The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Ayant une main douce, pas beaucoup de force et montant un poney qui s’appuie énormément sur son mors et met son poids principalement sur l’avant main. Quel mors conseillez-vous pour le redresser ?

Ayant une main douce, pas beaucoup de force et montant un poney qui s’appuie énormément sur son mors et met son poids principalement sur l’avant main. Quel mors conseillez-vous pour le redresser ?
Je suis là seule à le monter donc j’y ferais attention

Merci de tes conseils je vais essayer ça 😉
J'ai fait le même travail sur mon deuxième loulou de 10 ans qui, par ma faute, avait la bouche très dur et ne cédait absolument pas. Le plus important c'est de bien instaurer les codes à chaque fois et surtout si tu n'es pas la seule à le monter, chacun de ses cavaliers doit y faire attention. Cela pourra prendre quelques mois mais arrivés à la fin, ce sera beaucoup plus confortable pour vous deux...

Je te recommande vivement d'essayer des choses pour lui a p p r e n d r e à se maintenir et non de le contraindre avec un mors qui au final ne règlera pas le problème de fond (au passage, une contrainte n'est pas forcément violente).

Libre à toi de choisir, je ne fais que te donner mon avis...

Si jamais tu as besoin de nouveaux conseils, n'importe, je suis à ton entière disposition :)
Bonjour, merci pour ce commentaire bien détaillé et pour votre expérience !

Le seul « problème »que j’ai c’est qu’il a 11 ans et a donc pris des défauts avec ses proprios c’est pour cela que j’ai un peu de mal et comme c’est une tête d’en mules reprendre son éducation et très compliquer sachant que ses propriétaire l’on eu très jeune, il se place mais s’appuis énormément sur le mors et sur ses épaules😅

Mais merci des conseille je prend note et je vais tout de même essayer mes exercices, peut être que cela fonctionneras ;)
Bonsoir Louise, je te copie-colle une réponse que j'ai déjà faite (et je modifie un petit peu pour correspondre à ton post)

Je précise que tout ce que j'avance ici ne provient que de mon expérience personnelle.

Voici mon cas : j'ai débourré mon poulain moi-même et donc ai fait sans doute des petites erreurs... (c'est un demi-trait). Arrivé à ses quatre ans (le moment de commencer à monter quelques minutes, travailler le pas et l'arrêt par exemple), il était complètement dur dans la bouche ! Insensible, s'appuyait sur le mors (simple brisure à olives, avec gros canons). Cheval d'ores et déjà très puissant, il lui était très facile de me prendre la main n'importe quand. De même que le tien, son poids était largement sur les épaules.

Première chose que j'ai faite, j'ai changé le mors. J'ai opté pour un mors simple brisure à aiguilles avec des rouleaux en cuivre sur les canons. (les aiguilles sont un petit peu plus "éducatives" pour un travail de la bouche, de la direction ; les canons fins m'ont permis de rattraper mes petites erreurs -car plus le mors est fin plus il est sévère ; et les rouleaux en cuivre ont pour vertu de décontracter le cheval). Je précise que l'intérêt de monter dans la dureté du mors n'a que pour but de sensibiliser à nouveau, une fois les ordres acquis, on repasse sur du plus doux, sinon comme le dit Andy Booth "on met de plus en plus pour faire de moins en moins".

Plusieurs amies m'ont aidée en me proposant des solutions différentes , et voici donc ce qui a véritablement fonctionné pour nous deux :

Voilà des exercices qui ont été miraculeux pour nous (ils permettent une direction très fine, je te le donne car s'il refuse de se placer c'est peut-être car il se défend du mors, à ce moment là il faut l'éduquer à y répondre en douceur) :

Lors de tes premières séances (exclusivement concentrées sur le travail de la sensibilité au niveau de la bouche), je te conseille de prendre des rênes a j u s t é e s et commencer par travailler la d i r e c t i o n.

EXERCICE : avec trois, quatre ou cinq doigts sur les rênes (au choix, moi j'en ai pris trois pour un maximum de légèreté), tu te concentres sur les virages ! Un doigt va venir pianoter légèrement, puis si le cheval ne répond pas, deux doigts, etc, puis si aux doigts il ne répond pas tu écartes ta rêne et pousse avec ta jambe. Tu félicites une fois que le cheval à répondu (même si c'est avec la jambe).

Le but de cela est que le cheval anticipe l'inconfort et ne tourne qu'avec une simple pression d'un doigt. Cela peut prendre beaucoup de temps.

(Il y a ce qu'Andy Booth appelle des principes universels qui concernent l'apprentissage du cheval, des notions comme le confort/inconfort, céder à la pression, renforcement positif, négatif... si tu ne connais pas tout ça tu peux aller voir sur Internet ou je peux t'expliquer également)

Voilà un exercice déjà très pertinent je trouve. Petit à petit tu pourras rallonger tes rênes et déjà tu auras récupéré une légèreté dans la bouche de ton cheval et tu auras ce poids en moins.

Aujourd'hui mon cheval répond rênes longues, avec un seul doigt en licol plat ! au pas, au trot comme au galop. (La position du corps l'aide également)

Voilà ensuite un deuxième exercice pour que le cheval cesse de s'appuyer sur le mors -et donc céder puis petit à petit tu pourras lui demander de se mettre en place de cette manière-

(je reprécise que je ne suis absolument pas experte, cette technique a fonctionné pour moi, on m'en avait dit du mal comme du bien, j'ai essayé de faire à ma sauce et de rester toujours dans le respect du cheval... j'espère ne pas avoir fait d'erreur évidemment, et surtout ne pas commettre celle de communiquer une technique qui pourrait s'avérer néfaste...
tu peux et dois aussi toi-même faire le tri dans mes conseils...)

