The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

On commence à voir fleurir les sujets disant que chercher/acheter un cheval en se "limitant" aux critères de taille, robe, ect... veut dire sans sentiments. Qu'en pensez-vous ?

On commence à voir fleurir les sujets disant que chercher/acheter un cheval en se "limitant" aux critères de taille, robe, ect... veut dire sans sentiments. Qu'en pensez-vous ?
Pour moi la couleur n’a aucune importance ! La taille je vais un peu plus regarder car je ne suis pas forcément à l’aise sur les grands mammouths 😂 faut pas dire que j’ai fait bcp de poneys ! Je produis des poneys de sports et quand je dois en vendre et que les gens de mise il me plait mais il est pas de alezan ! Bah ça me soule car pour moi on achète un poney pour ses papiers et son potentiel pas sa couleur :)
Après pourquoi pas inclure la robe dans les critères mais elle doit en aucun cas être LE critère... et nous empêcher d’essayer des chevaux d’une autres robe ou même que l’on trouve « moche ».
Si je prend mes expériences en exemple, alors que je montais en club, j’ai choisi en dp une ponette dont je détestais le nom (Neurine ça fait vachement pensé à urine 😅) et que je trouvais moche (elle était crème sans poils au tour des yeux et de la bouche...). Au final par amour de ce qu’elle était au fond bah elle est devenue la plus belle ! Comme quoi l’amour (le vrai) rend aveugle !
J’ai dû passé à cheval entre 2016 et 2017. Mes critères étaient plutôt simple (cheval entre 6 et 8 ans pour du cso mais surtout vivre une belle histoire). Je ne me suis en aucun cas arrêter à la couleur du cheval ! J’ai pas eu besoin d’en essayer beaucoup mais comme par hasard celui pour le quel j’ai eu un mega coup de cœur (sans prendre en compte la couleur je répète) était « gris » et il s’agit d’une des robe que j’apprécie. Après il aurait été alzan (c’est la robe que j’aime le moin) ça n’aurait rien changer. D’ailleurs l’un des chevaux que j’ai essayer étais alzan.

Je pense vraiment qu’il ne faut pas rester buté sur les apparences... comme on dit l'habit ne fait pas le moine !
Comme Tamara, la robe a le droit d'être un critère et de trouver un cheval beau ce n'est pas négligeable non plus en soit. Mais comme dit Tamara, acheter un cheval sur sa beauté, c'est un peu limite. A moins qu'il est destiné à faire de la pâture et rien d'autre. Mais évidemment il peut être un critère ou une envie mais pas que ça. Enfin moi je vise surtout le caractère (vu que je n'ai pas d'objectif sportif) que la robe. Enfin si je m'écoutais, je voulais pas de bai, d'alezan, de gris et de blanc (bon ok il restait pas grand chose XD). Finalement j'ai acheté un bai.
Mais évidemment les sentiments viennent après et on voit les sentiments d'un cavalier dans la difficulté, quand justement le cheval ne convient plus vraiment à ce qu'on avait prévu et qu'on décide de le garder et de ne pas s'en séparer car c'est LUI. c'est notre cheval et pas question de mettre tout ce qu'on a fait ensemble de côté parce qu'on ne peut plus faire ce qu'on a envie. Mais là on rentre aussi dans le débat des cavaliers qui aiment l'équitation et des cavaliers qui aiment les chevaux (ce qui n'est sensiblement pas la même chose).
On n'a pas dit que les gens seraient de mauvais propriétaires parce qu'ils cherchent un cheval de telle robe, ni que les pros sont de bons propriétaires parce qu'ils choisissent un cheval sur 10 critères.

Par contre, acheter un cheval pie parce qu'il a une robe rigolote sans autre motivation, c'est un gros coup de poker. Si ça se trouve le cheval sera très bien pour cette personne, mais aussi bien c'est un joli cheval très compliqué, ou avec un caractère de dragon, et là c'est autre chose... On a le droit de chercher une robe en particulier de base, mais pour moi ce n'est pas un vrai critère. Si à l'essai on se rend compte que ça ne matche pas, ou que le cheval n'a pas la capacité de répondre à nos objectifs (même si c'est "que" pour des photos, vas-y pour faire des belles photos avec un truc de 500kg agressif à côté de toi), c'est bête de l'acheter pour sa robe!

