Pensez-vous que les éleveurs devraient continuer à utiliser aussi massivement Diamant de Semilly et n'y a t'il pas d'autres étalons plus modernes ?

Merci beaucoup, ces produits ont l'air gentils et pratiques alors pourquoi ne pas le mettre en avant? En espérant qu'il soit plus connu dans quelques années.
Je crois qu'il n'est pas très utilisé😕 Il a que une centaine de produits et il en a très peu en moins de 3ans c'est vraiment dommage parce que il a l'air de vraiment bien produire c'est vrai... Comme Navar de la Bresse c'est un des ses produits il tournait en GP CSO et en inters je crois! Vous avez le bilan des produits là si vous voulez : http://infochevaux.haras-nationaux.fr/fr/hurlevan-du-preuil-bn79_wGlTtOgAQiUhkLd_g/production/bilan-des-produits
Je suis d'accord
Et hurlevent du preuil, est t'il utilisé ou peu? Je connais quelques produits (des crèmes ! Pourtant jeune ) mais je n'en ai pas vu d'autres depuis...
Le peu que j'ai vu de ces produits : qualiteux autant en obstacle que dressage, des cremes et un superbe modèle
Personnellement je trouve que, en utilisant systématiquement des étalons reconnus comme Diamant de Semilly ou Kannan au détriment de la jeune génétique entraîne comme vous l'avez dit plus bas un appauvrissement génétique global de la production française.
Le problème je pense aussi est que les stud books mettent peu en avant la jeune génétique et les nouveaux étalons testés, ils proposent souvent des primes pour leur utilisation mais ont une communication qui les met peu en avant et fait qu'ils sont peu utilisés...
Quand on voit par exemple en poney que Dexter, Thunder du blin et Don Juan V se partagent la tête du nombres de saillies sur chaque saison de monte depuis des années peut voir que les nouveaux étalons, qui sont pourtant souvent intéressants et on une production jeune mais déjà performante sont vraiment peu mis en valeur...
C'est là où je voulais en venir Lou-anne.
J'ai lu récemment un article d'un grand éleveur (son nom m'échappe) disant que la diversité était en danger et que diamant devrait devenir ''has-been'' alors qu'on le croise, recroise avec tout. Il y a des jeunes très qualiteux mais qui ne trouvent pas leurs places à cause des vieux.
(Je ne peux pas éditer le message précédent, sorry)

En tout cas, si ça peut intéresser, je viens de tomber sur une plaquette plutôt intéressante :
http://www.ifce.fr/wp-content/uploads/2018/04/OESC-Utilisation-genetique-male-SF-avril-2018.pdf
Comme dit ci-dessous, il y a un certain gage de qualité à choisir un étalon qui a déjà fait ses preuves.
Cependant, je trouve qu'il peut y avoir pas mal de soucis sur le long terme.

Le premier qui me vient en tête est un appauvrissement génétique global, les soucis de consanguinité qui vont avec.

Aussi, on peut voir un autre soucis émerger ; les étalons qui voguent sur leur popularité depuis plusieurs années déjà font énormément de saillies, faisant de l'ombre à des étalons plus jeunes et/ou moins à la mode qui, pour la majorité, appartiennent à des "petits" éleveurs.

De ce fait, ces étalons ne peuvent pas faire leurs preuves en tant que géniteur, ce qui fait que la méfiance augmente encore, renforçant les acquis des chefs de race, etc... Le serpent qui se mord la queue, en somme.
Ce qui amène, en plus de l'appauvrissement génétique, à un soucis économique, dans le sens où il y a une centralisation de plus en plus forte de l'offre.

De mon point de vue, pour ce qui est des chevaux de sport européens, il serait bon de réglementer le nombre de cartes de saillies disponibles par étalon, comme c'est déjà le cas dans le domaine du trot et, de façon indirecte, dans le domaine du galop, où le poulain à venir n'est reconnu que si la saillie a été faite devant témoin (pas d'IA ou de transfert d'embryon)
Salut Rose !

Diamant de Semilly reste une souche sure pour produire des chevaux de sport accessible aux amateurs mais également par des pro. Il y a une belle régularité dans les poulains qu'il produit.

Il n'est pas le seul a avoir été beaucoup utilisé. Il n'y a qu'a voir la starting list des JO de 2016 : 1/5 des participants étaient des produits de Kannan ;)

On retrouve aussi Apache d'Adriers, Dollar du Murier, Papillon Rouge, Champs Elysées ...

Certains Etalons sont certes plus modernes mais leur progéniture n'a pas encore fait ses preuves ou bien les éleveurs ne bénéficient pas d'assez de recul pour évaluer la régularité et le potentiel des poulains.

Avoir un poulain produit par un des chef de race français, c'est aussi la garantie de pouvoir faire monter un peu les prix au moment de la vente !
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X