The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Que pensez-vous des arguments des cavaliers dit « naturels »?

Que pensez-vous des arguments des cavaliers dit « naturels »?
J'ai envie de rajouter (car plus ou moins tout a été dit !) une petite métaphore, à savoir que si tout était bon dans le naturel, les poisons et autres venins n'existeraient pas de manière générale. Et évidemment, pas seulement dans le monde du cheval.
* Et j'englobe tout parce que c'est un tout...En général, ça commence par le matériel, ça découle sur les fers, ect... Bref, le bien être général du cheval.
Bonjour Francesca,

pour ma part, ce n'est pas tant les pensées ou les envies de faire bouger les choses... Mais la manière dont c'est analysé, dit et des arguments qu'on sort beaucoup du contexte pour choquer. Dans tout "groupes" il y a malheureusement des extrémistes, ce qui fait à mon sens perdre totalement le bien fondé.

Exemple: Une fille était venue ici par rapport au mouvement qui s'est soulevé par rapport à la photo de GP magasine. Nous avons étés plusieurs à répondre à sa question en argumentant, seul soucis que j'ai malheureusement pu voir: On à gardé que ce qu'on voulait bien, et mit sous silence ce qui faisait des réponses des réponses relativement neutres, au cas par cas, ect... Là pour moi il y a un soucis de taille, car si des gens un peu limite extrêmes se mettent à passer sous silence des choses "bonnes et justes" qui ne vont pour autant pas entièrement de leur coté, ça pète ce qui est normal... Et là moi personnellement ça me fâche énormément.

Autre exemple il y a même pas 24h... Un article d'alerte concernant les danger des prairies et paddocks gelés à été émise par Equitom. Sur tout les partages, on tombe, une fois encore sur un partage qui lance les hostilités disant "Si les chevaux étaient au pré h24 ils ne pèteraient pas en l'air et les fers augmentent grandement le risque de fracture dans ce genre de période"... Et boum c'était partit...On dit qu'il faut voir si il n'y a pas non plus un réel besoin de fer, on remet les choses dans le contexte de l'article... Et on se fait lyncher, encore et encore...Et taxer de mauvais par les pro pieds nus...Bref, aucun dialogue d'une part.

Autant ceux qui font différemment ne me dérange pas, autant ceux qui font différemment mais veulent imposer mordicus leur façon de faire, de penser, ect... Car oui ils imposent leurs choix on ne va pas se mentir...Ca pour moi ça ne passe plus, on me prend à rebrousse poil direct. Oui les gens qui lavent plus blancs que blancs ont tendance à me courir depuis plus d'un an, et ça ne s'est pas arrangé quand on à commencé à me faire ch*** sur le comment gérer la blessure grave de mon cheval et sa convalescence.

Autre soucis avec ces mentalités, beaucoup font d'un cas une généralité...Et pour moi c'est contre productif, extrême là encore...

Sans mentir, on m'a fait culpabiliser alors que je vivais des périodes pas simples qui ne me plaisaient pas avec des chevaux blessés... On m'a pointé du doigts disant que je lattais mes chevaux parce qu'ils sautaient forts (Je répète, un cheval latté on le voit en une fraction de seconde au geste des antérieures)... On m'a tellement scié les côtes que j'ai cédé une fois en mettant un cheval au pré jusque Novembre, il à perdu plus de 100kgs en moins d'un mois (mais il faut qu'il s'habitue...) ... On m'a pointée du doigts parce que j'utilisais des mikmar, tandem (Alors que je commençais seulement une phase de ré-éducation sur des chevaux qui avaient l'habitude de mors durs, et que je n'allais pas passer sur un filet tout simple ou sans mors sur des bestiaux de 700kgs de muscles, pour emmener un cheval au casse pipe, non merci), et dernièrement un releveur combiné en cross "Mais pourquoi tu monte avec un mors combiné?!" - "Ben parce que ça fait 8 ans que j'ai travaillé, mon cheval à une top bouche, mais sur un cross ça peut servir parce que j'ai pas un cheval conciliant ni soumis, et que même si il adore, on à faillit se manger un tronc parce qu'on se disputaient encore une fois celui qui mène le parcours, je tiens pas à ce qu'il se fasse mal bêtement..." ... Et attention, on m'a casée dans la case des tortionnaires ou des déviants parce que je ne cautionne pas à 100% leur mouvement. C'est tellement gentil, si ça c'est pas une sous forme de dictat...Je ne vois pas ce que c'est?

