The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Quel avis portez-vous sur l’utilisation de cuir en équitation ? Est-ce indispensable d’avoir du vrai cuir pour vous ?

Quel avis portez-vous sur l’utilisation de cuir en équitation ? Est-ce indispensable d’avoir du vrai cuir pour vous ?
Après le cuir n'est pas indispensable dans la mesure où de nos jours, de nouvelles matières sont exploitées dans le monde équestre mais pour moi le cuir participe vraiment à une idée de savoir-faire et à ce caractère élégant de notre sport. Heureusement des gens s'intéressent à d'autres alternatives et pointent du doigt des choses à revoir d'un point de vue éthique, quand aux conditions d'élevage et d'abattage des bêtes, la pollution engendrée par les tanneries etc...
Au risque de me faire virtuellement assassiner j'adore avoir un équipement avec du beau cuir de qualité. C'est une matière noble, qui "vit" longtemps, qui a vraiment une identité (odeur texture grainée, lisse etc) dont il faut prendre soin. C'est un véritable plaisir pour moi de faire mes cuirs après avoir monté. Je pense que c'est aussi une des matières les mieux tolérées par le cheval car elle n'est pas abrasive comme les matières synthétiques ou la corde. Esthétiquement, je trouve le cuir très beau et vraiment lié à une idée de prestige. C'est une matière "luxueuse" qu'il faut chérir. Après tout on a "sacrifié" un animal donc c'est la moindre des choses à mes yeux que de prendre soin de son équipement pour en assurer, aussi la longévité.
Céline Abbé je ne comprend pas ta réponse 🙂
Mais du coup le faite que l’être humain aie une conscience plus importante nous laisse penser qu’il s’agit justement uniquement d’un soucis d'être humain parce que l’animal lui n’est pas cessé avoir la conscience que la condition dans la quelle on vas l’abattre est peut-être plus pire que dans la nature.
Après bien sûr je ne suis pour que les choses soient faites dans les meilleurs conditions possibles mais j’ai vraiment l’impression.
Noemie, si tu as un article, une source quelconque affirmant ce que tu annonces je suis preneuse.

Déjà parce qu'ayant eu la visite un représentant d'une tannerie belge quand j'étais en formation de sellerie avec tous les questions qu'on a pu lui poser sur l'origine des vaches il n'est jamais ressorti qu'elles venaient d'un élevage pour le cuir.

Ensuite parce que si on sélectionnant des individus pour leur peau avant de les abattre il n'y aurait que des cuirs de 1er choix et pas de 2ème et 3ème choix (le 1e étant le plus beau, le 3ème étant marqué, abîmé par la vie menée par la vache).
De plus ça ferait un énorme gâchis de ne pas récupérer la viande de ces animaux une fois abattus et déjà que beaucoup ont du mal à digérer la place que prennent les vaches pour la consommation humaine (plus les ressources mobilisées pour les nourrir) j'ai du mal à imaginer qu'on puisse faire un élevage juste pour le cuir sans récupérer les autres ressources de l'animal.

Donc si tu as quelque chose concernant les élevages pour le cuir je suis vraiment curieuse de découvrir de quelle manière ils sélectionnent les individus et pourquoi 😊
La différence entre le tigre qui égorge sa proie l’homme qui laisse mourrir après battues, maltraités, laisser voir ses compagnons mourrir, baigner dans une marre de sang ... c’est que l’homme a une conscience plus importante et sais ce qu’il est entrain de faire. Je trouve ça plus inquiétant, on dirait qu’ils n’ont pas d’empathie pour ces animaux... après ça dépend des gens et des situations.
Si la viande n’est pas utilisé alors ils en font quoi ?
Je tiens à préciser que le cuir provient d'animaux sélectionnés (pour la qualité de leur peau) et donc élevés UNIQUEMENT pour ça... La peau des vaches/moutons à viande N'EST PAS utilisée comme cuir et il n'y a donc pas de "récupération" comme beaucoup l'imaginent. La viande et le cuir sont deux filières différentes et je pense donc qu'il est important de réaliser qu'acheter du cuir ne fait pas de nous des bienfaiteurs qui empêchons le gaspillage, bien au contraire.
Mais pour ma part, j'utilise quand même du cuir en raison de ses nombreuses qualités (meilleure adaptation au dos du cheval s'il s'agit d'une selle, à la jambe pour les bottes/chaps, durée de vie presque illimitée si on l'entretient sérieusement, le fait qu'il s'agisse d'une matière saine et bien plus agréable au touché que le synthétique, etc.). Cependant, si j'achète du cuir, j'en prends tout particulièrement soin, l'entretiens et ne cherche pas à en avoir plus qu'il n'en faut. Avant je prônais le synthétique mais j'ai malheureusement été déçue par la durabilité plus que limitée des produits synthétiques et par le côté irritant et surchauffant. Je pense donc qu'il faudrait développer plus d'alternatives végétales... Le liège commence à être utilisé et je me réjouis de voir cette matière en pratique !
Bonjour ! Personnellement je ne suis pas contre l'utilisation du cuir en équitation pour la simple et bonne raison que cela permet d'utiliser une plus grande partie de l’animal qui a été tué. De plus j’imagine que le cuir peut, une fois tanné, être stocké longtemps dans de bonnes conditions et donc répondre à des besoins futurs.
Pour ce qui en est du côté mal traitance, l’homme de part sa supériorité intellectuelle aurait comme devoir d’abattre les animaux dans les meilleurs conditions possibles. Après ce qui me fait rire c’est quand on ce penche dans le règne animal. Effectivement, ne pourrions-nous pas dire que le lion qui égorge lentement sa proie qu’il est en train de la mal traité ? Ou encore pire lorsque l’on parle du dragon de Komodo qui laisse mourir des buffles sur des durées de plusieurs jours. Je ne suis vraiment pas sûr que cela se passe mieux dans la nature...
Pour l'être humain, j'ai parlé d'omnivore, pas de carnivore. ;)

