The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Qu'est-ce qui est primordial pour vous : le bonheur de votre cheval, sa musculature, qu'il soit avec d'autres ? Pensez-vous rendre heureux vous chevaux ? Ecoutez-vous leurs désirs ?

Qu'est-ce qui est primordial pour vous : le bonheur de votre cheval, sa musculature, qu'il soit avec d'autres ? Pensez-vous rendre heureux vous chevaux ? Ecoutez-vous leurs désirs ?
Le bien être et le bonheur de mes chevaux et primordial pour moi (comme pour tout le monde d'ailleurs je pense, chacun a sa façon).

La musculature jour un rôle important dans le bien-être du cheval, que ce soit dans un contexte "cheval" (confort articulaire etc) ou "équestre" (porter le cavalier sans dommages ...).
Après travailler en carrière c'est égoïste mais les chevaux apprennent a apprécier comme nous apprenons a apprécier le footing ou le sport en général.

Pour moi par contre, la définition des conditions de vie optimales sont très très subjectives... On est tous d'accord pour dire qu'un cheval doit se déplacer beaucoup, manger tout le temps et avoir des contacts avec ses congénères pourtant certains vont considérer que ça implique un cheval poilu et crasseux qui gambade avec des camarades aussi hirsutes et d'autre que box avec sorties paddock-marcheur-balade-carrière plusieurs fois par jour pour un cheval pomponné avec la dernière couverture sera plus heureux... Et c'est peut-être vrai !
J'avais vu ce dessin très juste avec deux couples cavalier-cheval aux antipodes du style, et les bulles montant que les deux cavalières plaignaient le cheval de l'autre.

Mon jeune pourtant plutôt habitué au prés immenses a tes rapidement apprécié rentrer au box (ration le matin et pré la journée donc pas pressé de voir le grain).
J'ai vu des chevaux refuser de rester au pré et sauter les fils pour rentrer au box, et des chevaux de concours déprimer en arrivant au pré...
Le bonheur de mon cheval est primordial pour moi comme pour tout (je l'espère) cavalier/propriétaire. Je me soucie de son environnement pour qu'il réponde au mieux a ses besoins (espace, vie en groupe, exercice physique,...). Je suis à l'écoute de ses besoins, de son moral et de son corps. Si je le sens fatigué ou patraque, je lui propose plutôt une balade tranquille ou une séance de pansage et je l'emmène brouter. Si il est en forme alors un boulot un peu plus poussé mais toujours selon son physique. A mon sens prendre soin de la musculature de son cheval c'est lui permettre d'être bien dans son corps. Cependant le travail doit être proposé au cheval dans le respect, sans violences et avec juste ce qu'il faut de contraintes pour avoir le résultat escompté. Comme un humain a besoin de faire du sport pour être en bonne santé. J'espère avoir répondu à ta question :)