Pensez-vous que les concours modèle et allures mettent en valeur réellement les bons chevaux et poneys de sport ?

disons que la population de chevaux/poulains présentée serait plus étendue, cela régulerait aussi l'oeil et le jugement. Mais élever français en France c'est pas toujours évident justement (surtout en dressage !) aussi à cause de ça (et ça laisse trop facilement deux poids deux mesures selon qui élève et qui présente). Après pour autant en épreuves d'élevage l'accès au pédigrée reste important pour aussi relativiser certains points sur les poulains (qui peuvent être plus ou moins tardifs etc) et aussi pour valoriser les croisements qui ont du sens et tirer les éleveurs sérieux vers le haut (et ainsi le cheptel).
Dans mon cas, la jeune génétique de qualité n'est pas approuvée et ne le sera sans doute jamais en France donc effectivement, on peut dire qu'elle n'est pas facilitée pour la reproduction et la valorisation d'un élevage. Néanmoins chaque association / studbook gère sa propre race et ce sont leurs représentants qui sont à même de dire ce qu'ils veulent voir ou non. Le problème c'est plutôt quand on a pas le choix sur un territoire entre plusieurs sb qui pourraient plus ou moins correspondre selon le poulain ou le croisement fait.
Par contre je trouve que effectivement, selon la formation et aussi la position des juges ne permet pas forcément à contribuer à un jugement objectif et efficace puisque souvent, notamment dans les concours régionaux, ils ont une connaissance des produits présentés et ont donc un jugement influencé par leurs avis leurs goûts,... De plus, je trouve peu objectif que ils aient accès avant le jugement aux papiers des chevaux puisque cela influence souvent les notes, et ont tendance à privilégier les produits aux origines reconnues, ce qui est peu profitable au développement de la jeune génétique😕
Merci beaucoup pour votre réponse @emelinedebuire😊

Votre avis est vraiment très intéressant. Je suis tout à fait d'accord que l'oeil humain est effectivement non substituable pour pouvoir voir l'évolution de l'élevage, de la sélection et des lignées utilisées. D'autant plus qu'il permet de ne pas amener à l'uniformité de la production et d'accepter et faire évoluer certains modèles différents en les orientant dans leur travail et le raisonnement des accouplement. Cela permet aussi de mettre en valeur dès le plus jeunes âge les produits et se donner une idée de la production des étalons en jeune génétique.
Bonjour ! La vraie question est plutôt par rapport éventuellement à la formation des juges/critères de jugement. Les concours que j'ai vus à l'étranger à partir du foal jusqu'au 3 ans permettent de valoriser les bons produits et déjà avoir une trame de comparaison aussi pour les éleveurs. Les données objectives peuvent être une aide selon les disciplines (je me souviens avoir participé à la recherche Sogen justement il me semble, aux finales SHF endurance une année) et ne peuvent pas vraiment se substituer au jugement humain : il s'agit de poulains ou chevaux en croissance et en perpétuelle évolution. Il y a beaucoup de modèles assez variés mais qui fonctionnent de façon à optimiser (ou au contraire ça peut être un handicap) leur potentiel.
Ça permet de valoriser un élevage et de proposer des rendez-vous pour voir ces chevaux avant l'âge des concours pour éventuellement avoir des opportunités de commercialisation et de comparaison. Certains chevaux ne sont pas adaptés pour ces concours là car tardifs ou un peu atypiques, et seront donc mis en valeur plutôt une fois sur les terrains de compétition et gardés à la maison avant. Cela n'empêche pas qu'ils peuvent se révéler bons/meilleurs. Mais globalement le système modèles et allures fonctionne pas mal et permet d'avoir un oeil en temps réel sur l'évolution de l'élevage, la variabilité ou non des lignées utilisées et ce que ça donne, etc.
Pensez-vous que le jugement qui est quand même une technique de caractérisation appréciative et donc plutôt propre à chacun est vraiment objectif ?

Des techniques telles que le pointage ou la morphométrie 3D, l'accélorométrie,... ne seraient-elles pas plus adaptées ?
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X