The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Est-il possible d’après vous de concilier études supérieures et pratique de l’équitation ?

Est-il possible d’après vous de concilier études supérieures et pratique de l’équitation ?
Ça dépend de tes études et si tu montes régulièrement
Perso en faisant un BTS et en montant 1 ou 2 fois par semaines + concours il y a aucun problème
Mais si c'est des études type Prepa, DUT c'est un peu plus compliqué :)
Ça va dépendre de ce que tu appelles "concilier cheval et études".

Monter une heure en club ça avec quasi n'importe quelle filière ça passe même en prépa ou PACES (après attention a ne pas se blesser avant les concours, et attention aussi aux effets de la fatigue sur nos réflexes !).
Après tenir un rythme de compétitions ou de propriétaire c'est a mon sens très difficile sans une aide absolue de la famille et du coach. Après ça va dépendre des filières et des capacités, les exigences en terme de travail ne sont pas les mêmes partout.
J'ai une amie qui a monté sa jument tous les soirs et fait sa saison de concours en parallèle du BTS et elle a été première de la classe un sacré bout de temps.

Donc pour moi c'est possible avec des bémols selon le niveau que tu vises et ta filière
Merci beaucoup pour vos réponses.
Bonjour !

Tout dépend de tes études !
En classe prépa (par exemple), le travail est très conséquent...ça demande d'y être non-stop...alors monter une ou deux heures dans la semaine oui, mais pas cinq heures par semaine...et des concours tous les WE !
Je ne suis pas encore au niveau des études, mais je sais très clairement que ça va être compliqué pour moi de monter à cheval régulièrement en plus de ce que j'aimerais faire comme école ! Mais dès que je pourrais j'irai ! Je ne compte pas passer TOUT mon temps à réviser, il faut bien se détendre un peu aussi x) mais je monterai surtout dans l'objectif de me faire plaisir !
Bonjour Tywenn,
Cela dépend des études que tu entreprends, de ta capacité à travailler vite, à retenir rapidement, de ton emploi du temps, etc. Personnellement je suis allée jusqu'en Master, j'ai de la chance d'avoir une très bonne mémoire auditive (merci la musique haha) et donc le fait d'écouter sérieusement un cours, j'avais quasiment tout retenu, relire une fois ou deux et c'était bon.
L'habitude du travail en agence m'a permis d'être rapide et de prioriser, quelques charrettes la nuit mais j'ai toujours réussi à garder du temps pour l'équitation, pour souffler un coup. Après il faut dire j'étais en club, je ne montais qu'une fois par semaine le samedi soir, donc largement de le temps de bosser la semaine et le samedi une bonne partie de la journée avant d'aller monter. Mais il est évident que je n'aurais pas pu être propriétaire et m'occuper tous les jours d'un cheval.
J'ai fini par prendre une DP en Master, 2 fois par semaine, c'était suffisant pour pouvoir profiter, je montais si j'avais le temps et si j'étais un peu pressée , la longe me convenait bien, plutôt qu'en club où c'est heure fixe et séance imposée.
bonjour,

pour ma part, je viens d'entamer ma première année de médecine. donc l'équitation est plutôt entre grosse parenthèse, je monte dans le club près de chez mes parents, où je monte depuis 4 ans, lorsque je rentre et que j'ai le temps. je sais que je ne vais pas beaucoup monter cette année par rapport à mes concours. mais je sais aussi que dès l'année prochaine, je serai plus libre et donc pourrai monter plus souvent ! en fait, tout dépend des études supp que l'on entreprend. si tu as du temps libre après tes cours et ton travail personnel, que tu as alors le temps de monter, c'est parfait ! mais si tu as une année importante et très remplie, il est normal de ne plus arriver à concilier les deux. dis-toi que c'est seulement pour quelques temps, que c'est provisoire et que plus tard, tu pourras plus t'adonner à ta passion !!