Avez-vous des recettes de grand-mère pour aider la cicatrisation de vilaines plaies de harnachement ? La peau est à vif et la zone est chaude et gonflée.

Pas bête du tout, je n'y avais pas pensé, c'est bien moins cher que certains cicatrisants ! Pour le moment, j'ai désinfecté et mis quelques gouttes d'essence de géranium diluée autour des blessures pour éloigner les mouches.
Mettre une bonne couche de mythosil et lui mettre un peu d'ail dans sa ration les mouches n'aiment pas trop ça
En tous cas, si il y a d'autres idées n'hésitez pas, vu que je ne vais pas pouvoir me procurer l'argile tout de suite...
Mais derien !^^
Je vais peut-être essayer l'argile alors, merci Emma efe minkoue, je vais voir si je peux me procurer ça. ^^
L'autre problème du miel, c'est que les zones blessées sont accessibles... et que c'est une jument gourmande ! Pas sûr qu'il en reste beaucoup au bout d'une heure X')
Sinon pour reprendre l’ide Du miel si tu en applique une grosse couche les mouche devant pose dessus mais ńatteingne pas la plaie
Si tu peux la mélanger avec de la betadine c'est encore mieux
NOn sur les etres humains ca assèche la peau mais la peau des chevaux est bien particulière l'argile va permettre à ca peau de former une croûte pour pouvoir cicatrisé et il faut l'applique en mode " boue " humide sur La blaissure je t'assure cela ne lui feras aucun mal
Je suis difficile, mais le problème des compresses, c'est que ça ne reste pas très longtemps, et je n'ai pas la possibilité de les changer chaque jour... j'aimerais trouver un produit à appliquer directement, qui tient un peu sur la durée et qui ne ferait pas de déchet dans un pré qui n'est pas à moi haha ^^
Bonjour Mathéa,
Je pensais au miel en lisant ton commentaire et pour éviter les mouches sur le miel, utilise des compresses ou des bandes que tu trouves en pharmacie. Ca protégera les plaies des mouches et le miel sera bien appliqué sur la zone.
Pour repousser les mouches, il me semble que l'essence de géranium marche bien.
Et comment ça tient ? Je veux dire, tu l'applique humide directement sur les plaies et il tient comme ça ? Et quand il sèche, ça ne dessèche pas la peau dessous ?
De l'argile c'est miraculeux
Jument de trait comtoise, elle vient de prendre son poil d'été, je n'ai pas pu aller la voir durant deux semaines et je l'ai retrouvée en piteux état...

Je pense que le propriétaire l'a attelée plusieurs fois, avec les beaux jours, mais le matériel devait être sale ou mal ajusté, et elle a blessé à de nombreux endroits.

La peau est dépourvue de poils au passage de sangle (pli du coude) de chaque côté, sur le devant de l'épaule à droite (matériel probablement aussi mal réglé car elle n'a blessé que d'un côté) et un peu au passage de têtière. Elle est à vif par endroit, avec de légers saignements et de petites croûtes. Au passage de sangle ça a carrément formé des plis de peau qui ont gonflé et forment presque une boule (à gauche surtout). Bref, elle est salement amochée.

De plus, son pré est plutôt humide, donc déjà qu'on a le fléau mouches-moustiques-et-insectes-piqueurs-en-tous-genres, là sur les plaies ils s'en donnent à cœur joie !

Mon problème, c'est que la jument n'est pas à moi, et que le dialogue avec le proprio est compliqué. En gros, il n'achètera pas de la crème cicatrisante à aller poser tous les jours, c'est clair et net. Moi, je voudrais bien faire quelque chose, mais je n'ai franchement pas les moyens d'investir dans de la crème cicatrisante, surtout vu la surface à traiter. Donc si vous avez des idées peu coûteuses et efficaces, je suis preneuse. Oh, et si vous connaissez un moyen de repousser un peu les insectes, je prends aussi.
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X