Suite aux décès accidentels de Maxime de Debost l'année dernière et de celui de Carla Lefaure récemment, avez-vous changé vos habitudes et comportements équestres ?

Un accident reste un accident, je pense que comme beaucoup d’entre nous, Maxime respectait les règles de sécurités, c’est vrai aussi pour Carla car en effet elle n’a pas souffert de ce sport.
Se lancer dans l’équitation c’est prendre en compte les risques liés à la disciplines mais c’est aussi avoir le courage de continuer quelqu’ils soient juste pour le privilège de pouvoir vivre des moments magnifiques aux côtés de nos compagnons préférés.
Je tiens quand même à préciser que Carla n'est pas décédée aux suites d'un accident d'équitation mais aux suites d'un accident vasculaire cérébrale (ce qui est très rare pour cet âge là).

Mais personnellement j'ai toujours été très prudente dans le monde équestre, et même si je fais du dressage (donc beaucoup moins dangereux que les autres disciplines) je fais quand même gaffe à rester prudente ^^.
Après on est jamais à l'abri de rien..
J'ai toujours vécu entourée de personnes ayant déjà eu de gros accidents à cheval, ça a toujours influencé ma façon de faire.

Un cheval reste un cheval, un animal de plusieurs centaines de kg qui peut avoir peur de son ombre. C'est un sport dangereux, et les différents accidents me permettent de m'en souvenir mais ne changent pas ma pratique car j'en ai toujours plus ou moins tenu compte
Non pas particulièrement je mefie toujours des risques qu'il peut avoir
Je crois que pour Carla ça n'est pas lié à l'équitation ni aux chevaux (rupture d'anévrisme). Sinon pour répondre à ta question, non les accidents ne font pas changer mon comportement j'essaye d'être toujours attentif même à pied et même avec les plus gentils du monde.
Perso, ça ne change rien pour le CCE, j'ai couru mon cross le lendemain du cross de maxime et sur le même terrain. J'ai essayé de ne pas y penser car c'était un accident et un vrai manque de chance.

En revanche, pour Carla, c'est un accident à l'écurie et après cela, je me suis vu être plus attentive lors des soins et exécuter avec plus de prudence les gestes du quotidien.
Absolument pas. Si je ne me sens pas du tout capable de monter à cheval (baisse de tension, grosse fatigue) je ne me mets pas en danger tout comme mon cheval.
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X