The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Avez-vous testé la méthode Sophro Cavaliers et notamment sur la gestion du stress en concours ?

Avez-vous testé la méthode Sophro Cavaliers et notamment sur la gestion du stress en concours ?
Je pense que la sophrologie peut beaucoup t'aider car c'est essentiellement un travail sur le souffle, la respiration. C'est très recommandé pour les gens qui font des crises d'angoisse par exemple car tu apprends à la "désamorcer" par la respiration. En complément je faisais aussi du yoga et des ateliers de pleine conscience. Le premier peut t'aider à prendre conscience de chaque partie de ton corps et à reconnaître les zones de tension pour mieux les détendre. Par exemple, je me suis rendue compte que je contractais toujours ma mâchoire, mes jambes, mon ventre, que je remonte toujours mes épaules, que mon dos absorbe toutes ces tensions. Une fois que tu en as conscience, il est plus simple d'y penser dans la journée de te détendre simplement en se relâchant. Et encore une fois ça t'emmène vers la maîtrise de ta respiration et de ton corps. Enfin, la pleine conscience apprend, entre autre, à prendre conscience de ses émotions, de les écouter mais aussi de les gérer, à relativiser et s'affranchir du regard des autres et gagner de la confiance en soi.
Merci pour vos retours. Actuellement je sors en concours en Amateur 2. Cependant j’ai beaucoup de mal à gérer mon stress. Lorsque je prépare ma jument mes mains tremblent un peu. Mon cœur bat plus vite. Et je sens pendant mon tour que je suis apnée, que je ne prends pas le temps de respirer. J’aimerai remédier à tout ça car j’aime vraiment aller en concours mais le stress prend toujours le dessus.
Bonjour Mathilde,

une amie fait de la sophro cavalier pour ses concours et elle en est vraiment très contente. Quant à moi j'en fais un peu pour la vie de tout les jours par rapport à ma santé, ça m'aide pas mal aussi. Je serai tentée d'en faire par la suite pour la reprise des concours également, conseillé par mon amie d'ailleurs.
* lors de ta séance. Par routine c'est vraiment très simple. Au début de la visualisation on te demande de mettre ta tenue de concours que tu as préparé la veille, ce que tu comptes manger au petit déjeuner, d'inclure une série d'exercice de sophrologie pour vraiment te mettre en condition. L'important le jour j, c'est tout simplement d'enfiler la tenue de concours que tu as visualisé, de prendre le déjeuner prévu, de faire sa série d'exercice et le cerveau est déjà conditionné et "apaisé" car il connaît le déroulé de cette journée ! Alors bien sûr, tu auras vu avec le sophrologue qu'il ne faut pas se laisser submerger au moindre accroc et tu auras appris à gérer ces éventualités.
Je ne connais pas mais je fais de la sophrologie depuis plusieurs années (pas régulièrement). La première fois que j'y suis allée c'était pour mon premier concours de CSO, j'avais très peur d'oublier mon parcours ! Finalement, j'ai fais sf et je suis arrivée au pied du podium (je ne savais pas que c'était chronométré haha) tout ça grâce au pouvoir de la visualisation. Tu exposes tes craintes, tes peurs, tes angoisses ou simplement ce que tu aimerais travailler dans ta séance (concentration, mémoire, une échéance particulière,...) et le praticien oriente sa séance. Il y a un véritable temps de parole ce qui est déjà assez libérateur. Ensuite viennent les exercices qui incluent le souffle, la visualisation et la circulation des énergies. Il y a des personnes plus réceptives que d'autres mais pour ma part j'y suis très réceptive et c'est vraiment bénéfique que ce soit pour une échéance ou même au quotidien ! Pour la gestion du stress c'est tres adapté car lors de la séance, tu balayes tes peurs et tes appréhensions par des exercices mais aussi en préparant les solutions et en te donnant confiance en toi-même, en tes capacités etc,... ensuite il y a un travail de visualisation très important car c'est lui qui "conditionne" ton cerveau à la réussite. Le jour du concours tu as juste à recréer la routine que tu as mise en place dans ton cerveau ou instaurer un code physique (certains se massent le lobe) pour enclencher de nouveaux tous les bons sentiments positifs que tu as éprouvé.