Par exemple, j'adore les alezans, c'est ma robe préférée, ça l'a toujours été et la moitié de mes chouchous de club et de mes DP ont été alezans d'ailleurs. Quand je cherchais un cheval, je bavais devant les annonces d'alezans et j'ai été essayer un alezan en premier. Cheval sympa en soi, l'essai s'est pas trop mal passé mais le feeling était pas là et je ne sentais pas le cheval capable d'évoluer vers du CCE d'après ce que la vendeuse me disait alors que c'est ce que je veux faire à terme. Bah je ne l'ai pas pris, d'ailleurs j'ai fini par acheter un cheval bai et je ne l'aime pas moins pour autant.
Si on dit que tous les chevaux ont quelque chose de beau à donner et qu'il ne faut pas fermer la porte à certains, pourquoi fermer la porte à des chevaux sans expérience, ou juste parce qu'ils sautent mal ? Si l'objectif d'un cavalier est de se faire plaisir et de prendre plein de belles photos avec son cheval, pourquoi ce serait pire qu'un cavalier qui veut se faire plaisir en ramenant plein de coupes à la maison ? On peut partir sur le même raisonnement, quand le cheval n’aura plus les capacités des épreuves visées par le cavalier, il sera revendu. Est-ce que tout le monde en fait un foin pour autant ?

Personellement je compte m'acheter un cheval dans les années qui viennent, et pour l'investissement que ce sera je peux dire que je suis sûre d'avoir un critère esthétique. Je n'aurais pas envie d'avoir un cheval que je trouve moche, aussi subjectif que ce soit. Comme le dit Hélène, j'ai l'impression qu'on est dans l'hypocrisie, où tout le monde doit être un saint parce que ça fait bien. Et puis, on développe des sentiments pour un cheval avec le temps, pas dès la première visite...
Je vais me faire un peu l'avocat du diable, mais je pense surtout qu'on devrait laisser les gens tranquilles.

Si une personne a envie d'avoir un cheval d'une telle ou telle couleur, qu'est-ce que ça peut faire ? Je veux dire, elle fait ce qu'elle veut du moment que ça lui convient, qui dit que ça en fera un mauvais propriétaire ? Et qui pourra en juger ? Je suis certaine qu'il y a des cavaliers qui achètent des chevaux pour la compétition, avec une dizaine de critères de performance, mais pour eux c'est différent ? Si ça se trouve ils ne traiteront pas bien leur chevaux, non plus. Je trouve le préjugé un peu trop facile.
Bonjour, perso je trouve qu'effectivement autant chercher un cheval de telle ou telle robe de préférence mais sans se baser que sur ça n'est pas un problème, autant en faire le seul critère de recherche ou presque et ne rester que sur des critères physiques (la taille étant un peu à part car comme dit précédemment selon sa morphologie et/ou recherche -notamment si on veut faire de la compet/repro poney- ça peut être réellement assez important) est limite inquiétant, surtout pour l'avenir du cheval en question. Ça laisse à penser qu'une telle personne ne recherche un cheval que pour faire joli ou pour la frime. Et qu'est-ce qui se passe si le cheval a un souci, devient moins joli, change de robe, se blesse et garde des cicatrices ou que sais-je encore ? Ou si sa robe passe de mode ? On fait un échange standard, on le revend à un marchand en s'en lavant les mains ? Alors peut-être que dans certains cas c'est une façon de réaliser un vieux rêve et ça n'empêchera pas ensuite la personne d'aimer son cheval et l'assumer pleinement quoi qu'il arrive, mais c'est vrai qu'une telle annonce me laisse de prime abord perplexe et quelque peu dubitative quant aux motivations et capacités de la personne à acquérir et prendre soin d'un cheval... Après quid des sentiments là-dedans c'est quelque chose de trop complexe et perso pour vraiment faire la part des choses à partir d'une annonce je trouve. D'autant que certains aiment leur cheval ms ne s'en occupent pas correctement et inversement...
Je te rejoins totalement sur ce point Isabelle "je veux un cheval pie/isabelle, etc." alors que clairement c'est pas le critère important.
Cette image sur fb je l'ai vu et j'ai soupiré. A quel moment quand on va découvrir un cheval une première fois on parle de sentiment ? Qui a des sentiments pour un cheval en 1h sur son dos ? On peut bien le sentir, trouver qu'il nous correspond, finalement se faire une bonne idée, un coup de coeur et se dire banco. Faut arrêter le monde des bisounours.
Il y a beaucoup de campagnes en faveur des animaux, c'est bien mais avec tout leur truc "adoptez, n'achetez ceci cela", j'ai l'impression qu'on veut faire culpabiliser ceux qui ont des buts/objectifs/envies, qui veulent les atteindre et pas juste "t'aurais pu prendre ce cheval, parce que tu l'aurais sauvé, ou ceci ou cela". J'ai vraiment cette impression de la recherche de la culpabilité et l'envie de montrer "moi j'ai pas fait ça, moi j'ai fait mieux, moi j'ai fait un mea culpa et j'ai mis mes envies de côté pour mon cheval et voilà". Et ça, les réseaux sociaux comme fb, ça en est rempli...
En fait le sujet est venu d'une image disant "que des cms? Pas de sentiments?" Sur fb. Qui a été relevée et argumentée par plusieurs personnes dont des commerçants.

