À partir de quel âge pensez-vous qu'il soit trop tard pour se lancer dans une carrière de jumping ?

C'est pas impossible dans ton cas, mais l'investissement financier va être assommant les premières années...

Cours avec un professionnel tous les jours, concours tous les weekends et dans l'idéal 2 chevaux en âge de concourir pour ne pas les user... Donc deux pensions dans une écurie bien axé concours, et probablement un van ou camion plus tout le matériel adapté au cheval (selle de qualité adaptée, protections...) ce qui va vite chiffrer.

L'avantage de commencer très jeune c'est qu'il est plus facile de se faire confier des chevaux et de trouver des sponsors. On est connu dans les environs, on a un CV équestre et des relations à faire jouer... Ce que tu n'as pas. Donc à toi de devenir "la reine du lèche botte" avec les cavaliers des environs : mon instructeur laisse les personnes groomant régulièrement des chevaux monter ses chevaux de concours en cours particulier par exemple.

Enfin bref, avec les chevaux rien n'est impossible typiquement mais là c'est quand même complexe.
je rejoins l'avis d'Hélène,
Si tu veux faire une carrière pro ou semi-pro c'est à dire au moins sortir sur des épreuves à 1m20, il faut avoir les moyens et le niveau de le faire.

Ne pas être sortie en compétition ne pose pas de soucis si tu as déjà un bon niveau et un cheval qui va rapidement pouvoir t'emmener sur de belles épreuves. Sinon, il faut compter au moins 2/3 ans pour monter en niveau, en montant plusieurs fois par jour.

Comme hélène je te conseille de te rapprocher des grosses écuries de CSO ou de cavaliers connus (dans ta région ou au national) qui seront très formatrices. Tu pourras alors évoluer sur des chevaux de compétition (à la maison en tout cas). Le mieux étant d'être propriétaire d'1 ou 2 chevaux ayant de bonnes capacités (à l'aise sur 1m20 et +)

Le coach, c'est en fonction de sa réputation et de ses participation et résultats en compétition. Après il y a aussi la méthode et ton entente avec. Une personne peut être un super cavalier mais absolument pas pédagogue donc c'est compliqué. A contrario, il peut avoir des résultats moyens mais être un super pédagogue et avoir la bonne méthode pour faire avancer ton couple avec ton cheval. Ca se joue donc beaucoup au feeling et selon l'approche qu'il va privilégier.

Tu peux aussi regarder les résultats de ses élèves pour avoir une idée du niveau (en gros s'ils sont tous éliminés tout le temps sur des petites épreuves, c'est soit qu'il n'a pas de chance et les chevaux/cavaliers sont des brêles, soit il est mauvais)
Et, question peut être stupide mais, comment trouver un bon coach?:p
Le conseil que je peux te donner, c'est de te trouver un bon coach, un bon cheval et fais des concours tous les weekends le plus vite possible. Passe tous tes galops (si tu ne les as pas). Mais il faut te dire que tu vas concourir contre des cavaliers qui auront commencé depuis des années.
Essaye ensuite les grosses écuries pour au moins débuter comme cavalier maison, prendre de l'expérience. Mais pour être pris, il faut déjà être bon et avoir un certain niveau (pas juste j'ai mon galop 7, ils voudront de vrais résultats, sur des gros concours et de la régularité).
Mais il faut être aussi réaliste que c'est possible que cela ne fonctionne pas non plus. Je ne connais pas ton activité d'indépendante mais souvent on bosse plus qu'un simple salarié pour ne pas gagner grand chose. Quand tu veux vivre du cheval, les gros cavaliers sont à 8h du mat aux écuries (pour ne pas dire à cheval) jusque 20h-21h le soir, tous les jours. A toi de trouver un rythme qui te permet de concilier les deux. Rien n'est impossible avec de la volonté c'est certain ! Mais personnellement j'ai préféré de faire le choix d'avoir un métier qui me permet d'avoir ma passion et pas l'inverse ^^
Merci pour toutes vos réponses!
J'ai 22ans, vous en pensez quoi?
Je suis indépendante donc j'ai déjà une activité en plus, il ne me faudrait pas vivre que de ça mais je voudrais quand même en faire mon métier
Quelques conseils? Car je n'ai pas encore fait de concours
Pour débuter, pour se lancer, je ne connais rien..
Bonjour Caroline,
Comme Aude, cela dépend un peu ce que tu entends par carrière de jumping.
Pour de loisir, il n'y a effectivement pas d'âge. L'ancien propriétaire de mon cheval s'est mis à l'équitation à 40 ans et il a tourné pendant des années à des 130 tous les weekends ou presque. Donc ça, c'est un peu comme tu le sens.