EXERCICE :

au pas, tu prends tes rênes ajustées et tu viens pianoter avec tes doigts : le cheval baissera la tête -il cédera- et à ce moment là tu lâches complètement les rênes et le félicite (le but est qu'il trouve beaucoup de confort dans le "céder au mors").

-Moi j'ai choisi le "pianoté", j'ai lu aussi que tu pouvais "prendre et rendre avec des mains alternées" -je peux t'expliquer plus en détails si tu ne comprends pas-

Une fois que ton cheval cède au pas -rênes ajustées-, tu peux t'entraîner à ce qu'il cède avec des rênes plus longues. Ensuite, tu tentes de lui maintenir la tête -sans qu'il ne s'appuie sur le mors- à hauteur du garrot- au début trois foulées, puis après 10 secondes, etc.
REMARQUE IMPORTANTE : quand je dis tu maintiens la tête, ça ne veut pas dire que tu tiens fermement les rênes, ça veut seulement dire que s'il tente de la baisser trop tu remontes et s'il la remonte trop tu refais céder, jusqu'à ce qu'il trouve le juste milieu qui est la nuque au niveau du garrot)

Tu fais de même au trot, et ensuite à toi de voir ce que tu souhaites : garder les rênes ajustées au trois allures ; ou toujours rechercher le moins d'action possible et rallonger tes rênes petit à petit... A toi de manipuler un petit peu l'exercice en fonction de vous deux...

Ça a vraiment révolutionné ma façon de monter et le confort de mon cheval je pense... Je ne jure pas que par cette méthode mais je te la conseille vivement tout de même.

Bonne chance avec ton loustic, j'espère ne pas avoir abuser de l'espace commentaire.

N'hésite pas à me contacter si besoin :)
D’accord ☺️

Oui je pense aussi que c’est une mauvaise habitude car ses propriétaire avait beaucoup de force donc je pense qu’il s’est habitué à avoir toujours une main forte, le problème c’est que moi j’ai vraiment pas de main du tout j’en suis plutôt du style a toujours avoir une main posée c’est très rare que je me braque contre mon cheval même quand je me fait embarquer mais là lui je ne peux rien en faire si je ne mets pas de main car sinon il n’en tourne pas ne s’arrete Pas et me tracte....

Il faut que je vois avec mon coach demain

D'accord je prend note, merci de tes conseille 😉
Tu peux me tutoyer 😉

Quand je dis soucis de travail, je pense éducation. C'est ce que tu dis par "habitué a avoir beaucoup de contact" si tu préfère. Ce n'est pas le genre de cas où je mettrais un mors plus dur mais ça ce justifie, je ne connais ni ton niveau ni ton cheval après tout ! Mais c'est le genre de problème qui se résoud généralement avec un travail progressif (d'où le fait d'en parler avec ton coach pour mettre un travail de fond en place).

A ta place, j'essaierai de resserrer la muserolle justement pour l'empêcher d'échapper a la main. J'ai vu sur horsealot des gens qui privilégiaient une muserolle plus sévère (en corde notamment) plutôt qu'un mors hyper sévère.
J’ai changer deux fois de muserolle, c’est une taille cheval regler très large donc je ne pense pas que ce soit ça

Je vois avec mon coach demain aujourd’hui il n’est pas là

Mais c’est un poney qui a toujours été habitué à avoir de la main c’est impossible pour moi de le travail sur le plat car il me prend toujours la main
Qu’entendait vous pas un soucis de travail ?
As tu essayé de changer les réglages de la muserolle voir de changer de muserolle ?

Et qu'en dit ton coach ?

Car pour moi c'est vraiment plus un soucis de travail que de mors...
Oui, même en laissant complètement filer les rênes il continue toujours d’essayer de s’appuyer et tombe donc vers l’avant, pareil quand j’ai une action discontinue, il porte vraiment tout vers l’avant, que je tire ou non il fait pareil 😕
Tout d'abord, il faut être deux pour tirer 😉 as tu essayé de le "laisser tomber" voir de ne pas prendre le contact de la séance ? D'agir avec des actions de main discontinues, de ne pas opposer de résistance pendant que tu travaille... C'est très compliqué a mettre en place les premières fois pour le cavalier mais c'est très efficace.

Pour le mors, je ne suis pas compétente pour t'aider par contre je n'y connais rien ! Les seules fois où ça m'est arrivé d'avoir un tracteur au bout des bras c'est moi qu'on a fait bossé le cheval gardait son mors simple.
Bon courage !
Je recherche un mors pour le redresser et l’empêcher de trop s’appuyer sur son mors, que me conseiller vous ? Sachant que j’ai déjà essayer un pelham mais ça ne change rien j’ai l’impression que c’est pire et en mors simple il m’est impossible de le redresser ou même de l’arreter, je n’ai aucune envie d’avoir une main forte ou de devoir lui cisailler la bouche pour qu’il s’arrete c’est donc pour cela que je cherche un mors pouvant lui convenir ?

A savoir qu’il est à jour du dentiste de l’ostéopathe etc, il faut 1m44 et il est entier