The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Selon vous, un cheval vivant h24 au pré peut-il devenir un bon cheval de compétition ?

Selon vous, un cheval vivant h24 au pré peut-il devenir un bon cheval de compétition ?
La vie au près joue sur le moral, selon moi un cheval est fait pour vivre au près et pas pour rester au placard toute sa vie.. Donc oui, un cheval qui vit dehors peut évidemment atteindre un bon niveau en compétition 😬
et je peux citer bon nombres d'accidents de box qui se sont terminés par l'euthanasie ... il faut quand même être un peu plus franc et se dire que lorsqu'on met au box c'est avant tout pour soi : pas à aller chercher son cheval, ne pas avoir à gérer abri / mouches / chaleur /abreuvoir, moins de risques d'annuler son cours ou son concours pour une "rayure de carrosserie"
en box on les prive de mouvement, d'une alimentation permanente (rares sont les pensions box qui ne rationnent pas le foin) et de contact sociaux qui sont quand même leurs besoins primaires
il faut arrêter de dire qu'on le fait pour son cheval, on le fait pour soi. pour le confort que cela apporte et pour l'image que l'on renvoie aux autres (le cheval de sport c'est au box, le pré ce sera pour la retraite). un cheval qui ne peut pas vivre dehors a un soucis : mauvaise santé, pas assez de contacts sociaux ce qui rend difficile son intégration dans un groupe ou cavalier frileux de voir son cheval dehors ;)
le box n'est pas à jeter, je vais en concours le mien est en box, il est clair qu'on ne va pas faire un méga pré et mettre tous les concurrents dedans je serai la première à ne pas mettre le mien dedans ! il a aussi été immobilisé il y a peu pour boiterie, idem, je ne vais pas lui faire un paddock de 3mx3 au milieu du pré, ce serait juste bon pour qu'il me défonce les clotures et se fasse encore plus mal. idem en concours indoor, appelez moi le jour où vous voyez un cavalier planter ses piquets pour se faire un paddock ;)
mais changeons un peu de siècle et rendons nous compte déjà que sport = box et loisirs = pré, ça date du siècle dernier, et que dire qu'on met son cheval au box pour lui, on a aujourd'hui bon nombre d'études qui démontrent que ça va à l'encontre de leur bien être et qu'on le fait avant tout pour nous. ce n'est pas dramatique, ce n'est pas ce que j'insinue, mais juste qu'on assume les vraies raisons de nos choix ;)
@audesrichard Oui malheureusement il y a des inconvénients..
Le mien doit avoir 30 petites blessures au total, est rempli de boue de la tête aux pieds tous les jours ..
Ce mois ci j’ai eu droit à 3 deferrages..cool! 😅

Au bout d’un moment je commencais a en avoir mal de tous ces coups sur la tete alors je l’avais remis en box sereine..le lendemain je suis arrivée aux écuries et je les retrouvé avec une grosse brulure juste au dessus de l’oeil..donc finalement je l’est remis dehors 😆

Par contre, je ne suis pas du genre a le surproteger, si il veut etre dehors c’est qu’il souhaite affronter les inconvenients de la pature et donc etre a l’etat naturel..pour ça je ne met pas de couvertures, protections etc
Je soigne les bobos et met de l’anti insecte mais pas plus
Je suis totalement d'accord pour dire que certains chevaux seront mieux au pré. Typiquement le cheval de ma mère (plutôt orienté loisir) est bien plus serein au pré car il a besoin de beaucoup de jeux et d'interactions avec les autres.
Certains ne supportent pas du tout le boxe comme le cheval de Clarys zt il faut savoir les écouter ;)

Mais on doit souvent soigner son cheval plus souvent. pour le cheval de ma mère c'est la gale de boue (pourtant le pré est bon et dispose d'une stabulation paillée), il est couvert entièrement avec une couverture anti-UV/ insectes + masque intégral. Sinon c'est coups de soleils assez importants et piqûres... Il a souvent des petits "pets" à cause des jeux qu'il faut soigner sans cesse.

Une des cavalières de l'écurie a du annuler son concours car les chevaux ont chahuté et il est rentré comme un dingue dans la stabulation.. Il s'est bien tapé la hanche ...et a gonflé d'un postérieur.. Ya quand même moins de risques aux boxes ;)
@zmu38
Je comprends..comme écrit en commentaire mon cheval ne supporte pas d’etre enfermé..c’est déprime, perte d’état et ulcère gastrique incessant..
Le pré lui convient parfaitement pour le mental ! Je fais tout pour qu’il soit au mieux bien sur 😊 Apres les bobos, mouches et boue sont inévitables..
Certes il se défoule quant il en a envie mais comme m’a dit la veterinaire d’une clinique, il ne faut pas sous estimé les capacités physiques d’un cheval, ils sont naturellement sportifs.