Si ça peut éclairer 😅

Bon sinon je suis d'accord que si on se base uniquement sur une robe ou des marques...ça puisse agaçer.

Je ne partagerai pas mon propre avis car ça encombrerai le sujet même si je balancerai plus du côté des casse bonbon (je marchais au feeling et coup de coeur jusque maintenant bien que le coup de coeur est nécessaire)

Le "pire" ce sont par exemple les personnes qui se réfûtent à cause d'un nom un peu "trop" spécial aussi. Ce que je trouve encore plus étonnant.

Clarys, écoute je suis d'accord avec toi sur tout le début, on a le droit et meme il faut être exigeant lors de l'achat d'un cheval.
Maintenant moi ce sont les annonces du style "bonjour je recherche un cheval pie" qui me font hurler et me dire que ces gens là vont acheter un cheval justement sans critère autre que la robe et très certainement se retrouver dépasser par le travail et l'entretien du cheval... et la ca devient dangereux pour le cheval comme pour le cavalier.
Donc Apres des amateurs compétents avec un budget conséquent peuvent se permettre de ne choisir qu'une couleur, mais attention aux abus des jeunes initiés à l'équitation qui cherchent uniquement à avoir un beau poney.
Sur le critère de la robe, j'ai envie de dire qu'on peut avoir ses préférences. Bien qu'il ne soit effectivement pas un critère prioritaire.

Cependant, je tiens à souligner un domaine au sein duquel la robe peut être un critère qui va influencer (j'insiste sur le terme "influencer", car ça ne restera évidemment et en aucun cas le critère n°1) le choix pour un équidé, à savoir l'élevage, la reproduction. Mais j'ai l'impression qu'il s'agit là vraiment d'un cas particulier au final.
Bonjour ! Personnellement je fait parti des gens qui pensent que moin il y a de critères mieux on se porte ! Je pense qu’il y a 3 sortes de critères :
Les critères obligatoires : comme un cheval fait pour la discipline que l’on veut exercer ou gérable selon notre niveau.
Les critères secondaires : moin important que les obligatoires mais facilement respectables comme le sexe (si on veut faire de la repro un jour) ou l’âge du cheval.
Puis après il y a les critères superficiels : comme justement la couleur de la robe.
Je pense sincèrement que c’est ridicule de vouloir acheter un cheval selon ça couleur... si on rapporte cela au niveau humain ça sera comme si on refusait de tomber amoureux que quelqu’un à cause de la couleur de sa peau alors que c’est peut-être la personne la plus fantastique que l’on aurait jamais connu !
Coucou 👋🏻

Moi je ne suis pas d’accord...
Vu l’investissement que représente un cheval, je pense que c’est tout à fait normal d’avoir beaucoup de critères !

Il vaut mieux avoir beaucoup de critères a respecter que de ne pas en avoir et se retrouver avec un cheval qui finalement ne convient pas...

On va quand même pas critiquer une personne sur le point de peut être réaliser son rêve...celui qui veut un cheval gris est parfaitement en droit d’exiger ce critère ! Chacun fait ce qu’il veut !
Bonjour Frédérique,
Je comprends l'idée de "on choisit un cheval qui rentre dans des cases, y a pas de sentiments derrière".
Mais en même temps, on achète un cheval pour se faire plaisir, pour faire ce que l'on aime. Je veux dire, un cavalier qui veut faire du cso, on comprendrait pas qu'il choisisse un cheval de trait au bord de la retraite. Ou un cavalier de loisir qui se retrouve avec un cheval bourré de sang et ingérable en extérieur.
Bien sûr une fois l'essai passé, il faut voir le feeling qu'on a eu à pied, durant les soins et en selle. Et puis clairement, quand on regarde sur internet, comment on peut trouver l'annonce qui nous convienne ? On ne connait pas l'animal après tout donc parler de sentiments...
Personnellement, j'ai acheté ma DP qui est l'opposé du cheval de mes rêves. Mais j'aimais trop ce cheval pour m'en séparer et au final mes envies ont évolué à son contact.
D'accord avec Isabelle.
Il y a quelques années, une fille que je connaissais a eu la jument de ses rêves avec ses parents: une belle PRE grise pommellée, 6 ou 7ans à l'époque. Sauf que la fille en question était encore bien jeune et gérer une PRE dans le sang en plein dans sa crise d'ado, c'est compliqué... Ils ont rendu la jument au marchand au bout d'1 mois pour prendre une gentille jument de 11ans à la place.

