The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Que pensez-vous des chevaux mis au pré toute l’année et quels sont vos témoignages pour un trotteur rustique, quels sont les soins à faire...?

Que pensez-vous des chevaux mis au pré toute l’année et quels sont vos témoignages pour un trotteur rustique, quels sont les soins à faire...?
Le goudron c'est à utiliser correctement je dirais. C'est-à-dire sur pieds secs et bien propres, pas tous les jours évidemment. Mais une fois de temps en temps l'hiver ça renforce vraiment la corne contre l'humidité, à condition comme tu l'as dis de ne pas en mettre sur le pied déjà trempé et de l'enfermer dedans. ^^
Alors le goudron c’est à éviter :) en plus que ça dégomme les pâtures au fur et à mesure , ça enferme les bactéries et ça accélère les pourrissement des fourchettes
Coucou,
Comme la dit Mathea, mes chevaux sont au pré toute l'année et il faut surtout envisager des problèmes de pieds... Pour l'hiver ou les pieds sont tres humide, je te conseille de mettre du goudron. Et pour l'été, ou les pieds sont trop secs, de la graisse verte sufit si ton cheval na pas de problemes de pieds. Après, il faut regarder tous les jours si le cheval ne sait pas fait de blessures car elles sont tres courantes au pré !
Je précise qu’il sera en pension pré donc avec d’autre congénères etc.. merci beaucoup pour vos réponses
Ma grosse vit au pré toute l'année, qu'il vente qu'il pleuve qu'il neige. Les soucis viendront beaucoup des pieds, comme toujours. J'ai un pré très boueux, l'hiver j'ai systématiquement le problème de la gale de boue. Et à l'inverse, quand l'été revient et qu'il se met à faire sec après des mois d'humidité, les sabots se fragilisent, fendent, avec à la clef seimes et autres réjouissances. Il faut bien gérer les soins des pieds, avec ferrure adaptée si tu ferres, graissage au goudron l'hiver et baume nourrissant/hydratant l'été, et assurer les périodes de transitions (printemps et automne) avec des soins double effet qui nourrissent et hydratent tout en protégeant de l'humidité extérieure.

Autre point à réfléchir, c'est l'alimentation. Il faut être attentif et bien estimer le rendement nutritionnel de ta pâture pour complémenter de manière adaptée, que ce soit avec du fourrage ou des concentrés. La ration d'un cheval au pré évolue plus souvent avec l'abondance et l'état de l'herbe, et il faut rester vigilant pour ne pas laisser s'installer de carences, ou au contraire risquer de surcharger les rations. A voir avec ton véto, ou encore mieux avec un spécialiste.

Au quotidien, ça demande évidemment une visite par jour minimum, vérifier l'état général du pré (pas de clôture tombée, etc), des installations (abris qui tient debout, abreuvoir qui fonctionne) et l'état général du cheval (en forme, signe de maladie, petit bobo). C'est l'évidence même, mais le mieux c'est de mettre son cheval avec un congénère, même s'ils ne sont que voisins de pré. Ne pas oublier la nécessité d'un abris, d'un point d'eau qui fonctionne (et ne gèle pas !), des clôtures adaptées... bref les essentiels de la vie au pré.

PS : il faut avoir conscience que le boulot de pansage sera plus conséquent qu'au boxe. Roulades dans la gadoue oblige...
Mon cheval est au pré à l'année et je n'ai pas de soucis (sauf les pourritures de fourchettes l'hiver^^) 1 seul bobo depuis 3 ans, il avait tapé dans un de ses glomes.
Attention aux fourbures au printemps, retour progressif à l'herbe. Je clôture la parcelle entière et je met un fil pour couper le terrain, et j'ouvre au fur et à mesure pour éviter les risques.
Peut être prévoir une petite couverture au cas ou et du foin de bonne qualité pour l'hiver !
Je suis pour le pré à l’année en général donc pour un tf rustique encore plus 😁

Au niveau de soins c’est plus tout ce qui concerne les pathologies des membres type gale de boue ou pourriture des fourchettes + des petits bobo mais il n’y pas tant de différence que ça avec un cheval au box