Je pense qu’un cheval bien dans sa tete et dans soncorps apportera meilleures recompenses en concours 😉
on dit que le pré fatigue les chevaux tout simplement parce qu'ils sont moins "explosifs" quand on les sort.
un cheval qui reste au box aura forcément envie de se défouler et le seul moment où il pourra c'est sous la selle. Un cheval au pré, s'il veut partir plein cul, il partira plein cul et n'aura pas à nous attendre.
le pré n'influence en rien la performance sportive. après c'est comme tout, il y a petit pré marécageux sans abri, blindé de taons etc ou ce sera un désastre. Et les prés de bonne taille, avec de bonnes clotures, une alimentation riche suffisante et ce sera parfait. la vie au pré ce n'est pas non plus koh lanta et les chevaux sont fait pour s'adapter à tous les soucis de l'extérieur (à condition comme toujours qu'on leur en donne les moyens : nourriture suffisante pour être en bonne santé, crins pour chasser les mouches, abri contre vent et pluie).
Il vaut mieux le laisser en pré vu son cas et adapté le tout en fonction de son activité
À mon avis, malgré mon amour du pré H24 pour les chevaux ça va limiter les capacités en compétition au bout d'un moment.

Pour de l'amateur en CSO, aucun soucis en règle générale ça peut même être très positif avec un cheval chaud mais au delà c'est au cas par cas je pense (en pro, le rythme et le niveau de compétition ne sont pas le même !)

À toi de voir ce que tu appelle "bon cheval de compétition" ... Si c'est sortir en amateur pour le plaisir en adaptant ton rythme de concours à celui du cheval (ça ne veut pas dire tout arrêter hein, juste ne pas faire deux épreuves par jours tous les weekends si ton cheval ne suit pas) ou si tu as des objectifs stricts à tenir coûte que coûte.
@audesrichard Mon cheval a un très mauvais rapport avec l’enfermement, il déprime et ai sujet d’ulcère gastrique en box.
Il est actuellement dehors h24 car c’est ce qui lui convient le mieux..il vient quand je l’appelle donc pas de probleme la dessus.

Pour les blessures et coups c’est vrai qu’il en a beaucoup (il est tres joueur avec les autres) mais il s’en fait aussi plein a la tête en étant en box.

C’est un Kwpn donc toujours assez fin, il a de bons papiers et très bonnes capacitées.
Les 150 sont largement dans ses moyens..j’espere que le pré ne peut pas nuire aux capacités quand même 🤔

Certes c’est plus pratique quand il est en box pour moi mais question de santé et moral pour lui, l’extérieur lui convient mieux..
Salut !

Tout dépend du cheval et de son adaptation au pré. Comme l'a dit Emilie, il y a aussi la gestion des prairies.

J'ai eu ma jument de compétition 5 ans au pré intégral + fer avant uniquement (abri + complément nourriture et foin) et ça ne m'a pas empêché de gagner les championnats de France en CCE.. au contraire ;)

Plusieurs cavaliers de concours ont également fait ce choix et pas seulement à petit niveau. Leurs chevaux sont en parfaite santé et performants.
Le pré/boxe est aussi une bonne alternative pour le moral des chevaux.

Pour ma part les inconvénients ne sont pas uniquement liés à la saleté ou au fait qu'il faille aller cherche le cheval a perpette au fond du pré (et parfois ça prend du temps surtout s'il n'est pas coopératif !!)
J'ai fais le choix de rentrer ma jument au boxe pour des raisons sportives. A savoir qu'en hiver son état se dégradait fortement malgré du foin et une nourriture adaptée. Nous avons eu un gros accident du à sa fatigue physique (manque d'attention sur un vertical à 1m et badaboom .. crash pour tout le monde) alors qu'elle conservait un poids correct et n'avait pas un entrainement surdimensionné.

Bref pour moi le pré c'est en hiver : la boue et ses risques de maladies de peau/ sabots, une potentielle perte de poids, un cheval qui dépense beaucoup pour se chauffer et lutter contre les intempéries donc une forme physique qui peut se dégrader (manque d'énergie, blessures...) et la gestion des poils/ couvertures. Et l'été pas mal de soucis avec les insectes (piqures, maladies de peau, réactions cutanées..), les yeux qui pleurent etc... sans compter les petits bobos du quotidien qui sont moins fréquents au boxes : morsures, coups etc... et les coups de soleils pour les plus sensibles.

Donc effectivement au boxe, on peut mieux contrôler le poids (printemps = poney obèse/ hiver = poney svelte) et la forme physique qu'au pré et c'est bien plus confortable pour le cavalier de compétition.

En revanche il reste indéniable que plusieurs heures par jour en extérieur contribuent au bon moral du cheval :)
Personnellement je ne vois pas le problème, des chevaux de mon club, sont en pré h24 et sortent jusqu'en 120 sans soucis.
Bonjour;
De mon point de vue je ne pense pas car il pourrait s’épuiser et son comportement pourrait changer
Même pour son état d'esprit le fait qu'il soit dans un pré est une détente, il peut bouger ou non... Il aura plus une vie de cheval et peut être mieux pour le travail

Certains chevaux de compétition sont en box et dépriment donc s'ils ne déprimaient pas peut être que leur travail aurait était meilleur
Au contraire. S'il a un pré bien adapté (stabilisé en hiver, bonne gestion des prairies, des pentes pour la musculature,...), il a de bonnes bases. La possibilité de bouger librement après une compétition c'est bieon pour eux aussi. Ensuite c'est au cavalier d'accepter les contraintes liées à ce mode de vie (couvertures, crasse,...), tout en le travaillant comme un cheval de compétition.