Beaucoup de personnes idéalisent des races (exemple: les PRE font rêver avec leurs longues crinières et leurs allures relevées, mais peuvent être très délicats à monter) et selon moi le critère robe n'est pas un vrai critère sauf pour raisons de santé citées par Isabelle. Si on ne peut pas aimer un cheval de la même façon qu'il soit pie, palomino ou alezan, peut-être qu'il ne faut pas acheter de cheval... On fait quoi si on achète un 4 ans noir et qu'on se rend compte 2 ans après qu'il tourne gris? On le laisse tomber?

L'âge et le caractère sont ce qui comptent le plus, la race peut-être aussi selon ce qu'on veut en faire (ONC ou plein papiers ça peut influer sur les compets auxquelles on a accès) mais beaucoup de cavaliers qui n'iront pas plus haut que la club 1 dénigrent les ONC un peu vite je trouve...

Après on a toujours un type de cheval "idéal" en tête quand on cherche un cheval, mais ça n'empêche pas de regarder toutes les annonces et parfois d'avoir un coup de coeur inattendu.
D'accord je comprend mieux.
Alors dans les critères de robes, je pense qu'il est courant d'eliminer une couleur (gris pour les mélanomes par exemple) Mais j'ai tendance à mettre les cavaliers qui veulent un pie parce que les pie c'est rigolo dans une case que je qualifierai d'immature et superficielle. Apres ce n'est que mon avis.
Pour un critère de taille, il me semble fondamental. On aime pas tous les girafes et le toisage est un critère essentiel lorsqu'on achète un poney par exemple, car si il finit hors côte, ce n'est plus un poney...
Le critère de l'âge est aussi fondamental, car tous les amateurs ne peuvent pas se permettre de prendre un 4 ou un 5 ans...
Apres il faut avoir une bonne idée de ce qu'on veut lors d'un achat, Mais garder l'esprit ouvert pour ne pas se destinteresser des autres justement.
Je pense que le critère le plus inutile dans une recherche c'est celui de la couleur, Mais les autres sont importants car au final ce sont ceux la qui disent si le cheval va correspondre dans la morphologie et le caractère derrière, pendant un éventuel essai.
Bonjour Isabelle,

merci de ta réponse, seulement pour le sujet, il n'est pas question d'utilisation ou de caractère à proprement parler mais bien uniquement sur le fait que les acheteurs se limiteraient de plus en plus à des critères de taille, robe, sexe, ect... plutôt précis. D'où le fait qu'il s'agirai d'achat sans sentiments par la forme de dés-intérêt pour les autres chevaux que ça provoquerai.

Rien du coté des papiers ou des capacités acquises ou du potentiel ni du caractère à proprement parler.

Dans mon cas je suis tranquille avec ma conscience et à peu près claire sur mes critères. Mais puisque jusqu'ici, on sait tous qu'un gros pourcentage de cavaliers achetaient selon des préférences physiques. Et ce soudain soulèvement de sujet de la part du monde équestre, des éleveurs, vendeurs,...de manière aussi tranchée m'a interpellée
Bonjour !
Pour moi, les critères de recherche varient en fonction de l'utilisation : un cavalier pro va prendre en compte les performances tandis que les cavaliers amateur plus la taille et la robe, sans parler des cavaliers de loisirs qui veulent un joli cheval avec une couleur amusante.
Personnellement dans mes critères d'achat, la couleur que je ne cherche pas est le gris, Mais ca ne m'empêche pas d'en avoit acheter deux car ils correspondaient à tous les autres critères de caractère de taille et d'utilisation future.

Apres, un cavalier amateur ou de loisir aura des critères de taille et de robe, d'âge aussi, Mais cela ne l'empêchera pas de choisir un cheval dont le caractère une fois monté leur conviendra.

Apres meme si ca match Avec le cheval monté, je chercherai toujours un cheval gentil et sympa à pied car pour moi c'est l'un des critères le plus important dans l'achat, plus que la robe ;)