The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Ask alexlutz : L’univers de compétition du jumping ne vous attire pas autant que le travail à pied ?

Ask alexlutz : L’univers de compétition du jumping ne vous attire pas autant que le travail à pied ?
J’ai toujours adoré regarder le jumping et j’ai toujours été très admiratif, mais je ne suis pas un amoureux de la pratique sportive et compétitive à cheval. J’adore voir des grands champions et de belles épreuves, mais je n’y serais pas heureux en tant que pratiquant. Il me manquerait quelque chose, ce que je recherche depuis tout petit, être dans la forêt au grand galop. J’ai besoin d’une émotion pure, très naturelle. Dans mon spectacle, quand il y a la Symphonie 23 de Mozart avec une lumière particulière, que je suis juste à genoux devant Nino et qu’il me renifle la tête, cela me crée une émotion.
Et pour le dressage pur, je trouve que c’est magnifier des choses qui sont propres aux chevaux au départ.
J’ai aussi 40 ans, je ne vous aurais certainement pas répondu la même chose à 25 ! Si j’avais repris l’équitation dans mon métier d’artiste plus tôt, peut-être que je l’aurais fait.
En tout cas, en tant que spectateur, j’adore ça et je suis fier de nos athlètes.