Que savez-vous sur les tendinites ?

Il ne faut pas chipoter sur la durée d'immobilisation puis de repos mais surtout ne reprendre le travail qu'après une échographie de confirmation. Les petites tendinites diagnostiquées tôt se soignent très bien et non pas plus de risques de revenir que sur un autre membre. D'autres vont nécessités à vie une ferrure et/ou un travail adaptés, etc. Les tendinites peuvent toucher des tendons complètements différents avec des gravités et donc des conséquences complètements différentes.
Ont ne peut rien garantir. Il ne faut jamais oublier qu'une tendinite, toujours selon la gravité, le protocole, ect... Rend le tendon plus fragile et il y a des mesures à prendre pour éviter que ça ne recommence.

Une tendinite qui s'est bien calée ne revient plus SI on à bien suivit le protocole et si on fait attention après, ça peut arriver qu'un tendon se blesse au dessus ou en dessous de l'endroit qui à été blessé...Dans quelques cas, je sais que le tendon peut re-claquer au même endroit, mais c'est plus "rare" et ça arrive si vraiment il n'y a aucun suivit ou précautions.

Il existe les cellules souches pour soigner une tendinite, c'est cher, long,...Mais elles permettent de réduire le pourcentage vers les 11% contre un plus gros pourcentages sans thérapie régénératives.

Donc, de mon point de vue, condamner un cheval qui à eut une tendinite n'est pas une chose à faire spécialement, mais il faudra toujours y faire plus attention. Chaque cas étant différents, le mieux est de parler de ça au vétérinaire qui suit la tendinite, qui à les imageries, les données,...ect
Bonjour Adeline,

les tendinites ne sont pas une "fatalité", même si dans certains cas elles peuvent l'êtres et par la complexité vont demander des frais car possibilités médicales moindres, temps de convalescence ferme plus long,...ect...

Selon la zone, le tendon, la gravité de l'atteinte,...ect...Ca reste des choses assez compliquées qui peuvent amener malgré tout, toujours selon la complexité de la blessure, à un arrêt du saut pour ne passer que sur du loisir.

Avec mon expérience personnelle, je pense qu'il ne faut pas attendre et faire appel à un bon véto, encore mieux si spécialisé en locomoteur et ne pas regarder aux dépenses pour la visite clinique. Et surtout prendre le temps, ne pas être pressé du tout même si c'est dur, et communiquer avec son vétérinaire et son maréchal ferrant pour le suivit, même pour l'après.
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X