The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Dans l'optique de l'achat d'un cheval polyvalent. Auriez-vous des races de prédilections à conseiller ?

Dans l'optique de l'achat d'un cheval polyvalent. Auriez-vous des races de prédilections à conseiller ?
Merci Mathéa,
Oui affaire à suivre. Je te dirait ce qu'il en est semaine pro.
S'ils l'ont estimée assez calme et posée pour de l'attelage, c'est clair que c'est bon signe, et du coup c'est un vrai plus pour toi. Et puis si un jour il y a des difficultés à surmonter et que tu ne te sens pas assez encadrée, on trouve toujours moyen de faire venir un coach particulier pour quelques séances histoire de cerner le problème et de travailler dans le bon sens, ce n'est pas vraiment un souci je pense.

Tiens-nous au courant. ^^
Merci Mathéa,
Merci Tamaris,

Pour tout dire je suis passé à l'élevage cet après midi. Car je souhaitais prendre connaissance de l'environnement dans lequel elle a grandi. J'ai aussi pu voir l'éleveur qui s'en occupe les déboure, les monte, les attéle, etc. Elle montait un cheval plutôt chaud. Mais pas une fois elle a donné un coup de baguette. Elle restait calme et même si il faisait le bêbête. Il ne l'a pas jetée. Ça m'a rassuré sur leur éducation et la manière dont les choses se sont déroulé. On a visité la structure pu en apercevoir, le observer et les caresser. Ils sont tous mignons. Tous différents tant sur le caractère que sur le plan physique. Ce qui me plaît c'est qu'il vivent leur vie de cheval. Ils me paraissent petits mais on verra. J'en l'ai pas vu. Mais j'ai pas pu m'excuser de demander à la propriétaire si elle était aussi nerveuse que le cheval qu'elle montait. Elle m'a assuré que non. En fait c'est une jument qu'ils ont monté. Et comme elle était plutôt d'un tempérament calme et froid il l'ont aussi attelé. Ce qui est un bon signe. Et pas mal car pour avoir déjà fait de l'attelage je voulais de toute façon m'y remettre.

Par contre je serai dans une écurie familiale et plutôt seule du coup. Donc pas trop aidé. Pour la "crise d'ado" j'espère qu'en lui donnant beaucoup d'amour. En bâtissant une relation de confiance et respectueuse cela se passera bien.
Je plussoie le fait qu'il faut prévoir un bon suivi ostéo/véto/etc. Pour un cheval en croissance de toute façon, c'est plus ou moins inévitable. Par contre, une crise d'ado n'est pas forcément quelque chose d'explosif et violent. Ca peut être un cheval qui va être plus "coquin" pendant un an ou 2 avant de se calmer, sans que ce soit quelque chose qui arrive d'un coup suite à une douleur.

Après, pour ce qui est des défenses, effectivement ça peut révéler une douleur ou une gène (ça a été le cas du mien l'année dernière lors de ses grosses poussées de croissance), mais ça n'empêche pas le fait qu'ils peuvent aussi le faire par "test".

Mais encore une fois, ça ne va pas être le cas de tous les chevaux, sinon on ne trouverait aucun cheval de moins de 7 ans en club ce serait trop dangereux. Beaucoup de chevaux restent agréables à vivre entre leur 4 et leurs 7 ans. Et les professionnels du milieu sont là pour épauler les propriétaires si ça devient trop compliqué.

Pour savoir si tu risques d'avoir des réglages à faire sur le comportement, tu peux demander comment s'est passé le débourrage, si ça a été compliqué au sevrage, quelle "charge" de travail la jument a depuis qu'elle a commencé à être montée, ...
Le mien a cumulé:
- allaitement difficile
- débourrage à la va-vite et sans travail à pieds
- génétique qui n'a pas aidé niveau caractère
Il prend 5 ans, je l'ai eu à 3ans et demi, et il a déjà eu sa période "morsure", sa période "je te pousse pour voir si tu dis quelque chose", sa période "je veux pas donner mes pieds alors je t'écrase contre le mur". A chaque fois, ça se règle bien, il faut "juste" avoir le réflexe de réagir. La jument que j'avais en DP avant, de ses 4ans à ses 5ans, n'a jamais eu ce genre de comportement, et pourtant elle avait un gros caractère, comme quoi chaque cheval est différent!

