The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Que pensez-vous des gens qui classent les cavaliers ? Ce n’est pas très clair mais je veut dire, par exemple, on m’a dit que j’étais classée parmi les cavalières "naturelles"

Que pensez-vous des gens qui classent les cavaliers ? Ce n’est pas très clair mais je veut dire, par exemple, on m’a dit que j’étais classée parmi les cavalières "naturelles"
C'est une question vraiment intéressante et d'actualité je trouve. Je suis assez d'accord avec ce qui a été tout le monde juge et ils aiment mettre les gens dans des petites boîtes.

Pour certains je dois être une cavalière superficielle car j'aime être assortie à mon cheval et j'aime pouvoir changer de couleur de tapis ce qui fait que j'en ai beaucoup. Après ma monitrice me voit comme une vraie passionné et quelqu'un de très appliquée dans l'équitation, si elle me dit que quelque chose ne va pas je le corrigé direct ...

Mais je pense que classée les gens est inutile car chacun à sa vision de la personne et le plus important est que nous on fasse notre equitation comme on le pense sans se préoccuper des préjugés des autres.
Je ne suis pas d'accord avec ce qui a été dit, que c'est une tendance moderne.
Au contraire par le passé les gens étaient beaucoup plus catalogués (et se classaient) par rapport à leur origine sociale, ethnique, religieuse, leur métier, leur région (avec souvent un dialecte spécifique), etc, et les catégories étaient très peu perméables.
Je pense que "classer" les gens (de manière objective pas comme jugement de valeur infantile) permet de se repérer soi-même dans la société, chaque personne le fait plus ou moins même si c'est inconscient.
Coucou !!

Pour ma part je ne fais aucune catégorie à proprement parler.

Certains me considèrent comme superficielle, hautaine, etc... d'autres comme naturelle, simple etc... ça ne veut tellement Rien dire.

Oui j'aime le beau matériel, je suis assez d'accord avec ça. J'aime être en accord avec toute ma tenue... mais c'est comme ça. D'un autre côté je suis très ouverte, je ne juge pas, etc...

L'important c'est d'être comme on se sent bien.
Bonjour ! Je trouve cette question très intéressante ! C’est vrai que de nos jours on a toujours besoin de « classer » et « étiqueter » tout le monde (et je ne parle pas seulement en équitation mais partout !).
D’après moi il s’agit clairement d’un manque d’ouverture d'esprit, d’une dose d'égoïsme et parfois même de jalousie (comme j’aime bien le dire : les parasols c’est comme les préjugés, c’est là pour les gens qui ont peur de regarder se qui brille de face).
A mon avis tout ça commence alors que l’on est à l’école où les enfants / ado sont catégorisés : « bollos », « normal » ou « populaire ». Mais aussi avec l’education que nous ont donné nos parents (même si on a du mal à l’admettre).
Alors forcément que ça sort de ces cadre et vas « contaminer » tout les autres endroits...
Parce que tout le monde veut suivre le troupeau comme des vieux mouton obéissants... personnellement je prends un énorme plaisir à marcher à contre courant ahah.
Je ne saurais absolument pas dire comment « la pensée commune équestre » me qualifierait et je ne connais absolument pas « les catégories » de cavaliers.
Frédérique Pollart merci pour la réponse ^^( et j’ai à peu près tout compris )
Bonsoir,

j'en pense que malheureusement, on est à une époque où on colle des étiquettes sur tout le monde...Beaucoup d’œillère chez les gens, on ne voit plus large, on se focalise sur une idée, une voie et on en perd malheureusement le plaisir d'apprendre grâce à tout ce qu'il y a autour tant le monde du cheval est vaste.

Pour moi il n'existe que deux grosse catégories (et même plutôt type de cavalier), le cavalier de loisir, le cavalier de compétition... Ces deux catégorie englobe toutes pensées propre à chacun, qu'on soit cavalier "nature" ou cavalier "bac à sable" ça ne définit jamais que ce qu'on fait avec nos chevaux, les objectifs relationnels, de soins, de quotidien, ect... Ne sont pas propre à une catégorie...

Je prône une certaine façon de penser et une certaine philosophie ainsi que la communication entre l'humain et le cheval car l'entente est primordial pour moi et que ce soit au quotidien ou en concours je suis sûre que plus la communication et la compréhension du cheval en tant qu'être singulier et pas espèce peut apporter un réel bonus au niveau performances, pourtant je suis (enfin plus pour le moment mais je reste dans le milieu en attendant) cavalière de concours, groom, je débourre encore un peu, j'ai bossé dans les courses, je ne monte pas en cordelette, je ne fais pas de tour, je ne joue pas toujours avec les chevaux ou très rarement,...ect... Si il faut me mettre une étiquette sur le front, je pense qu'on ne saurait même pas trouver une case à moins de s'arrêter sur le coté compétition puisque c'est ce qu'on à tendance à voir en premier lieu et que malheureusement "bouh c'est pas bien!"

Mettre des étiquettes comme ça aux cavaliers reviendrai au même que de juger sur l'apparence ou une nationalité. Tout est basé sur l'apparence, le semblant...

Edit: Ce que veut dire "cavalière nature" pour moi ça peut avoir plusieurs sens... Soit tu porte ton équitation sur le plus naturel possible (monte à cru, cordelette,...), soit tu utilise le plus possible d'apport naturel aux soins de ton cheval, soit tu es une cavalière de loisir qui ne se prend pas la tête et aime profiter de la nature en extérieure en compagnie de ton cheval... Comme je le disais, d'une étiquette ça peut cacher beaucoup lol

Je ne sais pas si ma réponse sera très compréhensible, si ce n'est pas le cas, désolée lol
( Suite ) que pensez vous que ça veut dire ? 🤷🏼‍♀️