The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Ask pierrefleury : quelles sont les différences entre une écurie active et un paddock paradise et pourquoi avoir choisi la première solution ?

Ask pierrefleury : quelles sont les différences entre une écurie active et un paddock paradise et pourquoi avoir choisi la première solution ?
Je vais être un peu redondante après Pierre mais je vais répondre aussi :

Le paddock paradise est un pré, en extérieur. Un système de couloirs va inciter le cheval a se déplacer un maximum entre différents points d'intérêt (zone foin, zone abreuvoir, zone pâture...).
Les couloirs permettent de varier les sols et donc d'améliorer l'usure du pied, les zones dédiés permettent de stabiliser le sol par exemple.

L'écurie active c'est une grande stabulation, avec éventuellement une cours extérieure mais ce n'est pas un pré. C'est avantageux en bord de villes, lorsque la place est chère.
L'écurie va là aussi être divisée en zones pour inciter le cheval a se déplacer et va permettre une vie en groupe. Le DAC (distributeur automatique de concentrés) est un système facultatif il me semble. On retrouve par contre une table d'alimentation comme en stabulation bovine pour le foin.
Ça ressemble énormément aux structures bovin lait d'ailleurs si tu veux te faire une idée.

Les avantages des deux par rapport aux systèmes classiques c'est un maintien de la vie en troupeau, une incitation au déplacement et souvent la mise en place de dispositifs de "slow feedind" qui permettent un apport de fourrage a volonté pour tous les chevaux.
Bonjour Zoé,

Le paddock paradise est basé sur les types de sols différents, la réflexion est principalement sur les pieds non ferrés. C'est d'ailleurs également une très bonne approche.

L'écurie active repose sur l'alimentation individualisée, les chevaux portent des colliers et des automats leur permettent d'être nourri en grain et foin selon leur besoin. Cela permet de gérer beaucoup de pathologies : un cheval trop maigre ou fourbu par exemple.

Il y a des similitudes dans les deux, le fait de laisser la mobilité aux chevaux ou encore le gain de temps pour la gestion des chevaux.

Pierre