Je doute que la fjord que tu vas voir cumule autant de facteurs propices à une crise d'ado explosive, mais ça ne coûte rien de demander!
Je ne suis pas entièrement d'accord avec Tamara. Tous les chevaux ne font pas une crise d'ado. Déjà quand ils ont eu une croissance assez régulière et uniforme, sans prise brutale de taille ou de masse musculaire, ils ne prennent pas "brutalement" conscience qu'ils peuvent taquiner leur cavalier, donc ça ne change pas grand chose.

Pour ceux qui vivent une transformation physique plus brutale, ça ne change pas forcément leur façon de se comporter au travail. Le problème de l'idée de "crise d'ado" c'est que ça peut cacher d'autres problèmes. Quand un cheval se met à se "rebiffer" entre ses 4 et ses 7 ans (en gros), on a vite fait de se dire que c'est une crise passagère inévitable et qu'il faut gérer et attendre que ça passe. Sauf que ça peut cacher d'autres causes. Et puis, un cheval qui se met à botter, mettre des coups de culs quand il grandit fort ou prend du muscle, ce n'est pas forcément la conscience de pouvoir s'opposer à son cavalier (techniquement, ils en sont capables avant), ça vient souvent plus d'une gêne physique due à la croissance que d'une volonté de tester son cavalier.

Dans cet âge-là, il faut surtout faire plus régulièrement venir l'ostéo/le dentiste/le véto, et adapter le travail pour accompagner sa croissance sans occasionner de gênes. Quand un cheval grandit d'un coup, il peut développer des douleurs dorsales, musculaires, etc, et c'est souvent ça qui est à l'origine des manifestations sous la selle, de morsures au sanglage/pansage... Le réveil des hormones joue aussi.

Quand bien même ton cheval ferait une "crise d'ado", comme l'a dit Tamara c'est vrai que ça se gère très bien si on adapte le travail et qu'on se fait accompagner.

Je ne crois pas en tous cas que l'idée de la crise d'ado doive dissuader d'acheter un cheval "jeune" si tous les autres voyants sont au vert. Pourvu d'être accompagné, encadré et de rester à son écoute, ça se gère bien, et surtout, ce n'est pas du tout garanti que ça arrive. C'est un risque comme un autre.
Je précise que la jument "indomptable" de mon amie l'a été vers 6ans, avant ça elle était adorable et elle est redevenue adorable après :) Ca a été une année pas facile pour mon amie par contre, le temps que ça passe.
Oui, après comme je l'ai dit elle peut être plus ou moins forte selon le cheval, son caractère, comment il a été débourré, etc.

Une amie ne pouvait plus du tout monter sur sa jument pendant sa crise d'ado (cabrades à répétition, rejet total du cavalier, il a fallu qu'elle refasse le débourrage), mais c'est le cas le plus extrême dont j'ai entendu parler.
Souvent, c'est surtout que le cheval se rend compte qu'il a de la force et qu'il n'est pas "obligé" d'obéir, donc on se fait embarquer, ils tentent de voir s'ils peuvent mordre de temps en temps, ... c'est totalement gérable avec un peu de discipline et du travail. Mais c'est clairement pas une période où on peut se permettre de dire "oh il a essayé de mordre pour jouer c'est mignon" (oui, j'en connais qui disent ça ^^).

J'ai connu un cheval qui a passé sa crise d'ado plutôt pépère, il donnait juste des coups de culs au départ au galop et tentait de faire demi-tour de temps en temps en balade (et encore, si on insistait un peu, il ne cherchait pas plus que ça). Je ne sais pas si on peut vraiment appeler ça une crise d'ado, mais il a arrêté de le faire vers 7-8ans ^^
Bonjour Anne

Dans les races qui collent...tu as le fjord Oui, haflinger (caractère un peu plus têtu par contre), le franche montagne, le merens, le tinker, ...ect

Ça reste des modeles porteurs, tu peux en trouver des plus carrés que d'autres. Niveau polyvalence de loisir ils sont en général assez bien, la plupart sautent même un peu.

