Choisiriez-vous plutôt une demi-pension ou de re-tenter de proposer de monter des chevaux un peu partout ?

Salut Frédérique !

pour ma part, je choisirais la stabilité :)
C'est épuisant à la longue de changer de cheval tout le temps, on monte "pour le plaisir" mais au final on a pas vraiment le temps d'approfondir avec le cheval. Bien souvent on se retrouve à faire de la balade et du dressage donc si c'est ce que certains cavaliers recherchent.. pour d'autre c'est bien loin de leurs objectifs. .

Lorsqu'on prend une DP comme l'ont dit Louison et Pomeline, le tout est d'échanger avec la proprio et de définir clairement les objectifs (sorties en concours sur telle ou telle épreuve par ex...). Comme ça tu as une bonne idée de sa façon d'effectuer des soins ou le travail. C'est pas toujours facile pour un propriétaire de laisser son cheval dans les mains d'une personne étrangère (même compétente).
Je sais que nous, pour notre poney, nous laissons le champs libre une fois par semaine + un cours co avec la monitrice. Si bon niveau, la personne a le champs libre.
Pas de restriction de discipline ni de concours. Mais j'ai déjà vu plusieurs proprio être over chiant avec les DP et demander des rapports complets a chaque séance^^

Bref le scénario idéal, c'est un jeune cheval (pas trop jeune genre 6-7 ans) polyvalent dans une écurie qui propose des cours collectifs et particuliers dans lesquels tu pourras pratiquer plusieurs disciplines
Ahahah de rien, et ma vision d'un cavalier "compétant" n'est pas forcément mirobolante mais ça implique d'être capable de monter un cheval en autonomie sans dégrader ce qui à été fait dessus et de rendre le cheval soigné avec un matériel propre (et à vrai dire ça élimine un paquet de cavaliers).

N'hésite pas à mettre une annonce dans les écuries du coin, pas mal de cavaliers n'iront pas penser à chercher activement une DP mais ne diront pas non à un coup de main (pas forcément payant mais avec participation aux consommables, ou pour une somme symbolique).

C'est encore mon avis (partagé par certaines de mes copines) mais je préfère voir quelqu'un qui monte gratos ou pour 50€/mois mais va mettre ses produits de soins en commun, prendre l'initiative de laver les tapis / brosses, de faire les cuirs si mis en commun, va avoir un minimum de pharmacie ... C'est une preuve de sérieux et je trouve que ça limite l'effet "club" (je paye donc tu as le devoir de me fournir un matériel propre, complet, et un cheval en forme que je traiterait comme bon me semble).

Le principe de la DP de club ou sur un cheval à vendre, c'est effectivement payer pour faire le travail de quelqu'un de rémunéré (genre pension travail ou valorisation). C'est juste blasant ! Malheureusement c'est hyper fréquent.

La "loi de murphy" cavalière je l'ai eu aussi !!! 2 mois avant mon départ en classe prépa (donc zero temps libre pour 2 ans) on me proposait LE cheval sur lequel je bavais depuis des lustres en confiage pour compétition car la proprio (une connaissance) n'avais pas le mental pour sortir les les épreuves et que mon travail sur ma jument avait impressionné les coachs ...
Ma famille à failli me le cacher, et au final j'ai vraiment hésité.
Merci pour vos réponses,

j'adore ta réponse Louison, vraiment, là tu m'a vraiment éclairée. Et le petit (et tu l'es) fait plaisir derrière mon écran ^^"

Je n'avais pas pensé à l'option des jeunes chevaux en DP et élevages, il faut que je regarde ce qu'il y a autour, mais je pense que je devrai trouver plus facilement que dans la région où je suis actuellement. Je pars dans un coin plus centralisé entre les néerlandophones et francophones (En gros j'ai toute la région flammande dans le dos et la région wallonne ^^), d'un coté j'ai tout le coté de la Belgique où se trouve la majorité des concours (et écuries du coup) de CCE et de l'autre je suis pile au centre des plus beaux concours de CSO (et des écuries du coup là encore) avec Bruxelles juste à 20 kms...Donc je devrai pouvoir trouver en effet. Pour les DP jeune cheval je dois vraiment regarder car pour le moment je ne vois rien de particulier, je posterai des annonces quand j'aurai déménagé le mois prochain, à voir aussi si je serai acceptée aux tests pour ma formation de redirection pro'.

A coté de ça j'ai discuté avec des propriétaires de chevaux de sport en commerce, et dès que j'ai parlé de prendre une éventuelle DP, on m'a sortit (et ça rejoins un peu ta réponse) "Avec le fric que tu vas mettre ta une demi pension...Tu te propose pour travailler des chevaux même gratuitement et tu garde la somme d'une demi pension sur un compte pour te faire un bon capital de départ pour le jour où tu décide de reprendre un cheval et tu me contact pour ça" (Ben oui le chez moi c'était à prévoir...XD)

Pour le moment on m'a proposé une DP sur un cheval de selle qui à une base mais rien de vraiment spécial se trouvant dans un centre équestre, seulement le cheval est à vendre (comme tout les chevaux là bas en fait...Suffit de poser l'argent sur la table...) mais tourne dans les cours le temps d'être vendu pour "gagner sa croûte" même avec une DP...Ca me fait seulement penser que je vais mettre du travail sur un cheval, travail qui sera peut être un peu court-circuité par les cours mais c'est le jeu, et au final le prix va monter (parce que je les connais bien...) et derrière non seulement j'aurai payé pour travailler ce cheval mais en plus on se fera un peu plus d'argent sur son dos et le mien. Je ne dis pas que je suis une cavalière de GP ou autre mais j'ai mon parcours, mon expérience personnelle et professionnelle,...Dans ce cas là j'aurai plutôt préféré monter sans devoir payer une DP et c'est bon on en parle plus...Et honnêtement mettre du boulot sur un cheval que je vais payer pour monter 2 fois par semaine quand il n'est pas en cours ou en concours petit niveau avec des élèves tout les mois et qui est déjà placé en vente et dont le prix va un peu enfler si je le sors ou le met sur des épreuves >90/100, ben ça me fait un peu suer faut bien le dire on ne va pas se mentir...Et mon compagnon va me tuer si je paie pour ça ^^"

Et puis franchement, de vrais bons manèges en Belgique...C'est pas vraiment légion...

