terrorisé)
L'objectif principale est dès que cela t'arrive, tu te mets en cercle et tu lui parles (en essayant de contrôler tes émotions de stresse car ce n'est jamais agréable d'être au triple galop), il finira par redescendre même si ça prend 15 cercles.
Merci pour la réponse ! En résumer on reste centré et on apaise l'équidé 😊
Image Horsealot's top user
Salut Angélique !

Le soucis quand on se met en arrière c'est qu'on vient faire contrepoids en tirant sur la bouche du cheval.. ça a rarement pour effet de le calmer .. au contraire ça peut l'affoler. En revanche, c'est une position de sécurité qui va permettre au cavalier de rester en selle et potentiellement éviter la chute en cas d'écart ou de mouvement brusque du cheval.

Se mettre en avant... C'est risqué pour le cavalier .. au moindre écart de la part du cheval.. c'est la chute ! ET en avant, cela n'empêche pas le cavalier de se contracter.

Lors d'un stage avec Mathieu Lemoine, ma jument est devenue dingue et s'est complètement affolée.. Grand galop vitesse Longchamps dans la carrière ... Il m'a dit de rester en équilibre, sans me raccrocher à la bouche , de lui parler et de rétrécir mes cercles en agissant uniquement sur la rêne extérieur.

Quand un cheval s'emballe, c'est sa réaction de peur primaire qui prend le dessus. Il faut donc chercher à tout prix à le rassurer. En se mettant en avant on conforte sa réaction : il a eu raison de fuir et on l'encourage. En se mettant en arrière, on le met dans l'inconfort, on le "puni" et on le stresse d'avantage. Même si ce n'est pas toujours facile, c'est au cavalier de dire : "ok tu as eu peur d'un truc mais il n'y a pas matière à s'inquiéter.. on redescend en pression"
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X