Pourquoi le licol ethologique est-il dangereux ? J'aimerai des précisions

Les points qu'il exerce sont situés sur des zones sensibles et cela peut donc être très douloureux pour lui
Salut Solène !

Comme l'ont dit les autres, le licol éthologique n'est pas dangereux si utilisé comme un outil de travail à pied.

En effet, sa finesse et les points de pressions permettent de créer un inconfort qui va inciter le cheval à céder à la demande de son cavalier.
Par exemple lorsqu'un cheval ne veut pas s'approcher d'un objet, a pied, le cavalier va exercer une pression constante en tirant sur la longe.. cela va avoir pour effet de créer des tensions (apophyses, chanfrein, nuque), le cheval va donc avancer pour retrouver du confort même s'il doit s'approcher de l'objet qui l'inquiétait. Au cavalier de récompenser cette soumission en relâchant la pression du licol et en adoptant une attitude détendue.

En soit ce n'est pas pire qu'un mors dans la bouche à pied qui va exercer une pression à la commissure ou sur les gencives.

On joue sur la notion de confort/ inconfort et avec cet outil, on peut obtenir des demandes très fines.

En revanche, comme il a été dit, il ne faut surtout pas attacher son cheval avec car contrairement à un licol classique dont les boucles métalliques sont les premiers éléments qui cèdent, le licol étho ne se casse que très rarement et du fait de son étroitesse, peut créer des blessures très sérieuses si le cheval se défend. (mais au même titre qu'on attache pas un cheval par les rênes de filet au risque de lui arracher la bouche)

Idem à cheval, le licol étho n'est pas fait pour travaillé car non adapté à la monte. On va privilégier un bitless, licol plat, cordelette, licol américain ou sidepull pour travailler sans mors car les muserolles et têtières sont adaptées.
Le licol est en 1 seule corde donc elle ne casseras pas si le cheval tire
Bonjour Solène,
Le licol éthologique n'est pas plus dangereux qu'un mors fort. Le licol éthologique agit en point de pression de chaque côté de la tête du cheval. C'est un outil de travail, très précis et non sans inconfort pour le cheval (mais comme tout, on utilise la pression pour accentuer une demande et le cheval doit répondre à la pression).
Comme Pomeline, il ne faut surtout pas attacher un cheval avec un licol éthologique et ne pas le laisser en pâture avec. Contrairement au licol plat, les points de pression peuvent finir par être très douloureux. J'ai connu une personne qui avait attaché son cheval en licol étho dans le van, quand elle a ouvert la porte, le cheval était mort. Il s'était brisé la nuque à cause de la pression exercée sur le licol.
Donc comme tout instrument de travail, il a ses avantages, ses inconvénients et ne doit pas être considéré comme inoffensif car c'est de l'étho alors ça ne veut que le bien du cheval.
Le licol etho n'est pas dangereux si il est bien utilisé.
Monter en licol etho et tirer dessus, c'est comme monter avec un mors très fort. Mais bien utilisé, les actions sont plus précises et il est tout à fait possible de monter avec si le cheval et le cavalier y sont préparés.
C'est un très bon outil à la longe, car précis avec les divers points de pression. Pour ma part je ne longe plus qu'en licol etho car cela garde la liberté de mouvement de mon cheval tout en conservant une certaine justesse dans mes demandes.
A l'attache en revanche, pour ma part jamais avec un licol etho. Si le cheval tire au renard, cela peut être dramatique par rapport à un licol classique qui n'a pas du tout la même action.
Parce qu'il ne l'est pas !
Il n'est pas plus dangereux qu'un mors sévère en vérité. Il faut juste savoir l'utiliser comme il faut.
On attache jamais un cheval avec et on exerce jamais de grosse pression dessus.
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X