Alors j'ai ma propre vision de l'équitation, du cheval, ect... Mais je vois surtout qu'on pousse moins à changer en mal qu'à changer en "bien" (chacun sa vision du bien)... Ceux qui diront "Met un mors avec un petit levier pour avoir du frein" proposent, au cavalier de savoir si oui ou non ça peut être utile... Ceux qui sont "trop" bien pensant imposent, et ça, non ça passe pas. Je fais mon bonhomme de chemin, j'essai d'inculquer aux gens que je conseils et aux cavaliers que je coach ou pour les chevaux pour qui on m'appelle de trouver ce qui convient au cheval et d'instaurer une vraie communication... Si derrière les gens ne veulent pas écouter ou utiliser les outils, je peux pas les forcer.

Pareil pour les courses... Graaaaand drapeau rouge! La plupart n'y connaissent rien, ou alors lisent des messages passer (et misère, qu'on apprenne un peu à ne pas être des moutons non plus et ne pas avaler tout cru ce qu'on nous met dans le bec comme si c'était, là encore, une généralité absolue!!!) - On se fixe sur un cheval très harnaché, on ne sait pas à quoi servent certaines ficelles, on ne sait pas qu'un check est composé de 3 parties dont un petit mors, on ne sait pas pourquoi les drivers sont un peu obligé de se caler les bras et aller au poids du corps pour permettre aux chevaux (les trotteurs se tractent...Je le répéterai jamais assez, ceux qui disent le contraire devraient revoir leur mécanique...) d'avoir un appuis pour tirer en prenant de la vitesse, et un cheval qui se tractent (autrement dit sur les épaules) à déjà "besoin" d'une béquille...Alors imaginons un cheval lancé à plus de 40kms/heures, sans un appuis devant, ce que ferai la chute...Pas plus dangereux que quand on fait les débiles en tapant la course tous de front dans un champ, si le cheval trébuche à cause d'une motte de taupe, ça fait mal, le cheval se casse la pipe mais c'est minime après tout parce que panpan est au filet simple, et le méchant trou était là... Ben c'est pareil...

Voilà... Je suis encore un peu écorchée vive sur le sujet, donc même si ça n'en à pas l'air, je respecte les gens mais en retour, il faut être respecté. J'en ai simplement marre... Que chacun se responsabilise déjà soit même, qu'on ré-instaure le dialogue vrai et constructif, le monde équin est immense et quand on porte des oeillères en se fixant sur un seul chemin, on ne voit pas tout le reste et c'est bien dommage... Parce qu'il y a du bon et du mauvais, mais c'est tellement plus facile et tellement plus valorisant de ne sortir que le mauvais, on se sent fort parce que le monde suit, les moutons arrivent... Alors que c'est passionnant de voir ce qui est moins bons, de l'améliorer de son coté, d'utiliser certaines choses en fonction des chevaux qu'on rencontrent,... Mais pour ça il faut savoir prendre les deux, et comme dans tout: Il y a du bon et du mauvais, et pour que le monde se porte mieux, il faut prendre les deux et analyser, réfléchir, et valoriser le bon sans dénigrer ce qui ne nous convient pas (bien sûr je ne parle pas des extrêmes du "mal" non plus)

Mon pavé semble cash, après je ne pratique pas la langue de bois...Il y a des choses que je n'ai pas aimée, et je le dis clairement j'ai PEUR pour les chevaux depuis pas mal de temps, parce que ça ne va pas en s'améliorant.

Je termine cette année, encore, sur un coup de g*****... On va finir par penser que je suis méchante XD Alors que non je suis un chou à la crème... Mais je suis un peu à bout de tout ça pour le moment :p
Bonjour Francesca,
Je trouve qu'il peut y avoir des bonnes choses dans l'équitation "naturelle", c'est une remise en cause comme une autre où on centre le bien-être du cheval. Mais comme tout, certaines façon de voir peuvent être "extrêmes" voire avoir parfois un manque d'ouverture d'esprit, en pensant qu'on fait mieux que les autres et les autres maltraitent leur chevaux parce qu'ils ont des fers, un mors, une selle, etc.
Mais c'est comme tout, il y a de très bonnes choses et des choses à ne pas prendre.
J’entends que ce sont des cavaliers que l’ont dit naturels car il pensent le materiel que nous utilisons est pour torturer les chevaux ect.. Mais personnellement je trouve pas que ce sont des cavaliers « naturels » mais des cavaliers qui préfèrent faire de l’equitation différament
Qu'entend tu par "cavaliers naturels" ?