Quelles sont les particularités en terme de caractère des entiers que vous avez pu connaître (plus sensible, rechigne davantage à l’effort...) ?

Mon entier de 3 ans a un côté sûr de lui, un peu provocateur, et frimeur. Et en même temps hyper calin, très proche de l'homme, et gentil. Une tendance à se déconcentrer quand il y a des copains autour aussi.
Bonjour Lorie,
J'ai quelques amis qui possèdent des entiers (je précise n'être jamais monté dessus, c'est donc mon observation de l'extérieur).
J'ai remarqué qu'ils avaient tendance un peu à "frimer", dès qu'une jument pointait le bout de son nez.
L'un d'entre eux était assez ombrageux si il y avait plusieurs chevaux autour de lui (mélange hongre, jument).
Quant à l'autre, je crois que c'est le cheval le plus " Non étalon " que j'ai vue. Un ange, un amour , doux, câlin, qui chauffe pas avec les autres, pleins de bonne volonté. Celui là était assez incroyable ;) Parfois il y a quelques exceptions.
Merci beaucoup Frédérique ;)
Bonsoir Lorie,

j'ai côtoyé pas mal d'entiers et tous avaient des particularités bien à eux lol

Celles que je remarquais le plus, c'est au niveau de la concentration surtout sur concours...Plus tendance à regarder les autres au paddock d'échauffement alors qu'on est en plein parcours...Plus "chaud chaud" en présence d'autres et du genre à chanter...Et du coup, tendance à se brûler plus vite et un peu bêtement parfois.

J'en ai connu qui avait pour habitude de tourner en CSI pourtant, et qui le premier jour sautait une fois les antérieures à gauche, une fois à droite, bref pas dans ce qu'il faisait...Mais le lendemain une fois bien fatigué, là impeccable.

J'ai aussi remarqué sur beaucoup le coté un peu "lourds et fainéants", pourtant avec du sang mais dans le sens un peu flemmards.

Pour sortir un peu des chevaux de selles/courses/concours, j'ai eu chez moi 2 entiers dont un frison...Déjà lourd dans le modèle même si il était quand même loin du baroque. Lui c'était le genre à pousser comme si de rien était sur les clôtures ou sur la porte de la prairie pour passer en dessous et revenir tout seul pénard devant la grille chez moi...Monté on était loin du cheval qui avance mais plutôt qui promène mémé avec ses 25 apéros et il ne se rattrapait pas des masses si il trébuchait. Mais bon il était tout gentil quoi mdr

A coté de ça je me souviens très bien d'un petit 3 ans qui à dû être castré malheureusement à cause d'une hernie inguinale...Lui était un peu barré sur les bords, il à promené 3 des gars tout le long de la piste un jour, et pas très sympa à manipuler, voir pas du tout.

Mais bon, je me suis toujours extrêmement bien entendue avec tout les entiers que j'ai côtoyé que ce soit les jeunots qui rentraient pour le débourrage ou la manipulation comme avec les plus âgés et dont certains faisaient la monte en main chaque année, d'où le fait que je compte reprendre un entier malgré les petits à cotés au niveau tempérament selon les saisons, comme par exemple avec les deux qui faisaient la monte en main régulièrement, mon "petit" cheri de l'époque avait tendance à pincer, chauffer en main au retour à l'écurie, ect... Mais je pense qu'il fallait "juste" savoir le prendre et qu'il n'était pas grand amateur de la gente masculine mdr. Et je l'adorais :p
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X