The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Ask pierrebeaupere : Vous transmettez beaucoup de bienveillance, quoi ou qui vous a apporté ceci dans votre travail ?

Ask pierrebeaupere : Vous transmettez beaucoup de bienveillance, quoi ou qui vous a apporté ceci dans votre travail ?
Bonjour Eugene,

Merci pour cette belle question!

J'avoue que je ne m'étais jamais posé la question comme cela!

Je pense qu'une part est "génétique", que j'ai toujours eu une forme d'empathie, une difficulté à supporter la souffrance de l'Autre, un besoin d'être compris et d'essayer de comprendre.

Mais d'un autre côté, je pense qu'elle s'est développée avec les années. A force de croiser ces chevaux et ces cavaliers qui voulaient tellement évoluer, progresser, apprendre, s'améliorer. J'ai pu constater à quel point même des cavaliers qui semblaient très durs et brutaux étaient en fait dans une forme de désespoir, de souffrance et de frustration de ne pas parvenir à faire mieux, et que lorsqu'on leur donne les clés pour évoluer ils ont, comme nous tous, la capacité à se transformer complètement et très rapidement.

Il en va de même pour les chevaux, notamment les chevaux rétifs et agressifs, qui en arrivent dans ces extrêmes par désespoir de ne pas trouver une meilleure réponse pour être compris ou pour que leurs souffrances s'arrêtent.

Et donc je suis convaincu que dès l'instant où l'on croit à la capacité des Humains et des chevaux à évoluer, on ne peut qu'avoir envie de les aider, qu'importe l'endroit d'où ils partent.

Enfin, j'ai aussi pu constater avec les années que si on veut faire évoluer aussi bien les Humains que les chevaux, la meilleure chose à faire (et la plus efficace) est de les aborder avec bienveillance. La plupart du temps, les autres approches ne feront que les faire se replier sur eux-mêmes et chercher un moyen de justifier leur manière d'agir ou de penser.

En faisant preuve d'empathie, en les approchant avec bienveillance, on ouvre souvent une porte à un vrai dialogue qui leur permet d'évoluer ou de remettre en question leurs certitudes, car la clé est qu'ils se sentent alors compris et écoutés...

J'espère que cela répond à votre question!

Pierre.