The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Pour vous, les gens qui utilisent fortement la cravache, si un cheval fait un refus par exemple, sont-ils justes ?

Pour vous, les gens qui utilisent fortement la cravache, si un cheval fait un refus par exemple, sont-ils justes ?
Je vais reprendre la question: Utiliser fortement la cravache n'est pas juste par contre remettre en cause l'utilisation de la cravache c'est une méconnaissance.
Je sais rien 😂 je disait ça car ça ne jamais servi pour moi mais ça sert peut être pour les autres, comment je le saurais :)
Bah si tu trouve que la cravache ne fait plus réagir les actions de jambe et quand même temps l’utiliser en cas de refus il me semble que tu n’as pas l’air pour, tu trouves qu’elle sert quand ? 😂
Hélène Lucas je n’ai jamais dit ça ... du moins pas dans ce sens 🤔. Je n’ai jamais voulu supprimer les cravaches, je suis au courant de tout cela et je ne parlais pas vraiment de ça ;)
Kangoo, je suis absolument pas d'accord :) j'ai fait beaucoup de leçons de jambes à mon cheval qui est assez froid à la jambe. En quelques leçons, plutôt que de lui tambouriner les flancs de mes coups de talons, un petit stick pour lui dire de réagir quand j'utilise mes jambes, ça était beaucoup mieux ensuite. Je n'utilise maintenant quasiment plus ma cravache, sauf encore une fois cas de leçon de jambe où il ne répond pas.
Il ne faut pas croire que la cravache est un instrument de torture, de toute façon, tu voudrais "supprimer" les cravaches, ce n'est pas ça qui arrêtera les personnes qui maltraitent réellement leur cheval.

J'ai une petite phrase à te faire méditer durant mon stage avec Andy Booth :
L'équitation n'est qu'un ensemble de demandes inconfortables pour le cheval. Le seul intérêt du cheval est de trouver une solution pour que l'inconfort s'arrête.

