The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Avec du recul, quel est votre ou vos plus grosses bêtises dans le monde équestre ?

Avec du recul, quel est votre ou vos plus grosses bêtises dans le monde équestre ?
De club mais avec un grand cœur.
Pour ce qui est des shetlands, âge moyen 22 ans ce qui n’est pas possible pour moi donc à mon avis si on ne s’investit pas un minimum pour avoir une cavalerie de qualité, autant n’etre qu’une écurie de proprio.

Actuellement je suis dans un club qui me convient au mieux, qui organise des concours, qui propose des activités très diverses ... Je monte un super cheval qui m’a redonné goût à l’équitation après un moment d’hesitation suite à une assez lourde chute (traumatisme crânien et entorse aux cervicales) qui s’est produite lorsque j’avais voulu essayer une jument pour une demi pension mais qui ne m’etait Pas du tout adaptée mais qu’importe j’en avais marre des chevaux de club de ce club .

En clair je vous conseille de demander le plus d’avis possible avant de vous inscrire/ d’inscrire vos enfants car les regrets arrivent bien trop vites et laissent des lacunes dans la monte et même dans le mental (une appréhension par exemple)
Ma plus grosse bêtise ? Je dirais d’avoir commencé dans un très mauvais club. Je veux bien que ce n’etait pas un club de concours mais faire sauter les cavaliers seulement pour les passages de galop c’est trop peu. Ensuite, sur le plat (j’etais galop 2 à l’epoque) on ne nous avait jamais appris à demander un départ au galop c’etait « tambourine dedans et il partira » ou encore nous avoir appris le fameux droite gauche. Après ce club j’ai fait un arrêt de deux ans car je n’avais plus cette passion (d’autant plus que les chevaux vivaient dans des paddocks avec de la boue jusqu’au genoux et que c’etait des chevaux achetés très peu chers en espagne donc pas ce qu’il y a de plus sécurisant pour des petits cavaliers ) . Donc suite à ma pause je suis allé dans un autre club beaucoup plus axé concours mais faisait à la fois écurie de proprio-club mais pour ce qui est des poneys ça allait encore (enfin ils étaient tous vieux et une mise à la retraite n’etait pas prévue) mais il n’y avait aucun cheval (un vrai cheval de plus d’1m55) donc il y avait 3 vieux chevaux dans des stalles individuelles où il n’y avait même pas de litière donc chevaux a même le béton, une petite jument très caractérielle mais extrêmement changeante (qui passe de très compliquée à sage comme un agneau) pour laquelle j’ai eu un vrai coup de cœur mais avec laquelle j’ai fait de nombreuses chutes. Il y avait aussi un cheval de club sage comme un agneau mais clairement pas le genre de maître d’ecole Bon cheval
Dans le genre plus bêtise à cheval, une fois je faisais une balade dans un club à la campagne où si on veut on peut ramener son cheval au pré a cru en licol. Ça s'adresse plus aux gens qui ont les chevaux calmes et faciles sauf que je le savais pas, j'avais monté une jument d'endurance très proche du sang et je voulais rentrer au pré à cru en licol, elle était calme a priori et j'avais un casque... sauf que les autres dont sa mère étaient déjà partis plus loin sur le chemin goudronné, j'avais peine été hissée à cheval par un inconnu que la jument partait au grand trot puis au petit galop sur le dur et j'avais pas trop de freins 😂 heureusement elle a pas glissé et elle s'est arrêtée en retrouvant les autres... et au lieu de m'engueuler fort la monitrice m'a a peine grondée et m'a félicitée pour mon assiette
Il n'y avait que quelques parents complètement ignorants du cheval etc... eux voyaient un vilain poney qu'il fallait corriger je suppose (la première fois, quand poney avait eu peur d'un truc et voulait plus passer sur la piste à un endroit et que la monitrice et son mari se sont mis à 2 pour lui péter ma cravache dessus en tapant bien violemment et en finissant à coups de pied dans le ventre) et la 2e fois c'était un stage "résidenciel" donc pas d'adultes autour à part les autres moniteurs qui trouvaient ça parfaitement normal d'alterner coup de paume dans le nez et grand coup dans la bouche pendant bien 2 minutes parce que le cheval avait un peu pété en l'air...
Hello! Sans hésitation d’etre descendue de mon cheval en balade alors qu’il ne voulait pas passer a un endroit. Il m’a sauté dans les bras.. jambe intégralement cassée, 3 opérations! Mais j’ai bien appris ma leçon ahahah NE JAMAIS DESCENDRE EN BALADE!
Jeanne Lx on a tous fait ça inconsciemment mais je trouve ça dommage que les adultes n’est pas réagit ...
Hélène Lucas ton histoire me rappelle cet été... je suis partie en balade en groupe à cheval ( je monte à double poney/petit cheval mais ils on voulu me donner un cheval de 1m80 ). Seulement ce sont des chevaux de club qui passent leur journée enfermer et pas sortir alors ils étaient tous littéralement électriques ( comme pikatchu XD ). Ils sont tous partis au galop mais le mien était vraiment en panique et face à ce "géant" qui avait bcp de force, je ne contrôlait plus rien. Et après la mono t’es venu me remettre en place alors que je comprenait tjrs pas ce qui c’était passé ... j’ai faillit tomber plusieurs fois mais personne ne s’est donner la peine de me demander de l’aide. Il m’ont laisser dans la m*rde alors que j’essayais de voir d’où vernais cette panique.. de plus, je ne voulais pas lui tirer sur la bouche sans arrêt, ça lui fessait mal mais on le dirait de tirer encore plus et j’ai pas voulu... bref, c’était dangereux et foiré
Hello!

