The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Ask pierrebeaupere : Quels soins privilégier pour les chevaux de dressage ? (osthéopathie, balnéothérapie,...)

Ask pierrebeaupere : Quels soins privilégier pour les chevaux de dressage ? (osthéopathie, balnéothérapie,...)
Bonjour Maxim,

Merci pour votre question!

J'aurais envie de vous répondre: autant que possible!

Je dirais que cela dépend de la charge de travail du cheval, de son niveau et des efforts qui lui sont demandés.

J'essaie de me baser sur ce que nous ferions pour nous-mêmes, dans le sens où pour quelqu'un qui fait un petit peu de sport, pas très intensif, voir le dentiste et l'ostéopathe tous les 6 mois à un an est déjà très bien.

Et pour le sportif de haut niveau, il est normal qu'ils soient beaucoup plus suivis.

Il faut évidement toujours faire bien attention de ne pas voir ces soins comme de la magie qui va résoudre tous les problèmes, car pour un cheval mal travaillé, l'effet positif de la séance d'ostéopathie aura disparu après une à deux séances!

Malheureusement on voit de plus en plus de prioritaires qui partent d'une bonne intention en offrant beaucoup de soins à leurs chevaux mais n'investissent pas dans la qualité de leur équitation, et je suis convaincu que c'est pourtant la meilleure médecine!

Tout comme un Humain qui doit aller très souvent chez l'ostéopathe devrait se poser la question de la manière dont il utilise son corps pour éviter de se coincer aussi souvent, nous avons la responsabilité en tant que cavalier de ne pas pousser le cheval au-dessus de ses limites mais aussi de remettre en question le travail effectué si le cheval a besoin de soins de manière trop régulière.

Néanmoins, outre le dentiste qui me semble une obligation, l'ostéopathe me semble un minimum, ne fût-ce que pour prévenir ou décoincer les petits blocages que le cheval peut subir en se roulant ou en se couchant dans une mauvaise position.

D'autre part, j'aime beaucoup le shiatsu dans son approche plus globale, le travail sur le mental du cheval (et du cavalier!) et sa relation avec les émotions.

Je pense enfin, même si ça va beaucoup plus loin, que la communication intuitive peut nous forcer à nous ouvrir à une autre manière de percevoir le cheval mais aussi découvrir une autre manière d'appréhender notre relation avec lui.

Enfin, je pense que tous les autres soins sont bénéfiques bien sûr, et je pense que si cela convient au cheval et lui apporte encore plus de bien-être et de confort, quel que soit le nom du soin il ne faut pas hésiter!

J'espère que cela répond à votre question!

Pierre.