The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Le pré de ma jument comporte une partie boisée ; y a-t-il des précautions à prendre ?

Le pré de ma jument comporte une partie boisée ; y a-t-il des précautions à prendre ?
Bonjour attention aux glands qui sont plus ou moins toxiques pour les chevaux, aux tiques et aussi au risques de blessures avec des branches trop basses, des épines ou des racines
La présence des chevaux permet de dégager les bois (ronces, branches basses) mais ils vont faire des dégâts : jeunes arbres tondus, écorces mangées, certains arbres comme le laurier sauce se font brouter en continu, branches cassées a force de se gratter dessus voir de jeunes arbres (j'ai déjà vu un cheval reculer sur un arbrisseau pour se mettre a califourchon dessus et se gratter l'entrecuisse et le ventre !).

Par contre avec "l'autogrooming" sur les arbres, les chevaux sont plus heureux et les arbres sont moins envahis par la mousse et le lierre.

Le lierre est d'ailleurs lui aussi modérément toxiques et les chevaux vont tout de même aimer en manger quelques feuilles, il contient une molécule favorisant la pousse de la corne. La encore avec du fourrage de qualité a volonté pas de soucis, et au pire il suffis de sectionner la base du pied de lierre pour le tuer.

En gros, les chevaux dans les bois c'est pas top si tu veux des bois pour de la production de bois d'œuvre ou de bois déroulé mais sinon c'est plutôt bon pour les bois. En faible chargement, les chevaux nous ont tués quelques beaux arbres et pas mal d'arbrisseaux par contre.
Pour le cheval, c'est un pâturage qui va interdire les apports de foin "par dessus la jambe" : s'il n'a pas de fourrage de qualité a volonté il va se caler avec des choses moins bonnes pour lui... Par contre c'est un excellent abris.

Je le redis, pas de licol sous les arbres !
Maxence, les glands sont modérément toxiques pour le cheval et doivent être consommés en grande quantité par un cheval glouton ou qui a faim...
Mes chevaux sont depuis 10 ans sur 15ha dont une bonne moitié en forêt bien pourvue en chênes sans le moindre soucis, mon grand-père a des prés bordés de chênes depuis 35 ans et n'a eu le soucis qu'une seule fois avec un trotteur en sortie de réforme (jamais avec la shetland, ni avec les poulains ou avec un vieux cheval ...). Un cheval qui a du foin de qualité a volonté ne va pas s'empiffrer de glands.

Le gros soucis a mon sens, c'est de ne pas pouvoir laisser un licol au pré. Je pense que le couvertures anti insectes ou de mauvaise qualité doivent prendre cher aussi... J'ai de la chance mon vieux est soigneux avec ses couettes !

Les chevaux vont se dans les bois et trouver un complément de fourrage avec les feuilles. A l'automne, les glands et châtaignes vont participer au gras hivernal (attention aux fourbures et aux intoxications quand même, si vraiment les chevaux y vont trop, mieux vaut clôturer mais a part pour la shetland on n'a jamais restreint.

Faire attention au tic
Mais mes chevaux sont dans un pré de plusieurs hectares avec beaucoup d'arbres pour l'ombre

Et a part se gratter un peu fort par fois on n'a jamais eu de problème 👍
Heyy !
Tout dépend des arbres présents, s’ils sont très fins, je te conseille de mettre une protection pour protéger, cependant s’il s’agit de chênes, ne surtout pas la mettre dans le pré car les glands sont très toxiques pour les équidés.
Après si cela n’est rien de tout ça, tu peux laisser comme ça, cela pourra créer des zones d’ombres en cas de grandes chaleurs et cela permettra qu’ils puissent se gratter.