Image Horsealot's top user
Gabi Besançon Saut d'obstacles | 19 Questions | 441 Réponses

Quelle est votre relation avec votre cheval et vous rend-t-il heureux
(la place qu'il a dans votre vie) ?

Quelle est votre relation avec votre cheval et vous rend-t-il heureux
(la place qu'il a dans votre vie) ?
9
Bonjour, tout d'abord j'ai acheté un cheval plutôt dangereux dans le sens où il respecte pas l'humain. Je le connais depuis plusieurs années mais va savoir pourquoi c'est lui que j'ai choisis. Je l'ai seulement depuis septembre 2017, je suis monter sur lui depuis que 3 fois. Pourquoi ? D'abord parce que ma selle ne lui va pas, et surtout parce que les bases à pieds sont très loin d'être acquises. J'ai une relation assez spécial avec lui, on a exactement le même caractère du coup c'est un peu comme sa passe ou sa casse je rassure sa casse rarement car l'un d'entre nous fini toujours par faire des efforts ^^ Ce qui me pousse à avoir un cheval c'est lui lui seul.. J'ai ressenti le besoin, l'obligation de le sortir de là ou il était. Je suis passionnée par les chevaux et encore plus par lui, parce qu'il m'apprend énormément sur lui mais également sur moi (surtout sur moi d'ailleurs). Je saurais pas trop te dire ce qu'il m'apporte mais c'est vraiment à l'intérieur quoi
Mes chevaux... Plus encore que mes autres animaux ils sont mon moyen de m'évader de ma vie. Avec eux je suis autre, et même ici ou l'on parle cheval je quitte mon quotidien.

J'ai une relation très fusionnelle avec certains, et beaucoup plus dans la retenue avec d'autres. Ça va même jusqu'à une grosse appréhension/tension avec ma jument infernale...

Ils me rendent heureuse mais aussi malheureuse. J'ai de très grosses joies mais beaucoup d'usure, de stress, de peine voir de catastrophes avec eux.

