The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

C'est le Blue Monday aujourd'hui, quelles sont vos astuces quotidiennes pour lutter contre les coup de blues ?

C'est le Blue Monday aujourd'hui, quelles sont vos astuces quotidiennes pour lutter contre les coup de blues ?
Je vois qu'on a des rituels en communs Mathéa (Bon courage pour la PACES !) : musique à fond, vidéos drôles, série préférée...

J'ai découvert récemment la méditation et même si j'étais sceptique j'avoue que j'ai été surprise, il faut quelques temps pour s'y mettre vraiment mais une fois dedans c'est top !
Personnellement je ne vois pas franchement la différence entre ce fameux Blue Monday et les autres jours de l'année dans mon cas. Mais étant en PACES (première année commune aux études de santé) qui est une année très difficile et éprouvante, à cause de la quantité de travail à fournir et de la compétition qu'il y a entre les étudiants, j'avoue que je commence à répertorier ce qui m'aide quand le moral n'est pas au top.

Sans aucun ordre de préférence, donc :
- une longue nuit
- un film/livre/série "doudou", que je connais par coeur mais qui me plaît toujours, bref valeur sûre
- un réconfort gustatif, que ce soit chocolat chaud, tisane, gâteau (avec un petit faible pour le bol de céréales au moment où ce n'est pas du tout l'heure mais on s'en fout)
- voir une de mes amies pour me vider la tête et rigoler, plutôt une à la fois quand je suis dans un coup de blues parce que le groupe entier me prend la tête si ça va déjà pas
- aller chercher du réconfort dans les bras de papa et maman, parce que l'épaule d'un parent il n'y a que ça de vrai
- mettre de la musique qui m'ambiance à fond dans l'appart et danser comme une dingue, ça requinque
- me lancer dans une compilation de vidéos drôles, débiles et sans intérêt, généralement pour finir dans les méandres les plus perdus d'Internet, où l'on trouve toujours quelques pépites à mourir de rire
- pleurer un vrai, un bon coup sur l'épaule de mon petit ami parce qu'on finit toujours par dire des bêtises et qu'on finit toujours par un fou-rire
- une douche chaude beaucoup trop longue
- une activité un peu inutile mais qui m'occupe les mains et dont je suis contente à la fin (ré-agencer mes meubles, complètement bouleverser le rangement de ma bibliothèque, essayer de nouvelles tenues en combinant toutes mes fringues)

Mention spéciale pour ce qui se rattache au monde du cheval parce que le week-end il y a ma bouffée d'air du samedi entre le club où je monte et une petite visite à "ma" jument, et c'est vrai que je ne me sent jamais aussi bien qu'avec elle.