Et pour la petite touche, loi de murphy oblige: C'est quand je déménage officiellement après plus d'un an qu'un ami cavalier me sort qu'il aura besoin d'aide pour travailler des chevaux à partir de Septembre...Et que des proprios qui veulent changer de coach auraient aimés me prendre..."Chance" olympique XD
Coucou,

Je suis dans une espèce de DP (on monte 2 chevaux de rando avec des copines, c'est gratuit mais on a des impératifs de rythme de sortie et tous les soins / changement de pré / entretien matos sont à notre charge) et le propriétaire nous à laissé carte blanche pour ce qui est des soins et de la monte.

Idem, quand j'ai prêté mon cheval à une amie elle avait carte blanche au niveau de la monte tant que le cheval était respecté et bien éduqué. Niveau soin, quand je prête un cheval je sais pertinemment que j'aurais des désaccords avec l'autre cavalier du coup je part dans l'optique où si la personne en face veut modifier des choses c'est à deux conditions : il m'en parle avant et il prends ses fournitures.

Je pense que tout cavalier sérieux offrant une DP se rend bien compte que ce n'est pas un employé qui va obéir aux moindres ordres mais bien un individu qui est là pour prendre du plaisir et monter selon ses convictions aussi.

En tant que proprio, je préfère avoir quelqu'un de compétent (et tu l'es) mais n'ayant pas tout à fait le même point de vue que moi qu'un incapable disposé à m'obéir au doigts et à l’œil.

Enfin bref, tout ça pour dire que je pense que tu peux trouver ton intérêt dans une DP (relation privilégiée et exclusive, travailler "pour ton plaisir"...).

Concernant la "'peur de reprendre goût" au travail du cheval en tant que pro ... C'est sur que tu t'y expose plus en tant que cavaliere indépendante que DP.
C'est aussi moins stable au niveau relationnel, même si c'est passionnant et plus stimulant.

En compromis, pourquoi ne pas t'orienter sur une DP avec un jeune cheval à former ? Il y en a pas mal, des proprios un peu juste en niveau qui cherche un bon cavalier pour former leur cheval.

Ou sinon, te rapprocher d'un élevage et filer un coup de main avec les jeunes... Je connais peu d'éleveur qui refusent, et tu y gagnes une certaine liberté car tu "donnes" sans être employée ou locataire du cheval.
Bonjour Frédérique !
Ayant fait pas mal de dp, je trouve que c'est toujours un cadre agréable où l'on peut créer un rapport privilégié. Autre que des chevaux de propriétaires, beaucoup de club propose des chevaux de club en dp également qui sont très bien ! Si tu ne veux pas te confronter en particulier à un propriétaire, cela peut être la solution.
Pour un cheval de proprio, je pense en effet qu'il est primordial de bien discuter avant ensemble. Afin de voir si les intérêts et la manière de penser de chacun concordent. C'est primordial, car en se mettant dans la peau du propriétaire, c'est aussi difficile de prêter son cheval. L'entente entre les deux parties ainsi que la confiance doivent être sans équivoque ;)
Hello Frédérique! On se retrouve souvent ces derniers temps :) pourquoi ne pas faire les 2 en même temps? Prendre qq chevaux au travail et une demi pension! Avant de t’engager dans la demi pension, discuter longuement avec le propriétaire de ta vision des chevaux et de l’equiTation, de tes attentes et ainsi mettre un cadre solide. En parallèle monter quelques chevaux et faire ton choix en fonction de comment ca se passe. Te laisser par exemple 2/3 mois à l’essai et en fonction de comment cela se passe t’engager .. ou non!
Coucou! Tu pourrait essayer avec une demi pension et si sa fonctionne pas pour toi tu laisse tomber et te propose pour monter quelques chevaux ailleurs😊
Voilà...Je déménage à la fin Aout et on me propose quelques chevaux à monter "pour le moral". D'un sens, j'ai pensé à éventuellement accepter une demi-pension à partir d'Octobre, seulement je n'ai jamais fait de demi-pension et j'ai peur, me connaissant, de ne pas être toujours d'accord sur le fonctionnement de soins (déformation professionnelle, mais j'y travail XD)...Et j'ai toujours un peu peur que ma façon de monter ne concorde pas avec la vision du propriétaire du cheval.

De l'autre coté des proches me disent de me relancer dans la proposition de travail de chevaux en tout genres, j'ai souvent eu de jeunes chevaux, voir des débourrages, ou des chevaux délicats ou ayant des soucis de communication avec leurs propriétaires...Mais étant du genre à me dévaloriser en cascade, je ne sais pas si je re-tenterai la chose...Peur de reprendre goût ou de me heurter aux plus mauvais cotés du milieu.

Tout ça en attente de trouver un nouveau compagnon de route en 2019. Donc, je voulais juste avoir vos avis en tant que cavaliers plus aguerris et/ou cavaliers qui ont fait l'expérience d'une demi pension.

Merci
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X