En ce moment je suis dans une phase où j'arrêterai bien tout pour devenir passionnée de chaussures. C'est bien les chaussures, pas de véto, pas de contrôle sanitaire, pas de chutes sur un 5 ans à ressort, pas d'abcès au pied, pas de...
Et puis je vais dans le champs me faire bavouiller dessus par mon bébé à ressort, me faire coiffer par sa mère et partager une gratouille avec le vieux et j'oublie les inconvénients. Les morts qu'on pleure encore des années après. Les loisirs réduits aux chevaux, enfin au véto.
Bonjour ! Je monte à cheval depuis toute petite. Au début on ne pouvait pas parler de passion à proprement dit ma j'étais très attiré par eux (j'étais le genre de gamine qui n'avait jamais peurs d'aller caresser un grand cheval bien impressionnant).
Puis j'ai développée une allergie aux chevaux vers 7 ans. L'allergologue a dit qu'il fallait que j'arrête définitivement l'équitation...
Évidemment c'était hors de question ! J'ai donc continué en prenant des médicaments quelque année (maintenant je suis encore allergique mais presque jamais de symptômes).
Maintenant j'ai mon propre cheval, mon meilleur ami (et je ne plaisante pas). C'est vraiment un être exceptionnel, il m'a appris tellement de choses sur la vie en général ! Il est toujours de bonne humeur (même en se moment alors qu'il est cloué au box). Je pense qu'on a encore beaucoup à apprendre de ses animaux qui ne mentent jamais :)
Enfin voilà mon ressenti à moi qui peut paraître ridicule pour certains mais pour moi les chevaux son bien plus que ce on pense d'eux.
Image Horsealot's top user
Bonjour Gabi,
Pour moi l'équitation c'est mon moyen d'évasion, de penser à autre chose, de faire le vide et de ne pas penser qu'à l'instant présent, avec lui. La relation que j'ai avec mon cheval malgré nos 5 ans de vie commune, ce n'est pas la relation des romans. Il ne galopera pas pour venir me sauver. J'essaie d'instaurer une relation où mon cheval peut me faire confiance mais en suivant des règles préétablies, il y a beaucoup de comportements que je ne tolère pas chez le cheval et que parfois certains cavaliers ne comprennent pas (par exemple je refuse que mon cheval se gratte sur moi, en revanche quand il me montre qu'il veut que je le gratte, je me fais un plaisir d'y aller avec les ongles pour le soulager haha). Ce n'est pas une relation idyllique mais de l'entendre faire des bruits avec ses naseaux en me voyant (mon cheval ne hennit pas), de toujours montrer sa tête au box et jamais ses fesses, de venir à la porte quand il est pâture, au moins je me dis que notre relation ne lui pèse pas et ce qui compte pour moi.
La relation que j'ai avec mon cheval me rend heureuse car je sais qu'il me fait confiance et que je lui fais confiance. Je le vois beaucoup en attelage quand quelque chose l'effraie et qu'il ne peut pas voir à cause de ses oeillères mais que je lui parle, je le rassure et qu'il m'écoute, décide d'aller dans le mouvement en avant et de passer outre ce qu'il ne comprend pas parce qu'il me fait confiance. J'ai peut être pas les cabrés, le cheval qui vient au galop vers moi en carrière mais qu'il me fasse une confiance littéralement aveugle, je peux pas rêver mieux. On peut toujours améliorer notre relation mais pour rien au monde, je ne voudrai changer ce que j'ai déjà avec lui.
Image Horsealot's top user
L'équitation me procure une sensation de liberté et de lâché prise. J'oublie tous mes soucis du quotidien, et je me concentre sur mon cheval, sur notre équilibre, afin de ressentir au maximum ses mouvements et trouver toujours une monte plus juste. Cela a un effet très apaisant la plupart du temps (on a toujours des jours 'sans').
Mon cheval, je l'ai attendu des années. Je suis passionnée depuis enfant, et j'ai attendu 25 ans pour pouvoir me le payer. Donc j'y suis vraiment très attachée car Bingo est le rêve le plus cher que j'ai réalisé.
L'ayant depuis quelques mois, notre relation est encore nouvelle et évolue au fur et à mesure. Je t'avoue que le premier mois a été difficile. Bingo était hyper actif, très inquiet et avait des réactions imprévisibles qui pouvaient être dangereuses (t'embarquer au triple galop sans pouvoir l'arrêter à part dans un mur). J'ai eu donc un équilibre fragile avec lui, entre la peur et la persévérance.
Et puis en passant du temps avec lui, et en étant patiente nous avons surmonter cette première étape. Aujourd'hui, il sort la tête dès que j'arrive, viens me voir quand je vais le chercher au paddock, est très doux avec moi et très volontaire à cheval. Je pense que nous avons instauré une belle confiance mutuelle, qui ne finira que par progresser je l'espère . C'est indéniablement un membre de ma famille, je pense à lui tous les jours (et je me force à pas aller le voir tous les jours, car mon chéri n'apprécierait pas trop de ne plus me voir ^^'). C'est un bonheur au quotidien.
Vie*
Bonjour , pour tous vous dire j'ai eu l'habitude de m'occuper de beaucoup de chevaux dans une écuries mais aussi les miens ,il est vrai que je je les aimes tous ! Chacun meme ce qui ne sont pas à moi ont une place dans mon coeur , chacun à sa particularité et à ca place dans ma famille , il est vrai que meme si je me levais le matin et que j'´allais nourrir mes chevaux sans qu'il n'y est plus l'un d'entre eux je me sentirais perturbé : j'ai réussi à créer une confiance ultime avec chacun d'entre eux meme si j'en ai beaucoup je prend le temps pour chacun de reste avec ! Pour moi ils sont comme des amis bien différent mais ils me connaissent et m'acceptent et je fais de meme . Ils me guérissent quand' je suis de mauvaise humeur ou malade et m'aide à me donner une motivation supplémentaire dans ma bien 😊
J'en ai deux, les deux relations sont tout d'abord basée sur la confiance et tout le reste qui suit
Ils font partis de la famille, je ferais tout pour eux
Et ils me rendent très très heureuse
Image Horsealot's top user
Pour ceux qui ne sont pas propriétaires, et même pour les autres, pourquoi montez-vous à cheval ? Quelles sont vos raisons au delà de la passion ? Que cela vous procure-t-il ?
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X