"malheureusement il a été démontré que l'Homme n'est pas fait pour manger de la viande !"

Je complète, car la phrase est incomplète :
Il a été démontré par les propagandes vegan que l'Homme n'est pas fait pour manger de la viande
Il a été démontré par des études neutres et plus sérieuses que l'Homme n'est pas fait pour manger de la viande dans les proportions qu'il consomme à ce jour. Et on en revient une nouvelle fois au problème de surconsommation que j'ai évoqué plus tôt.

J'ajoute cependant que l’alimentation humaine 100% végétale est, certes, possible, mais pour une très, très faible proportion de la population dont le système digestif est adapté.
Pour les autres, ça doit être excessivement bien surveillé et contrôlé.
Là où, au contraire, un régime omnivore est accessible à n'importe qui (sauf pour les personnes qui ont été piquées par la fameuse tique qui provoque l'allergie à la viande)

Par ailleurs, il ne faut pas croire qu'une alimentation mondiale 100% végétale résoudra tous les problèmes mondiaux, loin de là.
Je pense entre autre à la biodiversité, déjà bien amoindrie, qui finirait de fondre comme neige au soleil "grâce" aux monocultures.


Pour en revenir à l'exploitation du cheval, il n'y a pas besoin que l'animal soit vecteur de gains pour qu'il soit exploité. Même Pompon, gentil cheval de trait de balade du dimanche, vivant en paddock paradise et qui a été sauvé du couteau, est exploité. Dans le sens où il ne demande pas à être travaillé le dimanche, ni à vivre avec Noisette et Praline, dont on lui a imposé la présence.
Pour qu'il ne le soit plus, il faudrait le relâcher purement et simplement.
élever des animaux en sachant avant leur naissance la date de leur mise à mort est une forme de maltraitance animale. l'équitation qui exploite est une maltraitance. l'équitation qui consiste à évoluer dans le respect et le bonheur de l'animal et non dans le but de faire des gains n'est pas de l'exploitation.
Oui je sais qu’on est carnivore et que comme tout animal, on a une place dans la chaîne alimentaire mais je saurait pas trop comment expliquer ça, mais quelque chose ne tourne pas rond dans la façon de résonner certaines personnes. Et il y a sûrement d’autres moyens. Les abattoirs qui maltraitent jusqu’à leur fin.. bien sûr, il y en a qui sont dans de bonne sens conditions dans leur vie mais c’est pas parce qu’il y a pire que c’est bien... si tout était dans le respect de l’animal qui va nous permettre de vivre ça serai pas mal ;) C’est toujours mieux de préserver une espèce tout en "l’exploitant" mais il y a des manières plus douces "d’exploiter". Et c’est là violance employé que je dénonce. Bref, ce n’est absolument pas le sujet ^^
malheureusement il a été démontré que l'Homme n'est pas fait pour manger de la viande !
Le chat tue des oiseaux car il est carnivore, ça fait parti de son régime alimentaire.
L'être humain abat des bovins car il est omnivore, ça fait parti de son régime alimentaire.
Dans les deux cas, un animal mange un (morceau d') animal dont le cœur a cessé de battre.

En revanche, un argument que tu n'as pas utilisé, mais avec lequel j'aurais été d'accord, c'est celui de la surconsommation.
A savoir que l'être humain élève et abat bien plus qu'il ne consomme. Il en va d'ailleurs de même pour tout ce qui est agriculture en général.