Et ce sont des races rustiques, qui vivent généralement très bien l'extérieure, avec un pied sûr et pas trop de sang (bon c'est pas une généralité comme tous, mais j'ai connus assez peu de chevaux de ces races avec ce qu'on peut appeler du sang)

J'en ai débouré quelques uns et franchement niveau caractère ils ont tous été assez faciles à débourrer.
Tous les chevaux en font une ?
Ca reste un poney, ça se sent dans les allures et souvent dans le caractère, mais c'est à toi de voir si la sensation une fois en selle te convient ou pas.

1m48, elle peut avoir des foulées assez longues pour un fjord, donc peut être que ça ne te perturbera pas :)

4 ans c'est effectivement jeune, il faut t'attendre à passer la crise d'ado dans 2 ans, et tu ne peux pas prévoir si elle va être forte ou si ce sera juste un peu de mauvaise humeur, mais si tu es encadrée ça se gère bien!
J'en ai repéré un que je vais essayer la semaine prochaine. 4 ans, je trouve ça plutôt jeune. Montée attelée donc parfait pour ce que je veux faire. C'est une jument froide dans sa tête. 1,48m. Je verrais ce que ça donnera. Et si cela me convient.
Maintenant je me pose plusieurs question. J'ai presque toujours monté à cheval. Est ce que cela change réellement quelque chose ? Et est-ce que malgré le fait qu'il soit considéré comme un petit cheval ça reste un poney ? Mais est-il plus poney ou cheval dans sa tête ?
Vu tes critères, si tu as la possibilité d'essayer et de trouver un fjord, je pense que ça peut être une super idée ! La race coche toutes tes cases, ensuite il faudra te renseigner, faire des essais, et trouver LE cheval qui te correspondra le mieux. ^^
Je recherche un cheval bien éduqué pour commencer car peu importe la race sans une bonne éducation rien ça reste pas agréable. Je cherche depuis un moment maintenant. Dans mon secteur il n'y a pas trop de choix à ce niveau. J'ai essayé des demi trait. Que j'apprécie bien. Selle français que j'aime bien aussi. Frison, trotteur, Henson. Essayé, eu en dp ou tout simplement monté en club.
J'aimerais un petit cheval. Je mesure 173 pour 63kg. Mais c'est ce qui me conviendrait le mieux. Je souhaiterais un cheval avec le pied sûr et robuste. Bien dans sa tête pas très émotive car j'ai moi même tendance à l'être. En lequel je puisse placer ma confiance. Avec lequel je puisse pratiquer la rando, tir à l'arc à cheval, dressage, un peu de saut, équifeel, attelage...
Pour tout dire je vais essayer une Fjord. Qu'en pensez-vous ?
Alors il y a toutes les races typées "poney" : assez sport style connemara/PSF, ou plutôt rustiques et pas trop dans le sang comme le haflinger/le fjord/le mérens, ou sur des modèles plus légers et plus près du sang comme l'arabe/le barbe/le shagya.

Et dans des modèles de plus grande taille, tout simplement le SF, ou un trotteur, qui sont des races assez polyvalentes et pas trop fragiles. Après, on peut aussi passer dans le domaine des traits légers comme le franche-montagne, qui associent la rusticité d'un cheval de trait à un physique moins lourd.

En fait ça va dépendre aussi de ce que tu cherche en termes de taille (plutôt poney ou vraiment cheval), de corpulence (plutôt typé trait ou vraiment typé selle), de capacités physiques (plutôt la rusticité ? Plutôt l'endurance ? Plutôt les capacités en saut ?), de caractère (il ne faut pas généraliser mais un arabe est souvent plus "explosif" qu'un fjord)... C'est en définissant plus précisément ce que tu recherche et ce que tu voudras faire avec ton cheval que tu pourras t'orienter vers telle ou telle race.

Enfin, ne met pas de côté la possibilité de choisir un OC ou un ONC. Si tu n'as pas de grandes ambitions en compétition (seul domaine où l'absence de papiers changera quelque chose), tu pourrais trouver ton bonheur dans un croisement original aux origines floues mais au physique et au tempérament qui te correspondent.
Salut !! Pour la polyvalence type "1" je trouve que le mieux c'est les croisements !! Ou les merens !
Plutôt le premier.
Polyvalent ça veut tout et rien dire... polyvalent plutôt "loisir-rustique-extérieur-sait-tout-faire" ou polyvalent plutôt "sportif-compétition-toutes-disciplines" ? Parce que selon tes attentes, tu auras intérêt à te tourner vers des races assez différentes.