Par contre si tu veux en faire ton métier, j'ai envie de te dire, au plus vite au mieux. Car l'exemple de Camille Condé Ferrera est excellent, elle concourt depuis son plus jeune âge, elle a déjà un palmarès exceptionnel. Donc théoriquement, dans les années à venir, tu pourrais te retrouver contre des cavaliers de ce gabarit là en compétition. Il faut donc se mettre au travail très sérieusement, tu es jeune, vivre de son sport ça veut dire aussi ne pas sortir avec les copines le samedi soir, le copain qui veut partir en weekend c'est pas possible dimanche y a concours, etc. c'est des sacrifices qui ne sont pas que financier. C'est 7j sur 7, même l'hiver, même quand t'as la crève, même quand tu veux rester dans ton lit.
Et comme dit Aude, quasiment aucun cavalier ne vit simplement des compétitions, il faut avoir une activité à côté (très majoritairement lié au cheval comme le coaching, l'élevage, la valorisation de chevaux, etc.). C'est littéralement un mode de vie à part, totalement tourné vers le cheval et quasiment rien d'autre.
Salut Caroline !

Si tu parle en temps que cavalier amateur pour débuter les compétitions, il n'y a pas vraiment d'âge ^^ plusieurs exemples peuvent être cités comme Guillaume Canet qui, après une longue pause de quasi 20 ans, s'est remis à cheval et évolue désormais sur de épreuves conséquentes (1m30 et +)

Coté professionnel, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte et chaque parcours est différent. Certains cavaliers comme Camille condé Ferreira ont commencé très jeune sur le circuit poney et d'autres ont mis beaucoup plus de temps à évoluer au haut niveau. En effet, quand on a pas une famille du milieu avec un peu de moyens financier, acquérir des écuries, trouver des chevaux, des sponsors, des propriétaires,des élèves (pour certains), faire du commerce etc.. Tout cela met plusieurs années à se mettre en place et on arrive rarement à vivre du haut niveau tout de suite (quand on peut y prétendre)

Je dirais donc qu'il n'y a pas d'âge maximum pour se lancer dans une carrière de compétiteur. Il faut juste s'assurer d'avoir la forme physique et la santé qui convient à ce type d'activité, un entourage compréhensif et encourageant, une bonne équipe fiable et compétente aux écuries (grooms, palefreniers, vétérinaires, maréchal ferrant, cavalier maison...), des propriétaires fidèles (pour qu'ils ne retirent pas les chevaux si ceux-ci évoluent plus lentement que prévus ou font des fautes), accepter les risques (l'équitation n'est pas un sport de tout repos) des infrastructures adaptées et des sponsors pour soulager un peu les coûts financiers. Il faut également accepter de partir en concours tous les week-ends, de faire beaucoup de route, de dormir à l'hotel ou dans son camion... bref il faut être costaud !


Je rajouterais que dans 90% des cas, en France en tout cas, les cavaliers pro couplent leur activité avec de l'enseignement, du coaching en compétition, du commerce ou une activité annexe pour arrondir un peu leurs fin de mois ;)