The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Comment réagir à une situation pouvant faire peur aux autres cavaliers (embarquement etc) ? J'ai tendance à en rire mais j'ai l'impression de paraître insouciante... :/

Comment réagir à une situation pouvant faire peur aux autres cavaliers (embarquement etc) ? J'ai tendance à en rire mais j'ai l'impression de paraître insouciante... :/
Merci pour votre réponse! ^^
Je me sens rassurée par vos réponses.

@matbo
Tiens on a beaucoup de points communs! Je suis aussi la plus âgée du groupe!
En vérité, je suis plutôt du genre à pleurer dans la vie de tout les jours.
Il y a de cela deux ans, je me suis mise à pleurer parce que ma jument n'avançait pas et que je ne voulais pas utiliser ma cravache... donc j'étais en colère contre à peu près tout. Et pleurer quand je suis en colère, chez moi, s'est courant. Et du coup, pleurer me rend en colère, du coup je pleure encore plus x)

Du coup effectivement, ma différence de réaction entre dans les écuries et en dehors m'a avant tout perturbée. D'où mon questionnement d'ailleurs. ^^"

En tout cas merci de vos réponses à toutes! ^^
On a pas tous la même sensibilité face à ce genre de situations ! Personnellement, même si j'ai fait de gros progrès et que je ne perd plus tous mes moyens quand ça m'arrive, je ne fais jamais trop la maligne, quand je me fais embarquer j'ai plus tendance à relâcher la pression en fondant en larmes à la fin qu'en éclatant de rire. Quand tu es la plus âgée de ton cours on se sent parfois très seule en larmes au milieu du manège, et je te garanti que je préférerais être jugée "insouciante" que "chochotte". Même si dans les faits on se connaît tous et que personne ne juge qui que ce soit chez nous. ^^

Mais j'ai une amie qui, elle, en rigole plutôt. Quand elle se fait embarquer, elle est là à galoper en rond sans pouvoir s'arrêter et elle jure et elle rigole, elle se marre et quand elle finit par s'arrêter elle rigole et elle s'excuse d'avoir perturbé le cours, elle est plutôt insouciante. Et franchement, je n'ai jamais eu le sentiment que les cavaliers comme elle étaient mal jugés, bien au contraire. Quand tu es du genre émotif, tu aimerais bien être à la place de ceux qui arrivent à en rire. Et puis en général une fois les choses passées tout le monde en rit, même ceux qui paniquent sur le moment finissent par en plaisanter. Je ne connaît personne qui fasse la gueule dès qu'on parle de chute.

Je pense que si c'est ta façon d'appréhender les choses et que c'est naturel pour toi, tu n'as pas de raison d'essayer de réagir autrement. Bien au contraire, rien ne fait plus de bien quand on a tendance à paniquer que d'avoir sous la main un modèle d'insouciance, comme tu dis. ^^
Coucou Emeline,
J'en parlais avec ma mono ce matin parce qu'en ce moment ma DP fait le con à tous les cours (ceux en club comme les cours particuliers avec moi), il prend la main, part d'un coup en saut de moutons et coups de cul... Il y a des cavaliers qui sont en effet impressionnés par ça et que ça ne fait pas rire du tout.

Personnellement, quand j'avais un plus petit niveau j'avais tendance à vite repasser au pas et ne rien faire qui aurait pu relancer la bête.

Aujourd'hui c'est différent, quand mon loulou fait le con j'en rigole vraiment parce que de nous deux, c'est lui qui se retrouve le plus vite embêté puisque je ne lui demande pas de s'arrêter mais de bosser sur un truc biiiien chiant sans repasser à l'allure inférieure (en clair, on joue à qui sera plus con que l'autre et j'avoue que je gagne souvent ^^") et ensuite seulement je le laisse souffler et se calmer.

