The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Comment faire quand un cheval tire, qu’il s’appuie sur le mors, comment faire pour qu’il arrête de faire ça ? Je parle bien de chevaux de manège

Comment faire quand un cheval tire, qu’il s’appuie sur le mors, comment faire pour qu’il arrête de faire ça ? Je parle bien de chevaux de manège
Merci Mathea pour tes bon conseils !
Delphine a très bien résumé, en gros si ton cheval trouve ta main, il s'appuie, et c'est lui, le plus fort, qui gagne. Pour éviter ça, dans un premier temps, il faut t'assurer que tu ais un cheval bien en avant, dans l'impulsion, avec les postérieurs engagés, et une attitude redressée. Plus il sera sur les épaules, plus ce sera facile pour lui de tracter, plus il sera redressé au contraire, moins il aura tendance à tirer. Ensuite, comme l'a dit Delphine, ne t'oppose pas dans ta main, prend un contact assez léger, s'il tire, laisse un peu filer tes rênes, mais garde un contact souple.

Ce n'est pas avec tes mains que tu le ralentiras ou que tu l'empêchera de tirer/tracter. Il faut surtout le mettre en avant, te redresser dans le haut de ton corps, et travailler beaucoup avec ton assiette pour faire des demandes. En gros, les mains, c'est pour tourner, mais pas pour ralentir. Pour ralentir, si ton cheval rencontre ta main, il va s'appuyer, alors que s'il rencontre ton dos, il ralentira de lui-même. Donc pour les transitions descendantes, tu bloques le mouvement de bassin, tu te grandis vers le haut et l'arrière, tu bloques l'assiette, mais tu te contentes de fermer et ouvrir doucement les doigts de façon discontinue sur les rênes sans tirer.

Petit à petit il verra qu'il n'y a plus personne contre qui s'opposer au bout des rênes, par contre il se redressera en engageant et dans les transitions descendantes il rencontrera ton dos donc il ralentira de lui-même.
Merci Delphine, j’espere Que ça va m’aider :)
Salut Julie,
Dans les cas comme ça, ça ne sert à rien de s'opposer et de tirer aussi. Le cheval a plus de force que toi et au final il s'appuiera de plus en plus.
Dans ton cas, je travaillerais plus avec très peu de contact, en s'aidant de l'assiette et de ton dos.
Le cheval que je prend régulièrement en dp est comme ça. Si le cavalier a un contact fort, il va tracter, s'appuyer et s'encapuchonner. Mais si le cavalier a un contact doux, il va rester calme et si jamais il accélère, il suffit de tenir plus son dos, de reprendre le contact et de le relâcher pour qu'il se calme