Quelle est le truc le plus fou que vous ayez fait à cheval (sans être inconscient) ?

Pour protéger leur dos, et là on a même galopé dans les vagues... super souvenir (bon sauf au niveau de mon postérieur, colonne saillante oblige...)
Hello Céline,
Alors le truc inconscient parce qu'il faut birb que je le dise aha, c'était dans un club d'endurance apres une balade. J'avais l'habitude quand le pré de mon cheval était loin (dans l'enceinte du club quand même) de monter à cru en licol plat avec quand même mon casque mais cest tout pour le ramener, avec l'autorisation de la monitrice. Donc cette fois là, les 2 du même champ venaient de partir, je mets mon casque et je demande à un inconnu de me mettre à cheval. Je me hisse et là la jument part au grand trot sur l'allée goudronnée puis galop jusqu' à ce qu'on rattrape les autres. J'avais absolument pas de frein et au moment de s'arrêter elle a glissé mais heureusement elle est pas tombée. Je suis descendue tout de suite, je me suis bien faite engueuler parce que on fait pas ca sur n'importe quel cheval et surtout pas quand ses copains sont devant... mais j'ai aussi eu des compliments sur mon assiette !!

Le truc fou, qui etait un rêve a la base, c'est quand je suus partie a la mer une semaine avec mon club de ~paris. J'avais emmené mon cheval de cso, un selle français osseux de 1m75 (je fais 1m65). Le dernier jour, alors que tous les jours Rouky me trimballait presque et refusait d'aller dans l'eau (il se mettait un peu debout), on est parties à cru avec une étriviere autour de l'encolure. C'était génial, même si je n'ai pas pu me baigner avec lui car il est frileux lol, mais la sensation d'être a cru sur lui c'était top, et dans mon club on ne le fait jamais
Monter la jument comtoise de mon voisin dans son pré... sans licol ni filet... sans bombe... ou la la, quelle mauvaise fille je suis ! Exemple à ne pas suivre par excellence !

Oh, je pourrais invoquer tous les arguments qui te viennent à ce moment-là et dont tu te sers pour ne pas réaliser que tu fais une bêtise : "je la connais bien, elle est très calme, je travaille avec elle depuis longtemps, le proprio a dit que je pouvais...".

Mais avec le recul, tu réalise que c'était très négligent. Parce qu'un comtois, malgré tout, ça en a dans le moteur, et que quand un taon imprudent se pose sur ses fesses, la réaction est plutôt impressionnante (clairement, à la place du taon je serait foutue).

En plus, ça n'a même pas été "magique", ni réellement "fou" dans les faits : je me suis retrouvée sur son dos, dans son pré, à ne pas savoir quoi faire de mes dix doigts. Je ne pouvais pas la diriger, j'ai essayé de mettre des jambes, sans résultat - elle ne comprenait pas mes aides. Je suis restée là 5min à me tourner les pouces, elle a marché un peu sans comprendre, et puisque ça ne la dérangeait pas plus que ça, elle s'est remise à brouter sans tenir aucun compte de ma présence. Je suis redescendue, tout simplement.

Si cette expérience m'a marquée, c'est - en dehors du fait que c'était irréfléchi et dangereux - parce que ça m'a bien montré une chose : la relation que j'ai avec Sibelle ne dépend absolument pas de la monte. Cela n'a rien à voir, et en un sens, ça me fait du bien. Monter, ça ne nous apporte rien, ni à elle, ni à moi. Et j'ai compris qu'on était au-dessus de ça, parce que c'est la jument avec qui j'ai le lien le plus fort et le plus durable, sans que ça ait quoi que ce soit à voir avec du travail monté. C'est là que j'ai appris qu'on pouvait s'en passer, et cela m'a soulagée.

Cette jument, je l'ai remontée ensuite une fois ou deux, avec selle, filet et bombe, de façon sécurisée. Pourtant, ni elle ni moi n'y avons pris grand plaisir. J'adore monter d'autres chevaux. Mais avec elle, ce n'est pas comme ça, et cette expérience m'a montré que ce n'était pas un "handicap".
sauté un obstacle à cru
de 1m avec ma pouliche
être aller se baignait avec
pour moi c'est ça et ça à suffit pour me rendre contente
Effectivement Juju Grg c'était un peu inconscient, mais on fait tous des erreurs et le plus important c'est de le reconnaître comme tu l'as fait !

Je pense qu'il ne faut pas sous estimé ses moments de folie. Il faut pas se comparé aux autres (parce que évidemment y aura toujours mieux). C'est pour moi une émotion qui vaut bien mieux que ça, c'est de la fierté.

Pour ma part c'était il n'y a pas si longtemps que ça. Lors d'un cours (privé) dans un manège. On commence le cours rênes longues. Puis à un moment ma prof me dit : "tu veux essayer un truc fou ?"
30 secondes après je me retrouve sur mon cheval sans filet ! Je commence par marcher, trotter et galoper. J'essaye les changements de main (pas terrible au galop on va le dire 😂). Puis après ma prof commence à installer un petit saut à la paroi. Petit saut qui a fini à 100 cm !
C'était la première fois que je faisais ça mais je considère en aucun cas cela inconscient. Ma prof nous connaît bien, le cheval et moi. Elle savait qu'on était prêt et la preuve c'est que j'ai à aucun moment eu peur.
:)
C’est pas incroyable mais bon... j’ai fais du galop a 45 km/h sur la plage et j’ai fait du galop de chasse sur des chevaux de courses alors que j´en avait jamais monter... voilà 😂 pas ouf mais bon
Bonjour !

Alors beaucoup de choses aha !

Mais sans doute monter sur une jument très grande de course attelé (qui était très peu montée) avec seulement un licol et une selle....dans son pré...avec d'autres chevaux à côté...
Oui bon d'accord, c'est complétement idiot et inconscient....
et vous vous doutez de la fin de l'histoire... je demande le galop à cette pauvre jument qui avait trotté toute sa vie et je suis tombée ! première chute de ma vie ! Ca m'a fait tout drôle ! Et le pire c'est que je n'ai pas lâché la longe quand je suis tombée...donc je me suis un peu faites tracter...
Ce n'est absolument pas un exemple à suivre !!! J'étais petite on va dire que je ne me rendais pas compte !


Sinon, le "truc le plus fou" mais c'était surtout le rêve que j'avais depuis toujours et pour moi ça semblait fou.... c'était de partir seule en balade avec mon jeune cheval au milieu des grandes plaines et des montagnes et de galoper à fond jusqu'au sommet...je crois que c'est mon meilleur souvenir en équitation ! C'est pas vraiment "fou" mais c'était juste génial !
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X