Plaques de ferrure : plastique, polyuréthane, silicone, cuir... Quelles sont véritablement les différences ?

La différence c'est le degré d'invasivité qui n'est pas la même. Mais tous restent invasifs.
Contrairement à ce qu'on peut lire ici, une plaque en cuir ou quelque matière qu'elle soit n'amortira rien du tout... Puisque le premier point de contact pied-sol restera le fer. Est-ce que le metal amorti ? Pas le moins du monde !
Une plaque apportera un peu de confort en balade à la fourchette et la sole, pour le contact avec les cailloux. Mais cela éloigne le pied du sol, et donc l'ensemble de la boîte cornée, sur protégée, est bien moins sollicitée. Un peu comme l'escalade des mors, on va dans l'escalade des plaques... Donc au final on rend son cheval plus sensible en voulant lui apporter du confort...
Le fer "le moins pire" reste un fer plastique souple non cloué, donc collé. Cela permet à la boîte cornée de fonctionner, donc de subir des déformations au niveau des glomes/fourchette qui sont impossibles avec un fer classique. Cela permet un retour sanguin optimal et donc moins de risques de tendinites, et l'élimination des toxines par un retour lymphatique efficace : peu voir plus du tout d'engorgements !

Après si un cheval a "besoin" de plaques sans pour autant avoir de pathologie du pied, c'est qu'il y a un souci avec le fer, le ferrage, le maréchal, ou la manière dont fonctionnent ses pieds.

Je réserverais l'usage des fers et des fers avec plaques aux cavaliers d'endurance qui commencent à faire de grosses épreuves de manière régulière, où la pratique équestre rend l'usure du sabot trop importante.
Pour des petites épreuves, du loisir, du CSO/dressage (même à haut niveau), l'usage du fer devrait être proscrit au maximum pour ne pas perturber la proprioception du cheval, et améliorer sa locomotion (posé en talon et non en pince = le pied/boulet joue son rôle d'amortisseur)
La différence est principalement la résistance
@achillelamarre Merci beaucoup pour cette réponse détaillée !
Bonjour Andy !

Les plaques en cuir ou en plastique servent de protection de la sole et d'amortisseur. Les plaques en cuir ont un amorti assez léger par rapport aux autres, en revanches elles sont économiques.
Le silicone (qui peut-être formulé à différents pourcentages en fonction du degré de protection voulu) va être injecté dans les plaques pour renforcer leur effet. Il peut-être utilisé avec un but précis : l'amélioration du confort, le soutien des talons, un appui furcal,...

Il me semble que le polyuréthane est très apprécié par les cavaliers d'endurance car les plaques sont plus résistantes à l'usure.

Les plaques en aluminium sont plus utilisées pour modifier la foulée du cheval afin d'arriver à plus de confort pour le cheval.

Il y a également des plaques de ferrure thermoformable, qui s'adaptent au pied après les avoir plongées dans de l'eau bouillante. Celles-ci ne nécessitent pas l'utilisation d'un silicone de remplissage ce qui permet de réduire le poids de la ferrure.

J'espère avoir pu t'aider !
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X