Clairement d'avoir monté toute mon enfance en faisant des stages dans des clubs où les chevaux étaient sur exploités et mal traités, sans m'en rendre compte... Et une fois que je m'en suis rendu compte, j'avais un tel respect pour les gérants que j'étais dans le déni je leur trouvais toujours des excuses... jusqu'au jour où veille de passage de galop, le 4 et le 6, à 2 ans d'écart, les gérants des des clubs ont battu un cheval juste sous mon nez...
Salut !!

Avoir monté ma jument sans sécurité...et lui avoir occasionné beaucoup de stress. C'est un gros regret.
Pour ma part, c'était en extérieur aussi. J'avais une copine qui avait deux chevaux chez elle, et nous partions de temps en temps à trois se promener avec eux. Nous montions à deux sur une jument (on était encore petites à l'époque...) et ma copine montait son cheval.

Sauf que ce jour-là, mon amie a décidé qu'elle avait envie de galoper sur un chemin de forêt. Comme nous étions deux sur la jument, nous ne faisions que du pas, donc nous lui avons dit de partir seule au galop. Nous voulions l'attendre au bout du chemin... Sauf que quand elle a vu son copain partir, la jument est partie comme une furie derrière lui !

Plus de peur que de mal pour nous puisque nous ne sommes pas tombées, mais nous avons été embarquées sur toute la longueur du chemin... On s'est fait une belle frayeur, et je préfère ne pas imaginer si quelqu'un s'était trouvé sur ce chemin. En tout cas ça nous a servi de leçon, les fois d'après nous sommes parties chacune sur un cheval et un vélo pour la troisième 😂
Hello !
Alors ma "plus grosse bêtise", je pense, c'est d'avoir accepté de partir en extérieur avec un cheval que je connaissais à peine et avec qui je ne m'entendais pas très bien. On m'a demandé à plus reprise de venir, que ça nous ferait du bien. Sauf qu'en n'ayant pas le contrôle et de relation assez importante avec le cheval, nous ne sommes pas compris, je suis tombée et le cheval m'a piétiné sans essayer un seul moment de m'éviter.
Si les urgences ont cru à une hanche cassée, finalement je m'en sors qu'avec un sérieux traumatisme crânien et de grosses douleurs (merci mon gilet de protection et ma bombe <3).
Maintenant je ne sors plus en extérieur qu'avec des chevaux que je connais, qu'on a un truc (bon maintenant j'ai mon cheval donc c'est plus simple) ou un cheval vraiment bien dans sa tête qui sait ce que c'est que de respecter le cavalier.
Bonne question... j’en ai pas 😇😂
bonjour !

en y réfléchissant bien, je n'ai pas fait de vraies bêtises..... c'était surtout des situations où je me mettais en danger à cheval : mal arriver sur l'obstacle, ne pas avoir le contrôle etc.....