Une simple pression du mollet est de l'inconfort, le cheval avance pour que la pression s'arrête. Toute demande est basée sur de l'inconfort, désolée tu n'en trouveras pas une qui ne se base pas là dessus (pression du licol, de la longe, mouvement de la chambrière, pression des mollets, pressions sur la bouche/chanfreins pour freiner, poids du corps en arrière pour freiner). Seul peut être le seau de grains pour le faire avancer n'est pas de l’inconfort mais bon, là c'est pas de l'équitation ^^
Je vais sûrement paraître extrémiste mais ce n’est pas le cas. La cravache ne fera pas plus réagir aux actions de jambes. Il y a une différence entre respect et incompréhension ;) Je suis totalement d’accord sur ta façon de réagir face à un refus ! Certaines personnes s’énervent et passent leur nerfs sur les chevaux... je voit souvent ça en club...
Personnellement je monte avec une cravache en ce moment sur le plat et je m'en sers uniquement si ma jument ne respecte pas mes actions de jambe mais c'est un petite tape sur l'épaule ou derrière la jambe. A l'obstacle je monte toujours sans cravache puisque l'action de mon bassin et de mes jambes doivent suffire à mon sens puisque c'est ce que je travaille sur le plat. Après j'ai la chance de ne pas avoir souvent de refus mais quand ça arrive c'est de ma faute donc rien à sert de s'acharner sur le cheval. Je préfère reprendre mes esprits et y retourner calmement en renforçant peut être la pression de ma jambe si le cheval hésite. La cravache ne devrait jamais être utilisée comme une punition surtout que c'est souvent (si ce n'est toujours) la faute du cavalier, le cheval ne nous doit rien après tout. Si on a mal préparer notre abord et qu'il refuse je ne vois pas pourquoi ce serait à lui de nous "sauver" plutôt que nous de nous remettre en question.
Hier, une cavalière a été sanctionnée pour usage abusive de la cravache au Salon. Elle a été interdite de participer à son épreuve aujourd'hui. Vous voyez les choses changent lentement mais sûrement.
Oui évidemment à partir d'un certain niveau d'épreuves c'est la norme d'avoir des chevaux barrés (ou sensibilisés au respect de la barre, chacun son point de vue mais pour moi c'est de la maltraitance) et c'est la norme aussi de considérer ses chevaux uniquement comme un moyen de gagner argent et reconnaissance...
Heureusement qu'il y a des exceptions!
Payer 15000 pour être injuste j’appelle ça de la stupidité... ils sont à notre merci, soumis à longueur de temps alors on leur doit au moins de la douceur et de respect peu importe le prix à payer... sinon est très clairement de l’exploitation, ils sont vu comme de l’argent par bcp.
Hélène, hier j'ai regardé sur Cheval TV certaines épreuves poney et j'avoue que ce n'était pas très beau à voir ! 1 SF en As2. A côté de ça, le bruit, la foule autour des pistes, les gamins qui courent je parle même pas des cris des fan club des cavaliers n'aident pas les chevaux à être calmes et concentrés mdr. C'est pour çà que je disais que c'est les jeux du cirque les salons.
Ca me va très bien aussi que le jury fasse des remarques quand ils trouvent la cravache abusive !
Et excuse moi mais quand un salon organise un concours, ça doit pas être un show, c'est un concours, paris ou pas. C'est pas une raison pour montrer excuse moi du terme de la merde. Et c'est tout à ton honneur de ne pas d'être engagée cette année.
Les filles réveillez vous un peu les salons c'est du spectacle comme les jeux du cirque mais en plus il faut payer une blinde (je rappelle qu'à Paris pour être engagé dans le 1 étoile c'est 15 000 euros !!!). C'est pour toutes les raisons que vous avez donné que j'ai décidé de ne pas engager cette année au Salon. En même temps pour revenir à notre sujet, quand j'étais encore à poney, j'ai vu une cavalière d'As 2 qui s'est fait appelée par le jury pour usage abusif de la cravache sur une grosse TDA y'a de ça plus de 2 ans. Perso je trouve que les jury font de plus en plus souvent des remarques au micro quand ils voient des cavaliers qui utilisent trop la cravache. Ça me va bien perso.
Alors que je trouve que c'est totalement l'inverse. Voir un cheval/poney monté comme ça mais j'ai pas envie d'aller dans ce club quoi xD
Je trouve que les salons c'est le pire parce que c'est comme une représentation pour les cavaliers et leur club. Du coup ils forcent les chevaux quoi qu'il se passe pour mettre en avant leur club... J'ai fait le salon du cheval à Angers cette année c'était pareil !
Les passages au salon du cheval... j'ai vu des poneys pas en équilibre à fond de balle, des tournants complètement à l'arrache, les coups de cravaches et les moniteurs et familles qui sont contents....
Jeanne Lx j’ai vu une fille de 16 ans je pense au salon du cheval, une horreur ... elle donnait des coups de talons à tout va et stressait son cheval... pris de panique que, il a perdu confiance et a fait un refus. Et là cette idiote ( pour être polie ) lui a donner une dizaine de coups de cravaches tellement forts qu’on entendait que le bruit du claquement dans tout l’espace de la carriere... j’avais tellement mal pour lui ! Ça se voyait qu’il avait peur et elle s’en foutait complètement, seule la victoire importait pour elle ... bref, tout ça pour dire que je suis d’accord avec toi et que peu de règles son respecter ( du moins pour le bien du cheval )
Théodora franchement si en concours club cette règle était appliquée ça se saurait... je cite ce que j'entends sur les recos : "bon là, coup de cravache et on y va quoi!" "Ici l'oxer jaune tu plantes tes éperons tu tires bien sur tes rênes" (je n'invente rien...)
Je ne veux me mettre personne à dos mais clairement certains clubs très proches de la direction fédérale c'est vraiment abusif la cravache et les éperons, mais personne ne dit rien...
Je suis d'accord avec toi Alix j'ai été témoin plusieurs fois d'utilisation abusive mais je trouve qu'aujourd'hui les juges sont de plus en plus sensibilisés au bien être du cheval et c'est très bien.
Malheureusement sur certaines épreuves le jury ne dit rien... même quand l'utilisation de la cravache devient récurrente et inappropriée.