The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Pour vous, pour réussir dans le monde du cheval faut-il avoir sa famille dans le milieu du cheval ou alors avoir beaucoup beaucoup d'argent ?

Pour vous, pour réussir dans le monde du cheval faut-il avoir sa famille dans le milieu du cheval ou alors avoir beaucoup beaucoup d'argent ?
Aucun des deux n'est indispensable tant que tu aimes et crois en ce que tu fais tu peux réussir !!
Bonjour Inès,
Comme les autres, si le talent et la motivation doivent rester le moteur du cavalier professionnel, avoir sa famille qui vit dedans ou qui a de l'argent c'est quand même beaucoup plus simple. Il y a le réseau, les opportunités qui se présentent plus facilement. Sans voir bien loin et donner dans les grands noms, le fils de mon moniteur en CE montait à cheval. A 10 ans, il avait déjà un poney de concours, montait toujours les jours après l'école quand nous on ne montait qu'une fois ou deux par semaine (selon les possibilités des parents). Nous nous sommes restés cavaliers de loisir, lui est cavalier pro en cso à 18 ans. On a effectivement pas les mêmes possibilités/chances. Et il y a aussi les parents qui ont peur que la vie de cavaliers soit trop dure et qu'ils préfèrent dévier leur enfant vers d'autres branches en gardant le cheval en loisir, etc.
Après quand on a la niaque on peut y arriver mais il ne faut pas se leurrer, l'ascension sera plus lente. Bien qu'évidemment, il y a des familles qui ne sont pas dans les chevaux et qui donnent tout pour que leur enfant réalise son rêve.
bonjour,

malheureusement, on dirait toujours que le travail prône sur tout, mais la vérité est qu'avoir les moyens suffisants et des contacts dans le milieu permettent une meilleure insertion. je trouve que les pistons font la plupart du job. avoir les moyens/venir d'une famille issue du milieu permet de commencer plus tôt, de mieux découvrir toutes les facettes de ce monde, devenir propriétaire plus jeune, commencer les compétitions et les continuer, etc. et tu sais que tu seras toujours soutenu car ta famille comprend et peut te soutenir moralement et financièrement. après, le travail et la passion sont aussi importants, mais juste avec, cela demandera beaucoup plus d'efforts pour briller que pour celui qui est né sur une selle en argent.
Je rejoins les autres, même si ça ne fait pas tout...les fils et filles de ont quand même plus de réseau, de matière de départ,... et pas de politique de l'autruche = La facilité d'avoir un coach quotidien par les parents et un tiquet dès la naissance.

Les pessoa, Rozier,... mais encore plus probants la famille Van Paeschen. J'ai connu Constant a sa transition poney - cheval puisque je travaillais pour son grand père qui était aussi dans le milieu et reconnu dans l'élevage. C'est d'ailleurs lui qui souhaite élever un nouveau vrai crack a offrir a Constant. Avec un grand père éleveur, un père médaillé de bronze,... On ne va pas se mentir, c'est quand même tout tracé.

Avoir ses installations,...c'est déjà un budget, trouver des chevaux ou alors en acheter au moins un bon pour percer et se faire un réseau de clients éleveur ou propriétaire,...ect...

C'est une question difficile.
Pour moi il faut "les deux".

Il faut un budget de départ très confortable pour s'offrir des installations, du matériel et des chevaux de qualité (dans cet ordre pour moi) et tout entretenir correctement au démarrage de l'entreprise.

Ensuite il faut un réseau, et pour ça une famille bien placée dans le milieu ça aide (même juste en amateur, on croise les pro, les "fil-le-s de" qui seront les futurs pro, ou tout les personnes ayant les moyens de sponsoriser un jeune cavalier.

Après les deux peuvent s'acquérir par nos propres moyens mais a choisir les deux sont également indispensables pour démarrer efficacement une carrière en tant que pro (je sépare ça de l'activité club, pour cette dernière c'est surtout les finances qui vont jouer)
Bonjour !

Tout dépend de ce que tu entends par réussir... Mais généralement oui argent et famille ça aide. Mais aucun des deux ne peut faire la passion ni l'envie de viser toujours plus haut.

C'est beaucoup de travail, qui est évidemment financé la plupart du temps par l'argent familial, les concours c'est la même chose. La famille aussi ça aide, c'est essentiel même, ça permet d'encourager, ils comprennent ta passion et t'encouragent la dedans. Mais c'est pas toujours super d'avoir sa famille dans le milieu aha !

Dans tous les cas, on peut tous réussir à sa manière dans le milieu, à nous de saisir les bonnes occasions et les chances que l'on nous donne ! :)
Bonjour Ines,
Je dirais que l'argent et une famille dans le milieu aident .. mais vraiment ça ne fait pas tout.
Pour réussir, déjà il faut quand même avoir le talent (au moins minimum) et surtout beaucoup beaucoup travailler, ne pas compter ses heures !! Tous les grands cavaliers "mouillent leur chemise" pour en arriver là. Le travail paye, mais il faut donner.
Je pense aussi qu'une bonne attitude est requise, car on a déjà vu de bon cavalier se faire évincer d'une équipe car trop explosif, individualiste etc ...
L'argent ne fait pas tout, très peu de cavalier sont entièrement propriétaires de leurs chevaux. Ce qui aide énormément, c'est ensuite les sponsors, et la confiance d'élevages et propriétaires fortunés.