Je pense qu'il vaut mieux en rire et passer pour quelqu'un d'insouciant que de voir ça comme quelque chose de terrifiant. Si tu en ris les autres peuvent se dire que bah en fait se faire embarquer par PomponLaTerreur c'est pas aussi grave que ça en a l'air.
Je vois ce que tu veux dire aussi. Il y a une jeune cavalière aux écuries qui aiment bien les sensations fortes et adorent quand les chevaux sont à pleine balle.
L’embarquement ne me fait pas spécialement peur. Je m’arrête et je regarde comment ça se passe. Il y a des cavaliers qui aiment bien ce genre de sensation, ça peut amuser de voir un cheval un peu fougueux. Tu peux en plaisanter en te disant c’est son caractère, c’est mieux que ça s’il était blasé, etc.
Pareil, ça dédramatise la situation et on à chacun notre manière de réagir :)
@equistud @sayo Quand je dis en rire, c'est surtout plaisanter en fait.
J'ai déjà vu des gens rires d'un rire nerveux. Ce n'est pas ce qui m'arrive.
Bonjour Emeline,
Comme Fred, potentiellement c'est un rire nerveux que tu as. Rire libère des endorphines, souvent considérée comme l'hormone du bonheur, elle permet surtout de réduire le rythme cardiaque, d'atténuer le stress etc. C'est donc potentiellement la réaction de ton corps face à une situation incontrôlable pour évacuer les tensions.
Quand je vois quelqu'un se faire embarquer et qui essaye de récupérer comme elle peut et à la fin en rit, je me dis que c'est nerveux plus qu'autre chose.
Par contre je trouve plus insouciant les personnes qui poussent leur chevaux à fond, les font courir pour le plaisir alors qu'on est plusieurs en manège et que ça commence à faire chauffer les autres.
Bonjour Emeline,

ça dépend quelles situations, le contexte, le stade de risques,...Ca peut être du rire nerveux aussi et ça m'arrive encore souvent, j'essai de me maîtriser mais ce n'est pas toujours facile lol

Quand Royal démarrait en gros dos dans ses départs au galop, ou que mon 1er cheval de concours faisait pareil dans le paddock d'échauffement en concours, sur le coup je ne saurai pas dire si je riais mais après coup oui je mettais à rire. J'ai fais des chutes où je riais aussi.

En coachant, c'est difficile aussi de ne pas rigoler dans certaines situations...Par exemple quand on est en remise en confiance sur quelqu'un qui à encore des appréhensions et que le cheval fait un gros saut, ou pour faire reprendre confiance à quelqu'un sur le galop et qu'on voit le cheval faire des sauts de moutons comme si il levait le derrière super haut alors qu'il lève à peine de 20cms, bon ça me fait rire avec une part nerveuse mais ça dédramatise la situation quand même sauf quand on se trouve en présence de personne qui le prennent assez mal (Pire encore quand on à le rire nerveux qui s'accentue quand la personne se vexe). J'ai déjà rigolé sur une session où le cheval était vraiment partit dans sa course, mais quand on se rend compte que ça ne s'améliore pas, là on ne rit plus parce que le danger d'un accident est bien présent et on ne maîtrise rien.

Quand j'étais plus jeune j'ai aussi eu des crises de rire en me faisant embarquer quand on faisait des courses dans le champs et encore pire quand dans la course on voyait l'uns des poneys faire le fourbe et nous passer à coté à fond la caisse en tapant des gros dos, ou que mon propre poney m'embarquait sortie de champ et sur la route pour rentrer à la maison. Mais en vieillissant on s'assagit un peu, et le mécanisme de concentration pour gérer prend le dessus sur le coup aussi.

Tout ça pour dire tu n'es pas insouciante, tu n'as peut être pas la même notion que d'autres tout simplement. Chaque personne est différente, tant qu'on à conscience du potentiel danger d'une situation c'est le principal. L'Insouciance pour moi c'est de n'avoir aucune conscience des dangers et situations potentiellement dangereuses, et sauter dedans la tête la première sans prendre un minimum en considération les règles de sécurité.

Pour te dire comment on doit réagir, je pense que tu le sais mais notre nature prend le dessus et on ne peut pas toujours contrôler ce genre de chose non plus.