The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Qu'est-ce qui fait selon vous la solidité d'un couple cavalier de haut niveau/groom ? J'ai l'impression que c'est difficile pour les cavaliers de trouver un groom sur le long terme

Qu'est-ce qui fait selon vous la solidité d'un couple cavalier de haut niveau/groom ? J'ai l'impression que c'est difficile pour les cavaliers de trouver un groom sur le long terme
Pour moi ça tient déjà a la nature du travail : groom c'est un métier rude et vampirisant qui va vite prendre le pas sur la vie perso (comme beaucoup de métiers du cheval d'ailleurs). La durée de carrière moyenne pour un enseignant équestre c'est genre 3 ans avant une reconversion, alors qu'il y a des conditions d'entrée assez stricte. Pour un groom, métier indispensable mais demandant moins de qualifications scolaires et donc ouvert "a tous" au moins au démarrage, on imagine que le nombre de faux départs dans la profession atteins des sommets.

Ça tient ensuite au milieu équestre en soit. Les gens vont avoir tendance a abuser les uns des autres pour en profiter un maximum, c'est très très rependu et accepté hélas. Et comme il y a beaucoup de monde au portillon, on se sent vite "remplaçable" en tant qu'employé...

Donc pour moi, la relation cavalier groom doit être saine et respecter les conditions salariales de bases : jours de congés, paye proportionnelle au travail ou avantages en nature (pension, coaching...), et respect du salarié en tant que personne (bonjour merci stp)
Hey !

Ça dépend, il y a des grooms qui restent très longtemps, je pense notamment à l'ancienne groom de Astier Nicolas qui était là depuis les débuts de Piaf de B'neville et qui a eu l'honneur de l'avoir pour la retraite du cheval en signe de reconnaissance. Donc on peut tomber sur des grooms "de cœur" à qui les cavaliers ont entièrement confiance et qui restent très longtemps. Pour ça je pense que déjà c'est comme un ami, un groom c'est important, le cavalier a besoin d'avoir une confiance inébranlable, un bon feeling, bref pour trouver le groom idéal c'est tout aussi difficile que de trouver le cheval idéal je pense aha !

Et du côté du groom, il est important qu'il ne se sente pas dévalorisé à mon avis et qu'il soit reconnu à sa juste valeur (ce qui n'est pas toujours le cas).
Un bon groom c'est l'assurance d'un cheval au top en concours. Pour ça il faut que le groom soit bien dans sa tête, pas stressé ou nerveux.

Après ça reste des relations humaines donc ça dépend du caractère de tous !
L'instructeur qui intervient parfois dans mon club sur des stages, et qui tourne beaucoup en concours, m'a dit un jour : "Si tu trouve un bon groom, un seul moyen de le garder avec toi : épouse-le".

Lui c'est sa femme son groom, ils se sont rencontrés comme ça, et maintenant elle gère tout ce qui est matériel, administratif, elle l'accompagne en concours, elle le coache au quotidien. Elle, en parallèle, elle bénéficie du coaching de son mari aussi, elle peut se faire plaisir de son côté sur de plus petites épreuves avec de bons chevaux, ça leur convient bien à tous les deux. Mais avant ça, il en changeait souvent.

Blague à part, et sans forcément le prendre à la lettre et devoir épouser son groom, je pense que ce n'est pas facile de trouver et de garder la bonne personne si ça reste strictement professionnel. En plus, les objectifs évoluent, les gens aussi, c'est comme tout, travailler des années avec la même personne ça peut installer une lassitude, des tensions. En fait, je crois que ça a du bon de changer de partenaire de temps en temps. Peut-être pas à chaque saison, mais tout les deux-trois ou tous les quatre-cinq ans, trouver quelqu'un d'autre peut aider à voir les choses différemment, à discuter avec quelqu'un qui a d'autres points de vue, à ne pas se laisser tomber dans une routine où on peut finir par ne plus voir les défauts de l'autre et/ou trop se reposer sur lui. Selon moi, cette mobilité dans le job c'est plutôt positif au final.
Bonjour Antoine,
Je ne trouve pas vraiment étonnant qu'il soit difficile de trouver un groom à long terme, étant donné l'investissement immense nécessaire, le planning flexible, le peu de repos etc ... pour avoir une vie personnelle derrière, cela semble assez compliqué.
Alors pour moi, conserver de la solidité si déjà bien sûr, la confiance qui est plus que primordial, et la valorisation du groom dans son travail (en terme salariale, ou humainement) .
Et après des compensations peut-être également pour donner un effet gagnant - gagnant (logement, pension gratuite, cours/stage etc etc ? ) , et ainsi motivant.