Par ailleurs, tu parles de l'utilisation d'un animal. Bien que la finalité ne soit pas la même, et aussi respectueux que puisse être un cavalier, n'est-ce pas là une forme de définition pour l'équitation ?
Ah, tu soulèves un autre problème Kangoo.
De nos jours on est d'accord que les vaches sauvages, ça court pas les rues. Elles sont bien souvent uniquement destinées à la consommation humaine ou utilisées pour leur lait.
Si on arrête d'utiliser les produits venant des vaches (lait, viande, peau) les éleveurs n'auront plus d'intérêt à élever.
Hors s'ils arrêtent d'élever des vaches on verra gentiment disparaître cette espèce et un jour on dira aux enfants "Avant il y avait des vaches".

C'est un raisonnement qui tient aussi (et malheureusement) pour les chevaux de traits qui ne guère utilisés de nos jours et dont certaines races continuent d'être élevées uniquement pour la boucherie.

Se pose alors la question : est-il mieux de préserver une espèce tout en "l'exploitant" dans les meilleures conditions possibles ou vaut-il mieux la voir disparaître ?
Pour revenir à la "maltraitance" ... l’homme tue l’animal donc pour moi ce n’est pas top top. La terre se porterai mieux sans nous donc c’est pas vraiment à nous de décider de choses comme celles ci. Si l’animal meurt, qu’on lui retire la vie, même élever dans de bonnes conditions, à quoi bon ? C’est de l’utilisation d’un animal qui ne deverai pas mourrir naturellement de cette façon. Je respecte l’avis des gens qui valident le cuir mais sinon doit faire sans ( et c’est là cas ) je trouve ça mieux ^^
Un bon cuir de qualité est quelque chose qui demande beaucoup d'entretien et qui a un coût à l'achat. C'est vraiment ce qui me retient personnellement d'en prendre, en tout cas pour la selle.

En revanche, pour les pièces en contact direct avec la peau (bridon, sangle, etc...), je préfère prendre du cuir.
Car du synthétique à même la peau, je trouve ça franchement moyen, du fait que ce n'est pas une matière respirante, en plus d'être irritante. Et vu qu'on ne trouve pas du biothane à tous les coins de rue... :v

Cependant, si quelqu'un préfère le cuir aux autres matières, je ne lui en tiendrais pas rigueur.

Par contre, j'aimerais revenir sur le fait que le cuir ne rime pas avec "maltraitance animale", loin de là.
Un cheval vivant laissé sans eau dans une pâture, c'et de la maltraitance. Un bœuf bien entretenu tout du long de sa vie et abattu dans de bonnes conditions, ce n'est pas de la maltraitance.
Surtout que pour du bon cuir de qualité, il vaut mieux une bête bien dans sa peau et soignée (pas de trace de blessure, pas de parasites, épaisseur, etc...)

Par ailleurs, d'un point de vue écologique, le cuir (en tout cas celui tanné au chrome) n'est ni mieux ni pire que du synthétique (dérivé du pétrole) ou que du pinatex (transports aériens et/ou maritimes obligatoires).

Enfin, contrairement à cette autre matière animale qu'est la fourrure, les animaux sur lesquels le cuir est récupéré ne sont pas élevés et abattus pour le cuir de prime abord, mais pour la viande.
Donc ça part à la poubelle si non utilisé. Autant que cette matière solide et respirante soit valorisée.
Salut !!

Indispensable non, mais je préfère que le textile. Pour des bottes ça me paraît être la meilleure solution. Après pour la selle, c'est à voir...il y a de plus en plus d'alternatives au cuir véritable et c'est très bien ! Mais j'en suis encore au matériel en cuir.
Bonjour,
Alors mon avis n'est évidemment pas objectif : je travaille le cuir, donc oui j'aime avoir un équipement avec un cuir de belle qualité. Je n'aime pas les rênes textiles parce que je blesse aux doigts alors qu'avec un cuir lisse, pas de problème.

Certes le cuir vient d'un animal mort mais on n'élève pas une vache pour son cuir mais sa viande. Je préfère savoir que tant qu'on mange de la vache on utilise tout ce qu'elle a à nous offrir plutôt que de laisser pourrir la peau.
J’ai toujours voulu du confort pour ma jument, du cuir de qualité était donc pour moi une évidence. Et puis récemment je me suis renseignée sur d’autres alternatives, et finalement j’ai acheté une selle de dressage et ses équipements en matériaux synthétiques/ alternatifs ! A voir dans le temps la durabilité et si cela apporte autant de confort à ma jument