Savez-vous pourquoi le Petit Parquet va devenir une piste en sable ? Je suis vraiment déçue d'apprendre cette nouvelle et je n'arrive pas à trouver l'article avec les raisons de la présidente du Grand Parquet

Dommage de perdre une piste en herbe de cette qualité... D'autant qu'elles se font de plus en plus rare.
Alors oui, une piste en herbe est plus agréable pour tout le monde. Cavaliers, spectateurs, photographes... Et pour les chevaux, quand il fait beau.
Mais pour les organisateurs c'est un vrai calvaire d'entretenir à l'année une piste en herbe. Je pense que c'est la principale raison. Dès qu'il pleut un peu, les risques de glissades (et donc d'abandon) deviennent très élevés. C'est beaucoup plus simple d'entretenir une piste en sable.
Cela fait de belles images, certes, mais au détriment de l'intégrité physique des chevaux parfois.

Il y a beaucoup de glissades, des chevaux qui se fauchent ou finissent assis sur la piste. Chez les 'pro', il y en a moins sûrement mais lors du BIP par exemple, j'ai vu de nombreux cavaliers avoir des accidents de parcours. Certes, cela permettait à des cavaliers ne sortant pas sur les grosses épreuves (lors du BIP il y a l'as 2 excellence et l'as 1 qui sont sur le petit parquet) de fouler une jolie piste en herbe, mais cela n'était pas sans dégâts.
Sportivement et en terme de communication, les images sont tellement plus visuelles et belles sur les pistes en herbe.
Effectivement je suis du même avis que Valérie, dommage de perdre une piste en herbe de cette qualité, surtout qu'elles se font rares maintenant.

Dans l'article on peut lire "qu'il ne faut pas vivre dans le passé", mais je pense qu'il faut savoir garder et tirer le meilleur du présent comme du passé. Et cette piste en herbe était un bel atout pour le parc équestre français !

La carrière des Princes étant déjà en sable sur le domaine de Fontainebleau, c'est une solution "facile" et quelque peu préjudiciable...
En effet, l'aspect financier n'est pas à négliger. En revanche, la quantité d'argent circulant dans les sports équestres n'est pas la même que dans les courses. Un jumping coûte cher à organiser, alors afin d'assurer que notre sport puisse profiter de belles installations comme celles du stade équestre de Fontainebleau (même sur sable, cela reste un très beau lieu qui offre une belle vitrine aux sports équestres), il faut parfois mieux faire quelques sacrifices :)
Je vois effectivement d'abord une raison financière avant la sécurité des chevaux, car on aurait pu imaginer réduire le nombre d'épreuves selon les saisons.

Dans les courses hippiques, les pistes sont en herbe et elles sont utilisables hiver comme été. Cela demande "simplement" un travail et un suivi très réguliers, surement couteux... trop couteux.
Hello Valérie,

Voici le lien de l'article de l'éperon : http://leperon.fr/Cheval-de-A-a-Z/Equipement/Le-Petit-Parquet-en-sable

Les raisons évoquées sont la difficulté de maintenir des épreuves lorsque la météo est mauvaise, en effet de nombreux cavaliers se déclarent non partants s'il a beaucoup plut et que le terrain risque d'être glissant.

C'est dommage de perdre une belle piste en herbe mais si cela peut permettre d'assurer la sécurité de nos chevaux en toute circonstances je pense que c'est pour le mieux !
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X