The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Est-il mieux d'acheter, louer ou se faire confier un cheval quand on a de petits moyens ?

Est-il mieux d'acheter, louer ou se faire confier un cheval quand on a de petits moyens ?
Bonjour Amandine,
Je rejoins totalement Louison, avec un petit budget tu ne peux pas prendre en charge 100% un cheval. Soit tu te retrouveras sans le sou et ça sera une situation anxiogène pendant des mois/années soit c'est le cheval qui pâtira de ton manque de budget (je ne parle pas du matériel, on peut toujours trouver des bonnes affaires en occasion mais plus en soin véto, dentiste, ostéo, maréchal que tu peux risquer de faire trainer car sinon tu seras dans le rouge).
La solution de la DP comme l'a suggéré Louison est la meilleure solution. Les avantages du propriétaire à petit budget, évidemment quand l'entente se passe bien avec le propriétaire. Pour te dire, ma DP paie 50€ par mois, officiellement pour une fois par semaine mais concrètement, elle peut venir quand elle veut, ça me dérange pas car je la sais sérieuse et investie et une vraie confiance s'est installée entre nous. On le dit souvent, on forme un trio avec mon cheval.
Tourne toi donc plutôt vers cette solution en regardant sur internet ou en te rendant dans des écuries pour savoir si un propriétaire ne chercherait pas une DP pour son cheval.
Je dirais aucun des 3 ! Dans tous les cas, avoir un cheval pleinement a ta charge avec tout ce qui va avec dans les 3 cas (matériel, selle adaptée, pension, nourriture, véto, ostéo, dentiste, maréchal...) ce n'est pas adapté a un budget serré.

L'option confiage coûte moins au démarrage c'est certain mais ça implique souvent des objectifs de compétition et donc un certain budget valorisation.

L'idéal serait de trouver une DP pas très chère ou d'aider quelqu'un n'ayant pas le temps de s'occuper du cheval mais le gardant a sa charge (grossesse ou autre).
Tu profite de tous les avantages de proprio sans les inconvénients.
J'avais trouvé ça avec une personne pratiquant l'attelage très occasionnellement et souhaitant que les chevaux restent entraînés.